Abdelaziz Medjahed installé à la tête de l'Inesg    Marches à Djaâfra et à Ras El-Oued    Marche symbolique des hirakistes    "La cession des biens immobiliers de l'Etat sera généralisée"    À la poubelle...    D'importantes annonces du président Tebboune attendues    Epuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER    Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L'énergie passe le relais à l'habitat    Fayez Al-Sarraj jette l'éponge    Sept morts dans deux attaques    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Iboud testé positif à la Covid-19    La fille des Aurès    Les non-dits    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Mostaganem et Aïn Témouchent endeuillées    L'Algérie sera représentée en Afrique du Sud    Des dizaines d'hectares de chêne vert calcinés près de Tikjda    Boudouaou : Engorgement au chef-lieu    L'Armée Mexicaine au Nomadic Spirit : Festival Hommage à Rachid Taha    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Rezki Hamdi : L'«historien du peuple» s'en est allé    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    L'INFORMEL    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Bouira: Examens de rattrapage: plus de 600 étudiants concernés    Il chute du 1er étage    E-university    NA Husseïn Dey : Chaâbane Merzkane, le «messie» du Nasria    USM Bel-Abbès: Le wali à l'écoute des supporters    Les DAB toujours en panne    Tlemcen: L'APW au cœur d'une polémique    Révision du code de l'information, Chaîne TV, publicité...: Les chantiers de Belhimer    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DIPLOMATIQUE : Le président Tebboune opère un changement    Mali: appel à un retour rapide à l'ordre constitutionnel et une transition civile    Libye: levée "sous conditions" du blocus sur les champs et ports pétroliers    Décès de l'historien Abdelmadjid Merdaci: Goudjil présente ses condoléances    Ligue 1-USMA: l'entraîneur Ciccolini attendu dimanche à bord d'un vol spécial    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    L'alopécie    Les 4 samedis    La Facebook-Solidarité !    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le « Qanun » au cœur d'un symposium international
Publié dans Horizons le 23 - 12 - 2016

Une trentaine de musiciens ont pris part au deuxième symposium international du qanun organisé en marge du 11e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes. « Ce volet pédagogique se veut un partage et un espace d'échanges entre les participants invités étrangers et nationaux », explique son animateur, Mohamed Saâdaoui, en se réjouissant de la présence d'éminents instrumentistes. « Le but est de faire bénéficier nos jeunes artistes de ces grands talents », ajoute-t-il, en précisant que des masters-class et des workshops ont été organisés pour ce faire. Cette rencontre a réuni de prestigieux « qanunistes » venus de plusieurs pays : Tunisie, Maroc, Azerbaïdjan, Emirats arabes unis, Turquie... Ce dernier pays est représenté par le virtuose Göksel Baktagir, célèbre compositeur et musicien.
Les intervenants ont, tour à tour, mis en évidence les pratiques de base de l'utilisation du qanun. Ils ont recommandé aux jeunes musiciens de se donner les voies et moyens pour dépasser l'usage élémentaire et accéder à un jeu du qanun personnalisé. C'est là l'objectif principal du symposium, consacré à la recherche et à l'innovation. Imad Houari, de l'association de musique andalouse « El Djenadia » de Boufarik : « Je suis très heureux de participer à ce stage de formation. Le qanun me passionne et ces quelques jours nous mettent en relation avec des professionnels étrangers, qui sont des sommités dans le domaine. » Abdelhakim Benchefra, officiant à l'association « Kassantinia pour le patrimoine musical », abondant dans le même sens, dira : « Je prends part pour la seconde fois à ce symposium. On nous a initiés, pour la première fois, à l'apprentissage et à la maîtrise des techniques des arpèges, des tremolos et des qualités de son sur qanun. C'est une fierté pour nous de découvrir ces exercices ». Célèbre dans le monde entier, Omar Zeyad Hikmet, un talentueux musicien venu d'Irak, estime que « ce symposium nous donne l'occasion d'échanger et de partager les nouvelles techniques que j'ai découvertes. Je l'ai fait écouter en demandant aux spécialistes leurs avis et leurs appréciations. En même temps j'écoute assidûment les pratiques de ces confrères musiciens venus de partout pour qu'à mon tour je m'enrichisse de leurs expériences ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.