Rappel à l'ordre    Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique    Selon Ali Benflis: La lettre de Bouteflika «va au-delà des limites de la provocation et du défi»    Lamamra rencontre Lavrov: Moscou appuie la feuille de route de Bouteflika    Tébessa: Les devises flambent !    «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9»: Suspension des vols dans l'espace aérien algérien    Equipe nationale: Belmadi met tout le monde sur le même pied d'égalité    UNAF - Tournoi international U15: Coup d'envoi aujourd'hui au stade Ahmed-Zabana    ASM Oran: Il y a péril en la demeure    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Béchar: Un pilote italien meurt lors du Rallye Touareg    Des matches risquent de toucher le fond    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Médecins et étudiants hier à Alger    Un émissaire de l'ONU exprime son inquiétude face aux manifestations populaires    Des femmes ayant activé dans l'action humanitaire et de solidarité honorées    Une baisse de près de 14% enregistrée en janvier 2019    Livraison de 252 camions au MDN    L'égoïsme économique, obstacle majeur devant la relance du secteur de l'exportation    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Sessions de formation pour 150 apiculteurs    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    51e fête du tapis de Ghardaïa    60e Salon international du livre de Québec    Ouyahia dément    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Fifagate: Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500.000 dollars d'amende    Bouchareb tente de reprendre la main    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Chine : Plus fort ralentissement de la production en 17 ans    Oran: Réception l'été prochain de 15 projets d'établissements hôteliers    Les précisions du ministère e la Santé    Etats-Unis : Wall Street signe l'arrêt de mort des producteurs de schiste américains    Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela    Le choix du destin de l'Algérie    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    Tournée de Ramtane Lamamra à l'étranger sur fond de crise interne.. Une internationalisation de fait    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





80 artistes au Festival de la poésie amazighe d'Ait Zikki (Tizi Ouzou)
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 11 - 08 - 2017

Les lauréats de cette édition prendront part au Festival national de la poésie amazighe organisé par le HCA en octobre prochain à Illizi, dans le cadre des activités du centenaire de Mouloud Mammeri.
La commune d'Ait Zikki, dans la daïra de Bouzguène, à 65 kilomètres à l'est de Tizi Ouzou, abrite la 4e édition du Festival de la poésie amazighe Smail Azikiw, dont le coup de starter a été donné hier au niveau de l'école primaire Ouali Allam du village Taourirt Bouar. La cérémonie d'ouverture de cette manifestation, organisée par l'association Smail Azikiw et le comité de village, a été rehaussée par la présence de personnalités du monde culturel et des autorités locales ainsi que du secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad.
Ainsi, selon Djillali Hadouche, président du comité d'organisation, plus de 80 artistes prennent part à cette activité, dont 60 poètes seront en lice pour tenter de décrocher les premières places de cette édition qui se veut, nous a-t-il précisé, une occasion pour permettre aux artistes d'échanger des idées. «Ce festival permettra aussi à notre région de sortir de l'anonymat et de sa torpeur quotidienne», nous a-t-il indiqué, ajoutant que le jury de cette compétition sera composé d'artistes connus dans le domaine de la poésie, dont on peut citer, entre autres, Mourad Rahmane et Nordine Naït Slimane, deux poètes déjà primés dans des concours de poésie.
Les participants sont venus de différentes wilayas du pays, dont Alger, Béjaïa, Bouira, Sétif et Bordj Bou Arréridj ainsi que Tipasa. Une grande exposition d'objets traditionnels, de poterie, de robes kabyles et de livres a été également mise en place à l'école primaire Ouali Allam, où des chorales, desprésentations théâtrales et la musique sont au programme de ce rendez-vous. Des conférences sont aussi au menu de cette manifestation.
Il s'agit de celle animée par Younes Adli, universitaire, sous le thème «La civilisation rurale au XIXe siècle : le cas de la Kabylie». Abdenour Abdeslam, auteur de livres en tamazight, interviendra pour développer une thématique ayant trait à la poésie kabyle du XVe siècle à nos jours. Le festival sera clôturé, ce soir, par un gala artistique avec la chanteuse Malika Domrane. Notons aussi que la cérémonie d'ouverture de la manifestation est animée par les déclamations de poésie assurées par les lauréats de l'édition précédentes, en l'occurrence Mohamed Meznad de Béjaïa, Rabah Kaddour de Maâtkas et Lynda Bousseksou de Sétif qui ont décroché, en 2016, respectivement la première, la deuxième et la troisième places du concours.
Par ailleurs, Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA, a déclaré, en marge de l'ouverture du festival, que les lauréats de l'édition 2017 prendront part au Festival national de la poésie amazighe qui aura lieu en octobre prochain à Illizi, dans le cadre des activités du centenaire de l'écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri. Par ailleurs, la daïra de Bouzguène vit, ce week-end, au rythme de plusieurs activités culturelles qui créent une belle animation estivale dans la région.
Le village Ihamziène, dans la commune d'Illoula Oumalou, abrite, depuis hier, la 8e édition du Festival de la robe kabyle. Dans la même commune, les habitants d'Aït Ali Oumhend organisent aussi aujourd'hui une journée d'information et de sensibilisation sur le développement durable. Ainsi, à l'occasion, une exposition et des conférences sur le thème en question sont au programme de cette rencontre.
Arezki Chennane, docteur en économie et enseignant à l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, interviendra pour donner une communication sur le thème «Entrepreneuriat et développement durable. Exemple de la valorisation des déchets en Algérie».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.