Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    «Soyez prêts à toutes les éventualités!»    Absence de culture ou...    Une station pour chaque wilaya côtière    Le Sud libyen sur une poudrière    Elucubrations d'un ex-wali qui crie à l'innocence    «La Chine soutient fermement l'Algérie»    La troisième escale du périple africain    Des affrontements tribaux font 20 morts    Pas de finale pour Djokovic    Patrick Moster renvoyé    Bidani prêt pour la compétition ?    Les promesses de Benbouzid    Le dossier à fournir    Benhabylès veut-elle noyer le débat?    Le programme Renovators 2021 de Oppo    Le cinéma algérien à l'honneur    L'écrivain boukhalfa bittam manque à tizi ouzou    Liverpool : Trent Alexander-Arnold blindé    L'Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite    Musique. Décès de Salem Atakor, précurseur du heavy metal algérien    Liverpool : Van Dijk affiche un niveau "inquiétant" pour son retour    West Ham prépare une offre pour un défenseur de Chelsea    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    La rage de vivre    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Wali/PAPW : le ménage artificiel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sept chefs algériens à l'évènement « Goût de France »
Gastronomie
Publié dans Horizons le 06 - 03 - 2015


Sept chefs cuisiniers algériens sont sélectionnés par un jury français pour participer à l'évènement mondial « Goût de France », organisé par le ministère français des Affaires étrangères dans des restaurants des pays des cinq continents qui aura lieu le 19 mars prochain. Les menus seront composés d'une entrée, d'un plat et d'un dessert avec des produits du terroir de chaque pays, mais relevant de la gastronomie française, ont souligné les participants. Pour l'ambassadeur de France à Alger, Bernard Emié, cet évènement est la première initiative du genre initiée par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et en charge aussi du tourisme pour « une diplomatie gastronomique ». L'Algérie, « réputée pour sa maîtrise de la cuisine en général et de la cuisine française en particulier, aura une place de cnhoix dans cette opération », a-t-il souligné. Les chefs algériens s'activeront dans leurs restaurants respectifs à travers la wilaya d'Alger, tandis qu'à Oran, Constantine, Annaba et Tlemcen, des chefs français prépareront des menus arrêtés par les consulats généraux de France dans ces wilayas. Par ailleurs, « le même jour, au château de Versailles, Laurent Fabius invitera les ambassadeurs des pays étrangers en poste à Paris », a signalé Emié. « 1.300 dîners gastronomiques français seront organisés simultanément partout dans le monde par Alain Ducasse, un chef mondialement connu. Pour ce faire, des chefs ont été sélectionnés dans tous les pays. Ils cuisineront dans leur restaurant un repas à la française », a expliqué Emié. « Les repas sont payants », a précisé l'ambassadeur de France à Alger. Pour les prix, selon les chefs algériens participant à l'évènement, ils varient entre 4.000 et 7.000 DA le repas. Les chefs algériens, qui inviteront le public à ce « voyage gastronomique », selon l'ambassadeur, sont Nawel Amaoui, chef chez Air Algérie qui va cuisiner au Forestin d'Hydra, Fateh Benharkat, jeune chef au Caracoya, Rémy Bidron, chef au Sofitel, Juba Aghilès Boucheraoui, chef à l'hôtel El Aurassi, Farid Guerra, ancien chef au Ciel d'Alger, à l'hôtel Oasis, et recevra au restaurant Meskaline, Ahmed Keddache, ancien chef à l'ambassade du Japon et actuellement chef au Relais de Paris, et Abdeldjalil Slimani, du restaurant Casbah.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.