Fafa rénove la Casbah !!!    CONSEILS DE CLASSE : Les mentions avertissements et blâmes interdites    LOGEMENTS LPA : Les célibataires auront droit à un F2    Fin de la polémique autour du changement de statut du FCE    Retrait du marché de la poudre de jus «Amila» et gel de l'activité de la société productrice    194 projets d'investissement privé agréés par le Conseil de wilaya    Guterres juge «essentiel» qu'une enquête «crédible» soit menée    Le gouvernement espère la fin de la crise des gilets jaunes    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'entraîneur Bouzidi appelle à la mobilisation    Dix clubs présents dont la JSE Skikda et l'IC Ouargla    Bouakaz, Dob et compères poursuivent en justice Ennahar TV et son patron    3 personnes secourues après une intoxication au monoxyde de carbone    Le silence assourdissant de la sécurité sociale    L'Université de Sidi-Bel-Abbès 56e à l'échelle mondiale en 2018    Les «initiativeurs»    Dimajazz, le retour    Voyage en calligraphie arabe    Ces capitalistes qui aiment Karl Marx    Des sites archéologiques à l'abandon    Tlemcen: «La mondialisation en furie» à la librairie Alili    Politique: Mouwatana dénonce une tentative de report de la présidentielle    La symbolique plus forte que le syndicat    Tizi-Ouzou: Trois femmes membres d'un réseau de faux-monnayeurs arrêtées    Biskra: Collision entre deux camions et un bus, un mort et deux blessés    Et si les imams...    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    L'Egypte et l'Afrique du Sud, seuls pays candidats    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colloque/Mémoire filmique : Appel à fédérer les efforts des institutions concernées
Publié dans Info Soir le 15 - 10 - 2017

Débat - Le directeur général des archives nationales a lancé, samedi à Alger, un appel pour «fédérer les efforts» des institutions algériennes et internationales dans la préservation et la restauration du patrimoine cinématographique.
S'exprimant à l'ouverture du colloque international "La mémoire des films : préserver le patrimoine cinématographique" qui se déroule à la Bibliothèque nationale, Abdelmadjid Chikhi a regretté de voir ces institutions "œuvrer en autarcie" et a affirmé n'avoir "pratiquement jamais collaboré" avec des entités comme la Cinémathèque algérienne ou le Cnca (Centre national du cinéma et de l'audiovisuel).
Estimant que les archives nationales devraient être le "réceptacle des travaux sur la mémoire", le DG des archives nationales a invité les intervenants dans ce domaine à s'unir pour "établir une stratégie commune" et "améliorer les conditions" de conservation et l'état des archives filmés, jugé "catastrophique".
Le président de la Fédération internationale des archives filmique (FIAF), Fréderic Maire, et le Secrétaire régional de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci) ont de leur côté réaffirmé le rôle et l "'importance" du travail accompli par les cinémathèques dans la préservation de la mémoire filmique. Rebondissant sur ces propos, le réalisateur et producteur égyptien, Ahmed Atef, a déploré la perte par son pays de "près des deux tiers" de son patrimoine cinématographique, en raison de l'absence d'une cinémathèque égyptienne, a-t-il dit.
Ce patrimoine, "aujourd'hui majoritairement détenu par des chaînes de télévision saoudiennes et américaines" auquel s'ajoute la dégradation de plusieurs centaines de films, stockés dans de mauvaises condition ou ravagés par les flammes suites à des sinistres, prive l'Egypte d'un pan important de sa mémoire, a-t-il détaillé.
La chef de projet World Cinema Project, Cecilia Cenciarelli, de la cinémathèque de Bologne (Italie) a indiqué qu"lle avait entamé aux fins de la restauration des recherches sur sept films algériens dont "Chroniques des années de braises" et "Le vent des Aurès" de Mohamed Lakhdar Hamina.
Saluant "les efforts des responsables (de la cinémathèque) depuis sa création, en particulier ceux de son ancien directeur Boudjemâa Kareche", le ministre de la Culture, Azzedine mihoubi a rappelé, devant les participants au colloque, que l'objectif de son département était de "récupérer les négatifs des films algériens entreposés à l'étranger" depuis plusieurs décennies.
Egalement présent lors de cette première journée du colloque, le chef de délégation de l'Union européenne, John O'Rourke est revenu sur les réalisations du programme d'appui de l'UE au patrimoine culturel algérien qui a, entre autres, dispensé des formation en matière de préservation et de restauration des archives audiovisuel et photographiques, a-t-il rappelé.
Organisé par le ministère de la Culture, en collaboration avec le programme d'appui de l'UE, le colloque de deux jours prévoit des ateliers et des conférences sur la préservation de la mémoire cinématographique.
- La directrice du développement et de la promotion des arts a relevé samedi à Alger l'urgence de parachever "au plus tôt" le projet de stockage des archives filmiques et rappelé la nécessité d'en améliorer les conditions de conservation.
Zahia Bencheikh El Hocine a indiqué que le projet, confié à l'Agence de réalisation des grands projets culturels (Arpc), était "en attente" d'attribution d'une assiette foncière. Ce centre devra permettre la conservation des copies 35mm ainsi que des "copies nitrate hautement inflammables" dans de bonnes conditions, a-t-elle argumenté. Selon la responsable, il existe pas moins de 15 000 films en 35mm stockés dans les locaux de la cinémathèque, de la bibliothèque nationale et du Cnca (Centre national de cinéma et de l'audiovisuel).
Zahia Bencheikh El-Hocine a également relevé l'urgence d'améliorer les conditions de stockage, en citant l'exemple les locaux de la bibliothèque nationale "où l'air conditionné est défectueux", a-t-elle dit.
Parmi les priorités du ministère en matière de préservation, elle cite la création d'un département technique à la cinémathèque et la revalorisation de celle-ci, outre le programme de formation déjà en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.