Ferhat: «Merci à tous pour vos messages, ça me va droit au cœur»    Motion de soutien du Conseil de la Nation au plan d'action du gouvernement    Crise libyenne: la position de l'Algérie privilégiant une solution politique réitérée    Montage automobile: le nouveau cahier des charges promulgué dans 2 mois    Le Gouvernement examine de nouvelles mesures en faveur de la gestion décentralisée    L'instruction de l'affaire ETRHB Haddad bouclée    CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU : L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    Kherrata, une convergence et des messages    TAMANRASSET : Plus de 500 affaires de contrebande traitées en 2019    Tebboune : "Aucune restriction hormis ce qui a trait à l'unité et à l'identité nationales"    TIARET : Des citoyens observent un sit-in devant la mairie d'Ain Dehab    AIN EL-TURCK : Des taxis demandent le double de la course    Le Président Tebboune: les responsables locaux tenus de briser le cloisonnement entre les citoyens et l'Etat    La pièce "Tmenfla" du theatre d'Oum-el-Bouaghi ouvre le festival international du théâtre de Bejaia    Yémen : entrée de 138 000 migrants et réfugiés en 2019    Des TV-offshores et des pollutions millénaires !    Il était une fois, le plus grand pays d'Afrique    Les pièges de l'assistanat    Slimani en sauveur !    Zelfani prépare le Paradou    L'ESS nouveau leader    Le Targui    À tout jamais…    Le coq d'El-Biar et la diplomate italienne !    FFS : menace sur la cohésion du parti    5 personnes retrouvées mortes après leur enlèvement    Enseignants du primaire : marche nationale demain à Alger    Encore un manifestant assassiné à la place Tahrir    ACTUCULT    Emouvant hommage à la militante Nabila Djahnine    Le répertoire andalou dans toute sa splendeur    Ciné-houma rend hommage aux femmes victimes de violences    La Cinémathèque algérienne célèbre les films sur la guerre de Libération    La quête de la connaissance et de la vérité    Mali: le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Coupe arabe des nations (U20) : Les Algériens s'installent en Arabie Saoudite    USM Alger : Dziri reste    Epidémie du ncoronavirus : L'économie mondiale fortement impactée    Prime du service civil pour les spécialistes: Les décrets en voie de finalisation    Sidi El-Houari, Sidi El-Bachir, El Badr, El Emir et Es Seddikia: Lancement du bitumage d'une trentaine d'axes routiers    Les spécialistes plaident pour le dépistage précoce: 236 nouveaux cas de cancer de la prostate enregistrés au CHUO en 2019    Commerce extérieur: Plus de 6 milliards de dollars de déficit en 2019    Information officielle: La Présidence revient à la charge    LA RESONNANCE D'UN ATTENTISME    Le double jeu de Makri et de ses députés    Vers un nouveau choc pétrolier ?    Google développe un économiseur de batterie    Le MWC 2020 sera-t-il déserté, des annulations à cause du Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





YA BAHDJATI ! : Dar El Hamra, le palais rouge ou l'exil du Dey
Publié dans Horizons le 06 - 09 - 2009

Pourpre est la demeure du dey …La fontaine vermeille, Ain el Hamra également …c'est elle qui a partagé son appellation avec le palais de Hussein construit à l'image des autres palais d'Alger l'indisciplinée. Elevé dans cette partie de la ville basse proche de la mer, Dar El Hamar n'était pas la demeure favorite du Dey Hussein. Les luttes intestines et secrètes lui faisaient craindre pour sa vie. La citadelle et ses remparts impressionnants hérissés de canons et autres batteries étaient plus surs en cette période de rivalité et d'adversité absolue.
Le dey tournait le dos à cette magnifique résidence aux balcons des galeries faits dans des bois sculptés par des mains d'artisans et artistes. Rien n'a été laissé au hasard.
Faïences de Hollande, murs de fines dentelles , plafonds en bois recouverts de fines feuilles d'or et d'enluminures réalisées par des maîtres miniaturistes. Cet énième joyau architectural d'El Djazair a été le lieu de l'ultime départ vers l'exil du Dey Hussein. Zenkat Ain El Hamra, le quartier de la source vermeille, protégeait les maisons et voûtes, les murs et parois où régnait raconte l'homme à la parole magique tout un environnement où le pourpre, le vermillon et le rouge écarlate dominaient. Le conteur finira son récit sur le lieu de prières qui était la mosquée rouge, Djamaa el Hamra , lieu d'où sont montés vers le Très Haut tant d'adorations et de culte et qui sera détruite sans états d'âme en 1863.
- Dar-El-Hamra «Dar Mami Arnaout», se situe dans la basse Casbah, au niveau de la place de la régence, bordant la rue Mohamed Bouras (Zenqat Ain el Hamra).
Construite par le Dey Hussein en 1818, elle a subi une succession de transformations dues notamment à son aménagement en hôtel du directeur des fortifications puis aux élargissements des voies à l'époque coloniale, utilisée par la suite comme habitation et enfin siège de l'OFIRAC. Elle fut classée en 1887. Elle a subi de légers travaux en 1986 et des travaux de restauration suite au séisme de 2003.
Ce palais abritera le Centre National de Recherche en Archéologie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.