Sahara occidental: une délégation US arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes et El Bakari    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Tindouf: les postes frontaliers entre l'Algérie et la Mauritanie réceptionnés octobre prochain    Lutte contre la spéculation illicite: 53 délits enregistrés durant les quatre premiers mois 2022    L'université est un important allié pour réaliser la transition écologique et le développement durable    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Akim Zedadka confirme son départ de Clermont Foot    Rio Ferdinand évoque "une honte historique" au sujet de Mbappé    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Des mentalités à formater    Naftal: Appel à la révision de la marge bénéficiaire de l'entreprise    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Risques d'incendies: Branle-bas de combat pour éviter le pire    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    Oran n'aura plus soif    Les moteurs de la débrouille    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    Les directeurs des CEM se rebellent    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    La société civile en question    Les dernières retouches    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Un réseau de prévention mis en place    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Yennayer à Tizi-Ouzou : un programme varié pour célébrer le nouvel an amazigh 2967
Publié dans Ennahar le 07 - 01 - 2017

Un programme varié dédié à la célébration du nouvel an amazigh, Yennayer 2967, débutera dimanche à Tizi-Ouzou, a-t-on appris samedi auprès des directions de la Culture et de la Jeunesse et des sports.
Une parade, un concours du meilleurs plats de Yennayer, un défilé en robes kabyles et burnous et une riche animation sportive et culturelle sont prévus pour la célébration de l'avènement du nouvel an Amazigh 2967, ont précisé les même sources.
Selon le programme arrêté par ces deux institutions, les festivités de Yennayer, prévu les 11 et le 12 janvier, débuteront demain et s'étaleront sur toute la semaine, en proposant une activité variées et festive dans l'ensemble des espaces publics du chef-lieu de wilaya, et des localités.
La direction de la jeunesse et des sports qui entamera son programme, dimanche, par des portes ouvertes sur les sports à la placette de l'olivier, organisera à partir de lundi au parking du stade premier novembre, une exposition sur les différentes traditions et coutumes locales, d'objets de l'artisanat, et une démonstration d'un mariage traditionnel Kabyle.
La journée du 12 janvier débutera par une dégustation du plat de Yennayer (un couscous au poulet au sept ingrédients) et un concours du meilleur plat célébrant l'avènement du nouvel an Amazigh, et se poursuivra dans l'après-midi par un défilé avec robes Kabyles et burnous agrémenté de chants et de poésie, selon programme de la DJS qui a prévu également une riche animation au chef-lieu de wilaya et dans les établissements sportifs et de jeunesse des différentes localités.
De son côté, la direction de la culture qui organise cet événement en partenariat avec d'autres direction de wilaya ( éducation, forêts, services agricoles, tourisme et artisanat), a prévu un marché de Yennayer des produits de l'artisanat, agricoles, et plats traditionnels, qui se tiendra du 8 au 14 janvier courant, à la placette de du musée et de l'olivier.
La bibliothèque principale de lecture publique abritera, le 11 janvier, des conférences sur la thématique de "Yennayer, référent ancestral national de partage et de communion".
Le théâtre régional Kateb Yacine, la cinémathèque de Tizi-Ouzou et les centres culturels d'Azazga et de Ain El Hammam proposeront, entre autre, des films et des pièces théâtrales.
Une "caravane de Yennayer" se déplacera du 9 au 12 janvier ce mois dans des établissements scolaires, bibliothèques et salles de lecture de la wilaya ou sera organisé un concours sous le thème "pourquoi célèbre-t-on Yennayer et comment".
Cette intense activité culturelle que vivra la ville des Genêts atteindra l'apothéose le 12 janvier journée qui sera marquée par l'organisation d'une parade qui démarrera de la placette de l'olivier (entrée ouest de Tizi-Ouzou) pour rejoindre la maison de la culture Mouloud Mammeri.
Une Waada (repas collectif) sera offerte aux visiteurs qui pourront ensuite assister à un gala artistique à la salle des spectacles de ce même établissement, selon le même programme de la direction de la culture.
Cette même institution organisera la première édition du Colloque national autour de "la poésie populaire amazighe" en hommage à Youcef Oukaci, Si Moh Ou Mhand et Cheikh Mohand Oulhoucine, qui se teindra les 9 et 10 de ce mois, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.