Handball/Excellence messieurs: l'ES Ain Touta champion d'Algérie    L'USTHB d'Alger, première au classement national    Mbappé va prolonger de trois ans au PSG !    Les produits locaux commercialisés dans toutes les régions du pays    Concours de recrutement externe d'attachés et secrétaires aux AE: Lamamra s'enquiert du déroulement des épreuves    La rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat ne tolère aucune médiation    Accession en Ligue 1: historique pour le MC El Bayadh, l'USM Khenchela retrouve l'élite après 50 ans    Conférence de solidarité avec le peuple sahraoui, "un message fort" pour soutenir la cause juste    Agriculture: l'élagage d'arbres aux milieux urbain et péri-urbain soumis à une autorisation préalable    Le projet de loi relative à l'investissement contribuera à libérer l'esprit d'initiative    Développement de l'innovation dans le bâtiment: un mémorandum de coopération entre les secteurs de l'Habitat et des Startup    Front El Moustakbal appelle les étudiants à s'impliquer davantage dans la vie politique et sociale    Bejaia: naissance de trois lionceaux au parc Tifrit d'Akbou    Inès Ibbou: "mon trophée au tournoi d'Oran est un stimulant avant les JM"    Le Président Tebboune nomme les présidents et les commissaires d'Etat près les six tribunaux administratifs d'appel    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les retranchements des forces d'occupation à El Farsya et Haouza    18 troupes d'Inchad prennent part à la 9e édition du festival international "Samâa soufi"    Juventus : Accord trouvé avec Pogba ?    "Andaloussiate El Djazair": prestations de l'association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef    Production de méthyl tert-butyl éther: Un nouveau complexe pétrochimique à Arzew    Hors course    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Des boulangers qui font fi de la santé du consommateur: De la pâte à pain pétrie à même le sol    Hassi Bounif: L'auteur présumé des CBV ayant entrainé la mort arrêté    EHU et urgences médicales du CHU: Deux individus arrêtés pour vol    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Air Algérie, Tassili Airlines et ENTMV: Programme complémentaire pour la saison estivale    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    RECHERCHE FÊTE DESESPEREMENT    L'ONU mobilise 30 millions de dollars    Le consensus se consolide    Le contrôle du Donbass «presque achevé», selon Moscou    Une large concertation sociale s'impose    L'appel d'Arkab    Une manœuvre dissuasive    L'unité pour la prise en charge des AVC opérationnelle    Le centre de Bouchaoui , cette véritable bouée!    Tabi sur la bonne voie?    Le PSG favori pour accueillir Mané?    Leão évalué à 100 millions d'euros    Ghorbal, Etchiali et Gourari retenus    Conservatrice du patrimoine et guide de musée dévouée    Sur les traces des étudiantes de 1956    Une résidence universitaire rebaptisée    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Des faussaires de billets de banque arrêtés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



3e festival de la musique et du chant andalou : Kouba en nouba soltane
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 23 - 06 - 2015

Dimanche, quatrième soirée du Ramadhan, l'Association Al Djazira a donné rendez-vous aux familles et aux mélomanes à la salle des fêtes de Kouba pour la 3e édition du Festival de la musique et du chant andalous.
Co-organisé avec l'APC de Kouba, le festival se poursuivra jusqu'au 28 juin 2015. Le coup d'envoi a été donné par l'Association Al Anadil de Chéraga, et Nadi Al adabi ou el fani de Skikda. «Comme d'habitude, nous avons programmé seize associations durant les huit jours du festival.
Elles sont représentatives de plusieurs régions du pays comme Blida, Mostaganem, Biskra, Cherchell, Bouira, Constantine… La clôture se fera avec Noureddine Saoudi et l'ensemble de l'Association El Djazira», a souligné Brahim Bahloul, président de l'Association El Djazira. Anadil El Djazaïr a présenté un programme en nouba Raml Maya avec une ouverture avec la célèbre nouba Soltane, un bechraf à la saveur particulière.
«Anadil El djazaïr est une école de formation depuis sa création en janvier 1992. Nous avons actuellement 120 élèves.
La classe supérieure est constituée de 35 élèves. Nous avons trois autres classes : moyenne, préparatoire et débutants. Les jeunes s'intéressent à la musique andalouse, malgré le fait qu'ils soient influencés par d'autres genres musicaux», a relevé Youcef Ouzenadji,
président de l'association. Nadi el adabi ou el fani de Skikda a interprété une nouba Mezmoum avec des arrangements
modernes basés sur les instruments à cordes.
Le derdj Hada el gharam ladhi katamtou et l'insraf Ya chabih dhay el hilel ont été parfaitement bien interprétés par cet ensemble musical mené par Badreddine Boughandjioua.
Ce chef d'orchestre est un fervent partisan de la modernisation du malouf. Bachir Mazouni, chef d'orchestre de l'association El Djazira, plaide aussi pour une certaine universalité de la musique arabo-andalouse. Il adore aussi cette célèbre expression de Martin Luther King : «Si tu peux voler, vole. Si tu peux courir, cours. Si tu peux marcher, marche.
Si tu peux ramper, rampe. Mais continue toujours d'avancer». «C'est le principe d'El Djazira. Nous avons actuellement 200 membres toutes classes confondues. Les jeunes s'intéressent à la musique andalouse de par leurs parents. Des parents qui veulent pour leurs enfants un emploi du temps chargé sur le plan culturel et intellectuel.
Nous assurons de la formation musicale andalouse à tous les âges avec des instruments de musique tels que le piano, le violon, l'oud, la guitare, la mandoline. Nous avons ajouté d'autres instruments comme le hautbois, la flûte traversière, le piano pour donner un plus à la musique andalouse. C'est une manière de nous rapprocher davantage des jeunes et aller vers l'international pour faire connaître notre musique sous une autre forme», a-t-il noté.
Après le double album sorti en 2013, Metaphora et Harmonia, El Djazira s'apprête à produire un autre double album qui sera disponible l'automne prochain. «Il s'agit d'un florilège de chansons toujours dans le cadre du patrimoine andalou, des pièces connues du patrimoine avec quelques arrangements. Il ne s'agit pas de noubas. On sort quelque peu des sentiers battus dans le sens de donner plus de gaieté pour une écoute autre que celle que nous connaissons.
C'est une manière d'avoir un éventail plus élargi en matière de musique. Il y a aussi de nouvelles compositions», a précisé Bachir Mazouni. Jusqu'au 28 juin, les mélomanes pourront, chaque soir à partir de 22h30, suivre les concerts, entre autres des associations Inchirah d'Alger et de Constantine, El Fen al assil de Koléa, Nassim Sabah de Cherchell, Cheikh Redouane Bensari de Sidi Bel Abbès et Wichah al andalous de Mostaganem.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.