Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La CNR retrouvera son équilibre d'ici à 2020 ou 2021
Le projet de loi sur la retraite au Conseil de la nation
Publié dans Horizons le 20 - 12 - 2016

Les équilibres financiers de la Caisse nationale des retraites devront s'améliorer, d'ici à 2020 ou 2021, avec la mise en application de la nouvelle loi sur la retraite, dont le projet a été soumis, hier, à débat au Conseil de la nation. C'est ce qu'a indiqué, lors de la plénière, Mohamed El Ghazi, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, dans sa réponse aux membres de la Chambre haute. Pour sauver la CNR du risque de « faillite », le gouvernement a décidé, a-t-il expliqué, de revenir aux dispositions de la loi de 1983 fixant l'âge de la retraite à 60 ans. « Ce texte répond à la volonté du président de la République qui porte un grand intérêt à la classe ouvrière », a-t-il souligné. Il a rappelé, d'ailleurs, sa récente décision prolongeant de deux années l'application de la retraite proportionnelle. El Ghazi se dit convaincu de la nécessité du changement en raison de la situation financière « critique » de la CNR. Au sujet de la pénibilité des métiers, il a fait savoir qu'une commission nationale sera installée juste après la promulgation du projet de loi. « Les syndicats, les partis politiques et tous les acteurs concernés seront associés », a-t-il assuré. Dans son rapport préliminaire, la Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la solidarité nationale du Conseil de la nation a affirmé que les amendements prévus dans ladite loi comptaient parmi les acquis que l'Etat œuvre à réaliser, dans le cadre des réformes du secteur dans l'objectif d'assurer une couverture sociale globale de toutes les franges de la société.
Solidarité entre générations
Le régime algérien de retraite est exceptionnel et avantageux, comparé à d'autres systèmes européens qui fixent l'âge de la retraite à 62 ans. El Ghazi a profité de l'occasion pour inciter une certaine presse à la retenue, car elle fait « dans l'amplification ». Selon lui, « quelques travailleurs de l'éducation et de la santé ont décidé de retirer leur dossier de retraite à la dernière minute après avoir été « trompés » par quelques médias ». « Les autres dossiers seront traités avant le 31 décembre prochain », a-t-il annoncé. Tout en incitant l'employé à revendiquer ses droits, il a souligné que l'année 2017 sera celle du « contrôle ». « Les services de toutes les Caisses seront sur le terrain pour s'assurer de l'application de la loi », a-t-il soutenu.
Lors des débats, Aïcha Barki a déploré l'absence d'une campagne de sensibilisation autour du projet afin d'éviter la polémique. Elle a salué la décision du président de la République de prolonger le délai de la retraite proportionnelle. Ahmed Bouziane a estimé que ce texte engendrera une hémorragie au sein des administrations, où le vide sera difficile à combler. Il propose de garantir la retraite à moins de 60 ans aux seuls imams, enseignants du primaire et aux paramédicaux. Mohamed Kaysari a demandé l'accélération de l'étude ayant trait à la pénibilité des métiers. Lors de la présentation du projet, El Ghazi a souligné que la loi sur la retraite vise à adapter la référence législative de gestion de la Cnas et à assurer sa pérennité, en adéquation avec les développements socioéconomiques et démographiques. Le régime national de retraite constitue l'un des principaux fondements de la solidarité nationale notamment intergénérationnelle, a indiqué le ministre, ajoutant que le régime assurait plus de 3 millions de pensions de retraite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.