Importation des véhicules neufs par les concessionnaires : l'adoption d'une approche alliant simplification et efficacité est necessaire    Leipzig : Nagelsmann dément des discussions avec le Bayern    Barça : Les joueurs font la queue pour une photo avec Messi (Vidéo)    Responsable sahraoui : "Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc"    La Conférence de Bandung, début de la participation algérienne dans les fora internationaux    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    La phase de déploiement de la stratégie Sonelgaz-horizon 2035 sera bientôt entamée    Coronavirus: 156 nouveaux cas, 111 guérisons et 3 décès    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    Coupe de la Ligue : les matchs de mardi avancés à 15h30    Tribunal de Tipaza : Kamel Chikhi, dit «El Boucher», condamné à deux ans de prison ferme    Fédération algérienne de football : la passation de consignes Zetchi – Amara mardi    Vaccins anti-Covid : Les risques dus aux effets secondaires sont «négligeables», selon le Pr Mahiaoui    Enseignement supérieur : le recrutement direct des diplômés de doctorat «impossible », selon le ministre    Dangereuses menaces sur la Mosquée d'Al-Aqsa    «La présence de 1 588 containers en zones de stockage n'est pas logique»    Chranou explique les raisons du départ de l'entraîneur Sahraoui    Agressions contre le foncier public    Tadjine aux épinards    Les restaurants Errahma sont de retour    «Le Printemps berbère n'était pas venu spontanément»    Sale temps pour le Mouloudia    Des citoyens bloquent le centre-ville    Le scénario du groupe bancaire Crédit Agricole    Marche à Montréal pour célébrer le Printemps berbère    Forte mobilisation malgré le jeûne    L'Ahaggar, la bataille des territoires    Le Conseil de sécurité approuve le déploiement d'observateurs    Les Kabyles mettent le cap sur Garoua    Coronavirus: plus de 3 millions de morts dans le monde, course à la vaccination    Béchar : La pénurie du lait en sachet réapparaît    Théâtre régional de Mostaganem : Riche programme artistique et culturel    Fin de mission ou redéploiement ?    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    Quand la vie se résume à un poème    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    L'Abef allège le recours au Credoc    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le pic de l'inconscience    L'appareil sécuritaire toujours prêt face à la menace terroriste    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Un cocktail culturel varié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Orchestre symphonique : Bons baisers d'Ukraine
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 22 - 03 - 2014

Des ambassadeurs de l'Ukraine étaient au Théâtre national algérien, mercredi soir.
Ils ont représenté fièrement et dignement leur pays. Et ce, musicalement et lyriquement. Le maestro Volodymir Sheiko, la soprano Tamara
Kalinkina, le ténor Mykola Shuliak ont bien joué. Pas à la «roulette russe». Mais à un jeu de rôles d'une grande mélomanie. Emmenant l'Orchestre symphonique national (OSN) avec la participation du pianiste Mourad Belhocine.
«Chant de sirène»
Le passage de la soprano Tamara Kalinkina a été remarqué. Moulue dans robe satinée couleur chair telle une sirène, sa voix de cristal célèbre Verdi (Il Trovatore Aria di Leonora), Puccini (Gianni Schicchi Aria di Lauretta ou encore avec et toujours Puccini, La Bohème Aria di Mimi). Elle a une présence, une prestance et de la grâce. Et, elle a son «truc» à elle. Ce côté «rock'n'roll». Elle n'est pas statique et guindée. Au contraire, elle danse, joue avec le public. Une certaine théâtralité. Ayant du coffre… fort, elle raconte des histoires, des émotions… Elle sera accueillie en hôte de l'Algérie. Une standing ovation : bravo !
En guise de remerciement, Tamara Kalinkina s'agenouille avec déférence, se relève et envoie des baisers au public qui l'a déjà adoptée. Les notes pianistiques de Mourad Belhocine ont souligné la partition de l'OSN qui a fait sortir les «violons». Des notes bleues, brillantes et galvanisées. De surcroît, la performance du ténor Mykola Shuliak a été expressive. Le bouquet final du concert a été un intermède aux sonorités algériennes. Jeudi, l'OSN et ses guest-stars se sont produits à Relizane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.