Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Constantine
«Kahouat el-Asr» : tout un art de vivre
Publié dans Info Soir le 24 - 09 - 2011

Rituel n Rien n'est plus symbolique dans l'art de vivre en famille, dans la Médina de Constantine, depuis bien longtemps déjà, que «Kahouat el-Asr», le café servi en milieu d'après-midi dans les foyers de l'antique Cirta.
Ce rituel séculaire du café servi avec de petits gâteaux maison sur une snioua (plateau de cuivre ciselé), autour de laquelle se rassemblent les familles constantinoises après la prière d'el-Asr, est toujours ancré dans la cité du Rocher malgré l'évolution des mœurs et le changement de certaines habitudes de vie. Certains citadins, fiers de leurs coutumes, affirment que s'ils peuvent rater le déjeuner ou le dîner, il ne saurait être question pour eux de faire l'impasse sur ce fameux «café du Asr», une tradition adoptée à Constantine depuis plus d'un siècle. «Kahouat el Asr», appréciée par toute la famille, grands et petits, est surtout une occasion pour les mères de famille de s'offrir quelques instants de répit après une dure journée de labeur.
Mohamed Salah, étudiant, évoque avec un plaisir mêlé de nostalgie la petite maison familiale où il résidait, enfant, du côté de Aïn Smara. «Le plus beau moment de la journée, c'était lorsque nous nous regroupions en famille au milieu de notre petite cour, à l'ombre d'une ‘'dalia'' (vigne) pour siroter un café, grignoter un petit gâteau et surtout nous retrouver», raconte Mohamed Salah. D'autres citadins de la ville des Ponts se trouvent, en raison de leurs obligations professionnelles, contraints d'apprécier assez tard leur café d'el-Asr «en solo», mais pas question de le rater.
Il n'est pas exagéré d'affirmer, aujourd'hui, que ce style de vie purement citadin est devenu l'image de marque d'une grande partie de la société constantinoise qui continue d'obéir au rituel de «Kahouat el-Asr», car il s'agit bien d'un comportement social qui encourage la convivialité et les bons rapports entre les membres d'une même famille.
Si «Kahouat el-Asr» est toujours de mise, vainquant sans rémission les «agressions» de la vie moderne et ses diversions, c'est parce que cela reste l'un des rares moments de la journée où tous les membres de la famille, grands-parents, parents, enfants, petits-enfants et cousins peuvent se retrouver pour faire un «break», débattre de sujets sérieux ou plaisanter et, surtout, savourer cet incommensurable plaisir que procure le fait de se sentir parmi les siens.
R. L. / APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.