Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les victimes d'octobre cherchent statut
Publié dans El Watan le 06 - 03 - 2007

Voilà déjà une année que Rachid Temassine, le 1er président de l'Association des parents des victimes et des blessés d'octobre 1988, l'AVO, avait été ravi aux siens.
La veillée organisée au siège à Sidi Ouali a été pour ses compagnons l'occasion de rappeler l'inlassable engagement du défunt 18 ans durant à courir après une réhabilitation du statut des victimes des tragiques évènements. Toute une débauche d'énergie à taper à des portes, par « mépris » restées verrouillées. C'est fâcheusement bien qu'à aucun moment il n'ait laissé paraître une quelconque lassitude et encore moins à ce qu'il se laisse gagner par la fatale résignation à baisser l'arme. Mais ces coups d'épée dans l'eau, disent ses amis, quelque part ont eu raison de sa santé. Il est donc parti sans avoir obtenu réparation d'une injustice historique, « faire sortir de l'infamant confinement dans la qualité d'accidenté de travail les martyrs d'octobre ». Feu Da Rachid qui a vu les 21 printemps de son fils cadet Abdelhamid fauchés par les balles lors de ces douloureuses journées d'octobre laisse derrière lui deux autres fils dans une affligeante précarité ; Toufik, 25 ans, diabétique, hémiplégique, un pied rongé par la gangrène, et Abdelkader, déficient mental. Seule ressource, les 1500 DA que perçoit la mère de la CNAS, la même part versée au père est supprimée à la mort de celui-ci. Pour précision, ces indemnités sont prévues pour le compte du fonds spécial d'indemnisation conformément à la loi 90-20 du 15 août 1990. La CNAS, qui avait été sollicitée pour une révision des pécules alloués, répondra que payant pour le compte de l'Etat, une révision ne peut découler que de la seule décision de l'Etat. L'AVO trouvera en la mise en œuvre de la charte pour la réconciliation nationale une autre porte où taper pour une possible reconsidération de leur statut. C'est en ce sens qu'une lettre est adressée au chef du gouvernement début du mois de février estimant « qu'il n'est pas juste que nous (les victimes d'octobre) soyons exclus des dispositions de cette charte qui concerne l'ensemble des victimes de la tragédie nationale ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.