Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Impérative valorisation économique des sites et monuments archéologiques du pays    Ambassade de Palestine en Algérie: "ce qui se passe actuellement à Al Qods est une nouvelle forme d'agression"    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Le Conseil de la Nation condamne les brutalités de l'entité sioniste contre les civils palestiniens à Al Qods    Les bienfaits des pruneaux sur notre corps    OM : La réponse d'Alvaro à Valbuena    Man United - Solskjaer : "Impossible de jouer les matchs à fond"    Habitat : Début de distribution de 5000 logts    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    Législatives du 12 juin: L'ANIE rencontre des représentants de 18 partis    Contrats avec des entités étrangères et lobbys anti-algériens: Les mises en garde de la Présidence    Torts partagés    Un Aïd et des appréhensions    Deuxième jour de grève à l'éducation: Des syndicats réclament une «prime forfaitaire»    Vive tension à El Qods, des centaines de Palestiniens blessés    USM Alger: La confiance retrouvée    Une «révolution» à ne pas rater    800 commerçants réquisitionnés    Un rêve entretenu pendant 20 ans    "Pourvoyeuse de nouveaux métiers et un gisement d'emplois"    Zidane peste contre l'arbitrage    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    184 nouveaux cas et 7 décès en 24 heures    Congé anticipé pour les travailleurs    Hirak : la nouvelle donne    La force est à la loi    Pour de la petite monnaie    Le Maroc intensifie la répression    La Seor perd 240 millions de dinars    Les prix restent stables    Les enseignants ne décolèrent pas    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    Réunion de la Ligue arabe sur El-Qods: Entretien Boukadoum-Abou El-Gheit    Des chefs de partis chez Charfi    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La coalition internationale à la rescousse de forces turques
Syrie
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

Le Pentagone a indiqué, mardi dernier, que des avions militaires de la coalition internationale ont effectué, la semaine dernière, une mission de soutien aux forces turques en guerre contre le groupe terroriste Daech, près d'Al-Bab en Syrie. Cette intervention, a ajouté le porte-parole du ministère américain de la Défense, Peter Cook, fait suite « à une demande de soutien aérien de la part de la Turquie, dont certaines forces s'étaient retrouvées sous le feu ennemi ». « Il n'y a pas eu de frappes, mais une démonstration de force visible », précise-t-il en assurant que les forces de la coalition continuera « à parler avec le gouvernement turc à propos du niveau de soutien à accorder à l'offensive turque sur Al-Bab ».
Les forces turques sont engagées dans des combats meurtriers contre Daech dans le cadre de l'opération « Bouclier de l'Euphrate » lancée le
24 août 2016. Mais malgré les demandes du président turc, Recep Tayyip Erdogan, ces dernières semaines, elles n'ont reçu aucune aide des avions de la coalition. Pourtant, les Américains avaient soutenu la première partie de l'offensive turque, mais redoutent que l'armée turc ne s'en prenne, après la « conquête » d'Al-Bab, à la coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes, menée par les Kurdes, alliés de Washington.
La coalition reproche, également, à la Turquie d'avoir engagé l'offensive de manière unilatérale et sans se mettre d'accord d'abord avec ses partenaires. Mais là, les choses semblent évoluer autrement. La mission de soutien des avions militaires de la coalition témoigne d'un certain réchauffement entre les deux partenaires qui se sont accordés à éradiquer le terrorisme dans le nord de la Syrie.
Cinq millions de personnes privées d'eau à Damas
Hier, l'état-major turc a annoncé que ses forces ont bombardé 104 cibles de Daech dans le nord de la Syrie tuant au moins six terroristes. « Un total de 111 cibles ont été pilonnées, lundi, par l'artillerie positionnée aux frontières avec la Syrie et huit par l'aviation dont des dépôts d'armes, des refuges et des centres de commandement de l'organisation terroriste », a précisé la même source. En plus de l'opération « Bouclier de l'Euphrate », les parties en conflit en Syrie ont convenu la semaine dernière, sous l'égide de la Turquie et de la Russie, d'un cessez-le-feu sur tout le territoire, un accord qui exclut les groupes terroristes, Daech et Fath al-Cham notamment. Ce groupe a été visé, mardi dernier, par un raid aérien. 25 de ces combattants ont été tués, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, proche de l'opposition syrienne. Les combats se poursuivent, par ailleurs, dans la localité rebelle de Wadi Barada, un secteur-clé où se trouvent les principales sources d'approvisionnement en eau potable pour les habitants de Damas et de ses environs.
Au moins 5,5 millions de personnes ne disposent plus d'eau dans ces régions, selon l'ONU. Le gouvernement syrien accuse les rebelles de contaminer au diesel les réserves d'eau et de couper le réseau d'approvisionnement vers Damas qui connaît de sérieuses pénuries depuis le 22 décembre 2016. Les groupes rebelles qui démentent ces accusations protestent contre l'offensive à Wadi Barada.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.