Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    Relaxe pour Fodil Boumala    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le Chabab veut se rapprocher du peloton de tête    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Que décidera Macron ?    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    LE RAMADHAN A BON DOS    Brèves    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'Ave Marie . . . m    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Meskiana : Le narguilé fait des adeptes
Publié dans El Watan le 24 - 06 - 2008

Voilà une tradition qui commence à s'implanter chez nous ! En Effet, l'utilisation du narguilé, appelé aussi « chicha », fait des adeptes parmi nos concitoyens.
Cette pipe orientale, munie d'un tuyau flexible lié à un flacon empli d'une eau parfumée, a été vite adoptée par les jeunes. Des patrons de café mettent à la disposition des fumeurs des narguilés contenant divers arômes. Nous en avons remarqué un à Meskiana. Les jeunes y affluent, surtout le soir, et commandent en sus du café, une chicha. Cette dernière passe d'une main à une autre. Parmi les clients, il y en a qui disposent d'un narguilé personnel et qu'ils utilisent à la maison. Beaucoup de jeunes, que nous avons approchés, se disent séduits par « cette cigarette collective » qui les met en communion les uns avec les autres. Partager le même plaisir et en même temps semble apporter un confort supplémentaire à des jeunes désœuvrés, dépourvus de toute forme de distraction ou d'évasion. Mais savent-ils au moins le risque qu'ils encourent en s'adonnant chaque jour que Dieu fait au narguilé qui, malgré les « senteurs de paradis » qu'il dégage, renferme autant, sinon plus de nicotine que 20 cigarettes à la fois ? Savent-ils aussi qu'en se passant la pipe, il y a risque de maladie ? Combien parmi eux ont lu le grand et long article qu'El Watan a consacré au narguilé et aux multiples dangers qu'il cause aux fumeurs ? Tant qu'ils tirent du plaisir de la pipe orientale, les jeunes accros font peu cas des risques qu'ils encourent. Les senteurs enivrantes de la « chicha » leur font oublier tout, même l'heure du déjeuner...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.