La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    SOLUTION CONSTITUTIONNELLE : Gaïd Salah présente les arguments de l'armée    L'ONM : « La période de transition instituée par l'article 102 a engendré un échec total »    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    Rien que la présidentielle...    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    60 participants à Sidi M'hamed-Benaouda    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Une attitude pour le moins équivoque    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Guerre commerciale : Tarifs douaniers, le "Guerre et Paix" de Donald Trump    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 01 - 07 - 2006


Sellal, l'Italie et l'entorse protocolaire
Lors d'une rencontre sur le programme du Système euro-méditerranéen d'information sur le savoir-faire dans le domaine de l'eau (Semide), qui s'est tenue la semaine dernière, les organisateurs ont fait une entorse aux règles protocolaires en n'invitant pas le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, à intervenir en premier à l'ouverture des travaux. Ce haut responsable du gouvernement algérien n'a, en effet, pris la parole qu'après les allocutions du président de la commission technique du Semide, Eric Mino et l'ambassadeur de l'Union européenne en Algérie, Lucio Guerrato, tous deux Italiens. Le ministre fera remarquer subtilement et avec son humour habituel qu'il pardonnait cette entorse protocolaire, l'Italie étant qualifiée au quart de finale du Mondial de football qui se tient en Allemagne.
Le sujet qui fâche le ministre des Transports
Manifestement, il ne faut surtout pas évoquer la nouvelle aérogare de l'aéroport international Houari Boumediène (Alger) au ministre des Transports, Mohamed Maghlaoui. Ce dernier n'a pas caché son irritation jeudi en marge de la signature du contrat avec Alstom pour la réalisation de la première ligne du tramway quand un journaliste lui a posé une question sur les derniers développements de ce projet qui est achevé et qui devrait être inauguré le 5 juillet par le chef de l'Etat. « J'en ai parlé une vingtaine de fois », a-t-il dit avant d'enchaîner sèchement : « Je ne répondrai pas. » Le ministre a toutefois répondu aimablement à toutes les autres questions qui concernaient, évidemment, d'autres sujets, moins fâcheux ceux-là.
Ghoulamallah zappe Azazga
Attendu jeudi et vendredi à Azazga lors du colloque national sur Cheikh Arezki Cherfaoui, le ministre des Affaires religieuses a brillé par son absence. L'intervention du ministre était pourtant au programme dans la matinée de jeudi. Les organisateurs de ce colloque (direction de la wilaya de Tizi Ouzou des affaires religieuses, direction de la culture, mosquée Cheikh Aheddad d'Azazga et zaouïa de Cheurfa) avaient pourtant attaché beaucoup d'importance à cette rencontre qu'ils ont placée sous le signe de la « Sauvegarde de l'identité et de la culture islamiques ». Le colloque avait même été reporté de quelques jours pour permettre aux autorités centrales d'y assister. A quoi sert de lancer des diatribes contre l'évangélisation à partir de la capitale, si l'on ne répond pas à l'attente des fidèles du pays profond. Le ministre était notamment attendu par des représentants du village Tinkicht qui demandent le financement d'un projet de mosquée dotée d'annexes culturelles.
Pagaille à l'aéroport d'Alger
La nouvelle aérogare d'Alger devrait être inaugurée officiellement le 5 juillet par le président Bouteflika. Mais voilà que cette infrastructure aéroportuaire est mise au service des passagers sans qu'ils soient mis au courant. L'absence d'information sur l'ouverture de cette nouvelle infrastructure ultramoderne a provoqué une pagaille indescriptible dans l'ancienne aérogare. Nombreux sont d'ailleurs les voyageurs sur les lignes internationales qui se sont étonnés d'apprendre, une fois dans l'ancienne enceinte aéroportuaire, qu'ils devaient rejoindre la nouvelle aérogare pour prendre leur vol. Les agents de l'Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA) n'étant pas à leur poste, ce sont les policiers qui ont pris le relais pour orienter les voyageurs « déboussolés » vers la bonne adresse. C'est dire qu'il y a toute une entreprise de gestion des aéroports.
La poste d'Ouled Fayet face à la panne de l'ordinateur
Les usagers d'Algérie Poste au niveau de la commune d'Ouled Fayet (Alger) sont confrontés à un dilemme qui dure depuis quatre jours. En effet, l'ordinateur étant en panne, il devient alors impossible de faire des opérations de retrait d'argent, ce qui pénalise les usagers en cette fin de mois puisqu'ils sont priés à chaque fois de « revenir plus tard ». Jusqu'à hier, aucune solution de rechange n'a été envisagée, ce qui pénalise grandement les fonctionnaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.