Real Madrid : L'étonnante réaction de Kroos au tirage de la C1    La fédé anglaise va enquêter sur la bagarre après le derby de Manchester    "La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)    Cinq soutiens aux terroristes arrêtés à Batna et Mila    Grande-Bretagne/UE : Un accord de divorce, mais des questions en suspens    Ouverture ce matin au CIC Abdelatif Rahal : Un Symposium pour remettre le football sur les rails    Plus de 17 000 ha sont irrigués    Boumerdès : Trois concours : Top village, Top city et Top school    Médéa : séisme hier soir à Tamesguida    Court métrage : «Rou'ia» primé    Festival national du théâtre amazigh : Lever de rideau    Les secrets bien gardés des «officines»    Annulation du match face aux Emirats arabes unis    La production nationale en force    Ce que révèlent les indicateurs des performances économiques    «Il n'y aura de changement du système que si un nombre suffisant d'Algériens y croient»    L'est en bref :    Routes barrées et passagers rackettés    Les étudiants des sciences et de la technologie en grève    Dichotomie entre les textes de loi et leur application sur le terrain    Le nomadisme politique refait parler de lui    Le RCD nous écrit    L'approvisionnement de l'Egypte en GPL et GNL algériens en discussions    Transparence budgétaire et recouvrement de la fiscalité    Ivica Todorov (entraîneur du CRB) :    Irak    Réforme du systÚme éducatif    FIN DE LA 9e CONFÉRENCE MONDIALE OUVERTE DE l’EIT    LES CONTREBANDIERS DE L’HISTOIRE DE RACHID BOUDJEDRA    Une avalanche de surprises    Equipe nationale des locaux - 21 joueurs convoqués: Le match amical face aux Emirats arabes unis annulé    Blida: Des mesures en faveur des handicapés    Le président de la Fédération de l'agroalimentaire: «Les importations ont massacré l'industrie algérienne»    Conférence de haut niveau sur le terrorisme à Oran    Le projet de la nouvelle loi sanitaire favorise le développement de la greffe    Installation officielle du nouveau P/APW    "Une violation grave de la légalité internationale"    Le président Macron invite Netanyahu à faire des "gestes courageux"    Le pape renouvelle son appel à la "sagesse"    Belle opération pour le NAHD et l'USB    Le Chabab sombre dans la crise    Selon l'annonce de Boeing : Le Canada renonce à acheter des Super Hornet    Des pouvoirs fictifs    Obstacles liés à l'accès aux marchés africains Impératif d'un plan national afin d'y remédier    11 décembre 1960 : Une réponse au plan de De Gaulle visant à étouffer la Guerre de libération    une empreinte indélébile    Les podcasteurs entre Ennahar TV et Echourouk TV (1ère partie)    Mohamed, prénom le plus donné aux nouveau-nés au Royaume-Uni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Site web-www.culturedzmaana.com
Association de bienfaiteurs
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2008

Partant de l'idée qu'à plusieurs on pousse toujours mieux, ce site est l'une des tribunes de la culture underground. Culture DZ Maana est, au départ, une association basée à Constantine. Pour ses créateurs, Internet est bien plus qu'un espace d'expression : un lieu pour faire bouger les choses, à leur manière.
Après avoir occupé un blog pendant plusieurs mois, ils ont créér leur site web en avril 2007. Le nom de l'association, il faut le lire en algérien : culture dezz maâna ! D'une pierre deux coups, un DZ qui fait référence à l'Algérie et à un célèbre dicton de chez nous (dezz maâhoum, pousse avec eux). Comme l'expliquent les concepteurs du site, le « but premier est de ranimer la vie culturelle en Algérie » et donc, au passage, « encourager ceux qui créent, ceux qui nous font rêver ou qui peuvent nous faire rêver, ceux qui nous font vibrer ou qui peuvent nous faire vibrer...nous sommes des passionnés de passionnés ! » Sur la page d'accueil du site, on peut lire en grands caractères : Le journal de l'association Culture DZ Maana. Ses concepteurs expliquent qu'en l'absence de vie culturelle « mis à part les quelques excellents festivals de musique une fois par an, la culture à Constantine reste un souvenirs pour les anciens et un rêve pour les plus jeunes ». Le taureau est donc pris par les cornes : « Au lieu d'attendre qu'on nous organise quelque chose d'intéressant, sachant que l'attente aurait pu être très longue, nous avons décidé de le faire nous-mêmes. » Les « dezzeurs » (pousseurs) ne se mettent pas en colère pour autant, simplement, ils ne se résignent pas à leur sort culturel : « Avouons aussi qu'il y a plein d'expositions de livres très intéressants à condition bien sûr d'aimer : les livres de cuisine, les livres d'informatique ‘‘comment utiliser Windows 3.11'', les livres de médecine des années 80 (très dangereux d'ailleurs)… » Ces jeunes constantinois ont choisi de faire dans la simplicité. Le site est, en effet, peu élaboré, pas de graphisme sophistiqué, ni éclats de couleurs. Juste des nuances de beige et de sable, à tel point qu'à la première visite on s'attend à un espace qui vanterait le tourisme au Sahara. Il est fort à parier que le manque de moyens y est pour quelque chose, mais il faut bien avouer que le manque de « tapage » technique va parfaitement avec l'esprit de l'association. Les « dezzeurs » préfèrent se faire remarquer grâce à leurs idées et leurs espérances. Le site ne manque pas pour autant de convivialité. Une ambiance bon enfant règne sur les lieux. Beaucoup d'internautes qui laissent des messages sont des habitués. A force de se fréquenter, ils deviennent des « dezzeurs » en puissance. Leurs commentaires peuvent être consultés dans la rubrique « Comments », tout en bas, à gauche, ainsi que dans les archives à droite. En haut, encore à gauche, dans « Recently », on accède aux dernières nouvelles de la vie culturelle constantinoise et algérienne en général. La plus récente concerne le Musée de Cirta qui « fait ses valise » : tournées dans les écoles de la ville pour faire connaître ses richesses aux enfants et aux adolescents. A droite, un menu. En sous-rubriques : Best of « Refrains » contient des passages de chansons algériennes, généralement du raï, dont les paroles sont surprenantes. C'est de ce côté qu'on peut connaître l'association, contacter ses membres et s'inscrire si l'on est motivé pour pousser ! Après les archives, d'autres sous-rubriques d'actualité, dont « Cinéma, Concerts, Littérature, Mets ton casque, Moussika, Inclassable ou encore, Sous les projecteurs » pour les artistes, poètes et musiciens qui veulent se faire connaître... un lien vers le documentaire de l'association « La vie culturelle à Constantine ». Enfin, des liens vers les sites préférés des pousseurs. Une seule remarque est nécessaire concernant les intitulés des rubriques : les pousseurs avaient bien démarré dans le blog avec Coup de Guelb et Nedjma Bel'hchich. Dommage que sur le site, les titres soient à la limite du sérieux ! Mais pour finir sur une pointe d'humour et d'optimisme, dans le menu, là où l'association est présentée, on peut lire : « Oh toi ! Le ou la ‘‘CULTURiste'' qu'on envoie tout le temps pousser avec eux, rejoins-nous et Dezzons tous ensemble, peut-être que ca avancera ! » Les pousseurs ont tout compris. Espérons que de nombreux internautes liront ce passage et comprendront que partout en Algérie, on peut se mettre à plusieurs pour mieux pousser...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.