PARQUET GENERAL PRES LA COUR D'ALGER : Les dossiers de 12 personnalités remis à la Cour Suprême    PRESIDENTIELLE : 2 candidatures déposées au Conseil constitutionnel    AADL 1 : Plus de 4 750 logements attribués au niveau national    ORAN : 590 surveillants de baignade pour les 34 plages autorisées    Quatre narcotrafiquants arrêtés à Tlemcen    Le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Le projet de loi sur les hydrocarbures finalisé    La Palme d'or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho    Man City : Un milieu belge pour remplacer David Silva ?    Une bande de malfaiteurs neutralisée    Campagne sur les risques liés à la saison estivale    Barça : Bartomeu prévoit des arrivées mais également des départs    Ligue 1 Mobilis: Le programme des rencontres de la 30ème journée    Trump relativise les tirs de missiles nord-coréens    La police diffuse de nouvelles photos du suspect    Les raisons d'une visite    Lotfi Cheriet retournera-t-il à l'Arav ?    Sahli et Belaïd se retirent de la course    Transition : la mort de l'article 102    Flambée des cours et tension sur les devises en vue    Belaïli et l'EST se rapprochent du sacre    Les itinéraires-bis vers la capitale, les impers noirs ou gris et tous les chemins qui ne mènent pas à Achgabat !    Benflis : "Bensalah et Bedoui sont disqualifiés"    Grève de deux jours à partir de mardi    Venezuela: Guaido refuse tout "faux dialogue" avec Maduro    Galettes de légumes    5 224 élèves aux examens de 5e    Sachez que…    Téhéran dénonce la surenchère américaine    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    Le retour de Kamel Ferrad    Le pessimiste, cet ennemi du bonheur    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Skikda : Prison ferme pour cinq douaniers    Tlemcen: Un cinquième groupe de soutien à Daech démantelé    Le RCD demande à la justice de convoquer Abdelaziz Bouteflika    Tiaret: Des travailleurs sans salaire depuis 30 mois    Volley-ball - Coupe d'Algérie messieurs: Le GSP sans problème    Lâche agression d'une fonctionnaire    Le président Trump effectue une visite au Japon    Des adoptions dans un climat délétère    Asselah offre le maintien à son équipe    L'activité en baisse de 85%    La liste s'allonge    Tahar Djaout était assassiné    2019: l'Année de l'Algérie à Cannes    Abdelkrim Tazaroute lui consacre une biographie Vibrant hommage à Brahim Izri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nécessité de valoriser le legs culturel
Recommandation du ministre des Moudjahidine
Publié dans La Tribune le 25 - 07 - 2016

Le ministre a mis l'accent sur l'importance de relever le défi à l'ère de la mondialisation et de porter plus haut notre culture
Le ministre des Moudjahidines, Tayeb Zitouni, a insisté, samedi soir à Mostaganem, sur la nécessité de valoriser le legs culturel et de perpétuer ses hauts faits, ses événements et ses symboles comme repères pour les générations. Dans une allocution en ouverture d'un colloque national sur la poésie (qacida) révolutionnaire, M. Zitouni souligné que notre patrimoine culturel, avec toutes ses expressions, fait partie de la mémoire populaire, rappelant que la qacida et l'oralité populaire ont joué un grand rôle sur le plan social, culturel et politique traitant des questions de la oumma et plaidant la cause nationale et dans la résistance à l'occupation.
Les poètes populaires ont contribué à la mobilisation des générations à organiser et resserrer les rangs pour combattre le colonisateur et à la sensibilisation du peuple pour la solidarité, l'union et la participation aux résistances et à la guerre de libération, a-t-il ajouté. Le poète populaire a joué un rôle d'informateur et de mobilisateur au sein des masses sachant remonter le moral des moudjahidines, a encore indiqué le ministre déclarant «nous avons aujourd'hui tant besoin de relancer cette poésie pour promouvoir notre culture et préserver nos acquis, notre histoire et notre mémoire». M. Tayeb Zitouni a cité, dans ce sens, de grands poètes du genre dont Sidi Lakhdar Benkhelouf et des leaders du théâtre qui ont laissé leurs empreintes dans l'histoire de l'art et de la culture algérienne, mettant l'accent sur l'importance de relever le défi à l'ère de la mondialisation et de porter plus haut notre culture. Le ministre a également affirmé que malgré les longues souffrances des affres du colonialisme, synonyme de destruction, spoliation, extermination, obscurantisme et de honte, l'attachement aux valeurs, à la liberté et à l'honneur s'est transmis d'une génération jusqu'à la génération de novembre dont les efforts ont été couronnés par l'indépendance, «fruit de l'abnégation et de la volonté guidée par la foi».
La rencontre a été mise à profit pour décorer le ministre du «Bouclier du mérite» par l'Association algérienne de la poésie populaire, initiatrice du colloque qui enregistre la participation d'une quarantaine de poètes et chercheurs du pays. Les travaux de la rencontre se sont poursuis hier par la présentation d'une série de communications abordant, entre autres, le rôle de la poésie et des échos populaires durant la guerre de libération nationale. Le ministre poursuivra, dimanche, sa visite dans la wilaya de Mostaganem par une réception en l'honneur du moudjahid Kella Mohamed dit Abdelaziz et de la veuve du chahid Benroukellah Belhadj, la baptisation de la maison de jeunes à Sidi Ali, la pose de la première pierre de réalisation d'un musée dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, l'inauguration du nouveau siège de la direction des moudjahidines et l'inspection du centre de repos pour les moudjahidine à Ouréah.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.