Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    Le soutien sans réserve du FLN    Les avocats maintiennent la pression    Les commerçants de boissons alcoolisées reviennent à la charge    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    Impact sur la demande intérieure globale    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Le ministre des Affaires étrangères à Tunis pour une visite de travail    Visite du président du gouvernement espagnol    Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat    La fille des Aurès    Les non-dits    Mandi buteur face au Real    Belhoucini à Umm Salal, c'est fait !    Hamidou appelle à la promotion d'un tourisme responsable et durable    Prise en charge psychiatrique d'adolescents : Plaidoyer pour l'aménagement de structures d'hospitalisation    Plus de 10 ha partent en fumée    Les partenaires sociaux pas très convaincus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Actucult    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Mutisme !    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Les contaminations continuent de baisser    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Faire de l'arabe une langue des technologies »
Journée internationale de la langue arabe
Publié dans Horizons le 18 - 12 - 2016

Pour marquer la Journée mondiale de la langue arabe, fêtée chaque 18 décembre, le Haut-Conseil de la langue arabe a organisé, hier, à la Bibliothèque nationale, à Alger, une cérémonie officielle en présence des ministres de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, de la ministre déléguée chargée de l'Artisanat, Aïcha Tagabou, et de membres de la chambre haute du Parlement, dont l'ancienne ministre Zhor Ounissi. Des chercheurs et universitaires étaient également présents. Dans une allocution d'ouverture, le président du Conseil, Salah Belaïd, a appelé à placer la langue arabe dans sa vocation de langue civilisationnelle, « miroir du savoir, de la connaissance, et héritière d'une brillante civilisation ayant donné les fondements de la civilisation moderne ». Dans ce sens, il a exhorté à faire de celle-ci un sérieux rival aux autres langues, notamment dans le monde des technologies. Belaïd s'est réjoui de son statut universel auprès de l'Unesco. L'universitaire Ahlam Ben Amra, de l'Université de Tlemcen, a évoqué les établissements spécialisés dans les publications en arabe, l'histoire et l'évolution des imprimeries. Selon elle, « la première imprimerie en langue arabe a été instituée sous l'empire ottoman en 1815, et sera suivie au temps de la colonisation par une importante rotative à Tlemcen ». Nacer Louhichi, de l'Université de Constantine, a donné un récital de poésie, vantant la beauté multiforme de la langue d'al-Moutanabbi. Il a été suivi par la remise de distinctions honorifiques. La première a été décernée au président Abdelaziz Bouteflika, pour son engagement et sa ferme détermination à promouvoir la langue arabe et sa sœur la langue amazigh, les deux langues officielles de l'Algérie.
Le Haut-Conseil de la langue arabe a annoncé la création en 2018 « d'un prix de la Langue arabe ». D'un montant global de 2 millions de dinars, il récompensera quatre spécialités (linguistique, traduction vers l'arabe, technologies de la communication, meilleur travail de terrain pour l'arabisation de l'administration et environnement). Les organisateurs recommandent que le travail soit rédigé en arabe, original, inédit et comptant entre 100 et 500 pages.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.