Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cela s'est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres
Les criminels à travers l'histoire (102 e partie)
Publié dans Info Soir le 01 - 07 - 2010

Résumé de la 101e partie n Andrew Mellon, secrétaire au Trésor, chargé d'enquêter sur Al Capone, a recruté de jeunes hommes au passé irréprochable : des Incorruptibles avec à leur tête Eliot Ness.
L'enquête commence sur le délit de violation de la loi sur la prohibition, mais Mellon se rend compte que même si des preuves sont accumulées contre Al Capone, il sera difficile de le faire arrêter. En revanche, l'évasion fiscale, si elle est prouvée, l'enverrait à coup sûr, en prison.
On se rappelle que quelques mois auparavant une décision de la Cour suprême des Etats-Unis avait forcé Manny Sullivan, un trafiquant notoire, de faire une déclaration de ses revenus issus de la contrebande et de s'acquitter de ses impôts. Le fait de faire ce genre de déclaration revenait à reconnaître le caractère illicite des revenus, mais ce n'est pas ce délit qui conduit en prison, c'est celui de ne pas payer ses impôts ! A l'époque, Capone n'avait pas accordé d'intérêt à cet événement, il ne sait pas que la «décision Sullivan» pouvait s'appliquer sur lui aussi !
«Il faut surveiller ses moindres gestes, passer au crible ses affaires, noter ses dépenses, recenser ses biens !»
Le piège commence à se resserrer autour du gangster et de ses alliés. Or, à ce moment-là, al Capone, qui a d'autres chats à fouetter, ne s'inquiète pas outre mesure de ces agents du fisc qui tournaient autour de lui.
Une conférence des gangsters américains se préparait à Atlantic City : les criminels ont fini par comprendre que la guerre meurtrière qu'ils se mènent les uns contre les autres ne peut plus continuer et que le temps de la paix est arrivé. Il s'agit de se partager le pays et de coopérer, l'Amérique était assez grande pour que chacun puisse évoluer sans marcher sur les platebandes de l'autre !
La conférence a eu lieu à la mi-mai. Tous les gangsters que l'Amérique compte sont là. Johnny Torrio, ancien patron, puis collaborateur de Capone, qui a pris sa retraite après l'attentat raté qui a failli lui coûter la vie, est de retour. Et il veut retrouver ses fonctions ! Il commence par se faire élire à la tête du comité exécutif qui va arbitrer les conflits et surtout punir les traîtres.
Le pays est divisé en zones d'influence. Les participants réunis décident de placer à la tête de Chicago, Johnny Torrio. Capone est aussitôt sommé de lui céder son empire et de le laisser procéder à la division de la ville entre les gangsters. Il ne dit rien, mais il ne compte pas céder son empire ni le partager avec qui que ce soit.
Après la conférence, Al Capone se rend au cinéma pour se détendre. Il ne sait pas que les agents fédéraux l'attendent à la sortie.
— Haut les mains !
Il lève les mains. Les agents le fouillent et retire d'une des poches de sa veste un revolver. Le délit est trouvé :
— Camouflage d'armes !
— Ce n'est pas sérieux ! dit le gangster.
— Vous n'avez pas le droit de porter une arme !
il est aussitôt arrêté et conduit en prison.
— Je veux voir mon avocat ! clame-t-il. (à suivre...)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.