«Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Plus de 730 commerçants mobilisés pour la fête de l'Aïd el-Fitr    48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain    Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l'entité sioniste à revoir leurs politiques    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    Les Belouizdadis ne décolèrent pas    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Bilan de la vaccination contre le Covid-19    Transport terrestre : intensification des dessertes durant les derniers jours du mois de ramadhan    15 000 livres pour les zones d'ombre    Démocratie en construction ?    Creusement continu du déficit budgétaire    Retour de l'homme du professionnalisme    7 décès et 184 nouveaux cas    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Prémices d'un retour à la case départ    La mauvaise leçon    Les souscripteurs dans l'expectative    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Appel à plus de soutien aux réfugiés sahraouis    REVISION À LA HAUSSE DES PENSIONS DE RETRAITE    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Le Conseil de la Nation condamne les brutalités de l'entité sioniste contre les civils palestiniens à Al Qods    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    USM Alger: La confiance retrouvée    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    Zidane peste contre l'arbitrage    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    Des candidats indépendants encombrants    Une «révolution» à ne pas rater    Hirak : la nouvelle donne    La force est à la loi    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Contact direct avec les citoyens
Amar Ghoul arpente les rues d'Alger
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

C'est sous un temps ensoleillé que le président du parti TAJ, Amar Ghoul, a inauguré, hier, un local de son parti au 5, rue Didouche-Mourad, au cœur d'Alger. Il a rencontré des jeunes, des adhérents et des artistes en arpentant quelques rues de la capitale dans ce qui s'apparente à une opération de séduction. De la Grande-Poste au square Port-Saïd en passant par le boulevard Mustapha-Ben Boulaïd et la place Emir-Abdelkader, Ghoul a voulu établir un contact direct avec les citoyens. Un peu partout, il fut empreint de cordialité. Auparavant, Ghoul a animé un point de presse. Il a surtout plaidé pour « la préservation et la consolidation de l'unité nationale ». Selon lui, « il ne faut pas céder aux rumeurs alarmistes qui visent à entraîner la rue dans les grèves et les dérapages ».
« De tels actes en cas d'accumulation peuvent causer de grands préjudices », a-t-il ajouté. « Le gouvernement doit agir avec détermination et conviction, en favorisant le dialogue », a-t-il clamé. Par ailleurs, Amar Ghoul s'est félicité de l'absence de bases étrangères en Algérie. Il s'est déclaré également « rassuré par le climat de sécurité qui règne dans le pays » et met en garde contre toute intention malveillante de porter atteinte à cette stabilité dont il a souligné l'importance et le prix. Ghoul s'est attardé sur le rôle de la jeunesse. « Nous sommes fiers de compter parmi nos militants et cadres une majorité de jeunes. C'est avec eux que nous bâtirons le présent et l'avenir », a-t-il soutenu. Evoquant les prochaines élections législatives, le président de TAJ a estimé que « la stabilité, la transparence et la confiance sont des atouts majeurs pour leur déroulement ». Son parti est prêt à se lancer dans la bataille. Il tend d'ores et déjà une main aux autres partis pour prévenir et éviter toute irrégularité. L'équipe de campagne d'Amar Ghoul a créé un site internet, une page facebook et un compte Twitter pour informer sur l'actualité du parti.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.