La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ben Laden abattu au Pakistan
Dans un complexe résidentiel
Publié dans Info Soir le 02 - 05 - 2011

Annonce n Le Président Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis avaient tué le chef d'Al-Qaîda, Oussama Ben Laden, hier, dimanche, lors d'une opération commando près de la capitale pakistanaise, et salué l'aide des autorités d'Islamabad.
«Ce soir, je suis en mesure d'annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d'Al-Qaîda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d'innocents», a déclaré M. Obama lors d'une allocution solennelle depuis la Maison-Blanche.
Soulignant que les attaques terroristes du 11 Septembre 2001 avaient été menées par Al-Qaîda, «une organisation dirigée par Oussama Ben Laden, qui avait ouvertement déclaré la guerre contre les Etats-Unis et s'était engagée à tuer des innocents dans notre pays et partout dans le monde», le président américain a indiqué qu'au cours des dix dernières années, «grâce au travail inlassable des militaires et des professionnels américains de la lutte contre le terrorisme, les Etats-Unis ont réalisé de grands progrès.
Nous avons déjoué des attaques terroristes et renforcé notre défense. «En Afghanistan, nous avons supprimé le gouvernement taliban qui avait donné refuge et soutien à Ben Laden et à Al-Qaîda. Et dans le monde entier, nous avons travaillé avec nos amis et alliés pour capturer ou tuer un grand nombre de terroristes d'Al-Qaîda», a-t-il ajouté. Après la fuite de Ben Laden de l'Afghanistan pour le Pakistan, Al-Qaîda a continué «à mener ses opérations à partir de la frontière entre ces deux pays et à travers ses affiliés à travers le monde», a précisé M. Obama. A ce propos, il a fait savoir que juste après son entrée en fonction à la tête de la présidence des Etats-Unis en janvier 2009, il a demandé au directeur de la CIA, Leon Panetta, «de faire de la mise à mort ou de la capture de Ben Laden la priorité absolue de la guerre des Etats-Unis contre Al-Qaîda», tout en poursuivant les efforts pour démanteler le réseau de cette organisation terroriste.
Il a également précisé qu'en août dernier et après des années de «travail minutieux» mené par les services américains du renseignement, il a été informé d'une «piste» sur Ben Laden. «La semaine dernière, j'ai finalement confirmé que nous avions suffisamment d'informations sur l'endroit exact où se trouvait le dirigeant d'Al-Qaîda», a-t-il dit. Aujourd'hui, sous ma direction, les Etats-Unis ont lancé une opération contre ce complexe résidentiel, qui se trouve à Abbottabad (Pakistan), et menée par une petite équipe de militaires américains qui a pris soin d'éviter les pertes civiles. Après un échange de tirs, ils ont tué Oussama Ben Laden et gardé son corps, selon lui. Pour Obama, «la mort d'Oussama Ben Laden marque notre plus grande réussite dans notre lutte contre Al-Qaîda et témoigne de la grandeur des Etats-Unis». Cependant, a-t-il averti, sa mort «ne marque pas la fin de nos efforts contre les terroristes d'Al-Qaîda qui va continuer à tenter de mener des attaques contre les Etats-Unis». «Nous devons et nous resterons vigilants ici et à l'étranger», a-t-il souligné. Le chef de la Maison-Blanche a également tenu à préciser que «les Etats-Unis ne sont pas et ne seront jamais en guerre contre l'Islam», soulignant que «Ben Laden n'était pas un dirigeant musulman mais un meurtrier sanguinaire qui a tué de nombreux musulmans à travers le monde y compris aux Etats-Unis».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.