Les étudiants brisent le cordon policier, rue Hassiba    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    "Aucune disposition pénale ne sanctionne le port de l'emblème"    Rencontre, demain, des partisans d'une «transition de rupture»    Les citoyens de Haïzer réclament la libération immédiate des détenus    Trois manifestants placés sous contrôle judiciaire à Oran    Samy Agli, nouveau président du FCE    Redorer le blason de l'UGTA    Le Femise évoque la persistance du système de rente en Algérie    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Dix à quinze jours d'indisponibilité pour Salif Sané    Allik sur les traces de Benkhelifa…    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Rétrospective sur le virtuose du cinéma algérien    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    El Khroub: 8 compteurs électriques détruits par un incendie     Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Tri et recyclage des déchets: Près de 1.024 tonnes de plastique valorisées par des entreprises en 6 mois    Groupe F : Cameroun-Guinée Bissau, aujourd'hui à 18h00: Les Lions Indomptables veulent rugir    Ali Benflis au « Le Quotidien d'Oran »: «Impérieuse nécessité d'un grand compromis national»    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    L'ARBRE DESSECHE    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création d'un comité de recueil de la poésie "Melhoun" et de chants sur la Révolution algérienne
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 07 - 2016

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a annoncé, dimanche à Mostaganem, la création d'un comité de de recueil de la poésie "Melhoun" en particulier et de chansons glorifiant la Révolution de Libération nationale, les chouhada et les moudjahidine, constitué de professeurs et de spécialistes.
Dans une déclaration à la presse lors de la deuxième journée de sa visite dans wilaya, M. Zitouni, a souligné qu'un autre comité se consacrera à écrire sur tous les actes de torture et les atrocités perpétrés par le colonisateur français (1830-1962). Un 3ème comité s'attelle actuellement à l'écriture de l'histoire de la guerre de libération nationale pour les nouvelles générations avec un style simple, en plus de l'élaboration, par des spécialistes en la matière, de livres pour les trois paliers scolaires, sur la guerre de libération.
Selon M. Zitouni, tous les centres de repos, les directions, les musées et les structures relevant du ministère ont été dotés d'équipements audiovisuels sophistiqués pour l'enregistrement des témoignages des moudjahidine, même au cours de séminaires et rencontres organisés, pour que ces témoignages constitueront la matière première pour les historiens, les chercheurs et les professeurs pour écrire l'histoire, tout en soulignant dans le même contexte, "nous sommes très avancés dans le recueil de témoignages et de documents ayant trait à la guerre de libération nationale et à l'histoire d'Algérie".
Dans une allocution à la clôture du colloque national sur la poésie (qacida) révolutionnaire, le ministre a fait savoir qu'à ce jour, plus de 15.000 heures de témoignages ont été enregistrées.
Le ministère a récupéré la majorité des archives de l'étranger et l'Etat est déterminé à ramener l'ensemble des archives nationales qui se trouve à l'Etranger y compris en France", a-t-il ajouté soulignant que "ces archives sont une propriété des Algériens, de l'Algérie et de la glorieuse guerre de libération".
D'autre part, il a annoncé que l'opération de baptisation des rues et des quartiers aux noms des héros, des ulémas, des grands hommes et des amoureux de l'Algérie a été achevée au niveau de 20 wilayas en 2015. Pour le reste, l'opération varie entre 70 et 90%.
"Nous ne pouvons pas nier, en tant qu'Algériens, que des français ont participé à la guerre de libération nationale aux côtés d'autres pays. Plusieurs sont tombés au champ d'honneur pour l'Algérie, nous les considérons comme moudhahidine et martyrs pour la cause algérienne", a ajouté M. Zitouni.
"Il n'y aura pas de relations normales entre l'Algérie et la France, tant que le dossier et la question de mémoire reste en suspens", a-t-il encore déclaré.
Dans ce même contexte, il a fait savoir l'existence de trois dossiers importants, celui des archives nationales pour lequel des sous-comissions composées de spécialistes ont été créés, celui des disparus durant la guerre où le ministère a recensé comme bilan préliminaire 2.000 disparus sur le territoire national, soit dans des centres de détention ou dans les postes de police, de gendarmerie ou de l'armée française. Le troisième dossier est celui des essais nucléaires.
Pour rappel, ce colloque organisé sous le thème "les victoires de la guerre de libération dans la patrimoine oral algérien" a connu la participation de plus de 40 poètes, professeurs, chercheurs des quatre coins du pays. Une série de poèmes révolutionnaires et des conférences ont été présentés.
Ce colloque a été initié par l'Association algérienne de littérature populaire en collaboration avec le Centre national d'études et de recherche dans le mouvement national et la glorieuse guerre de libération nationale, dans le cadre de la célébration du 54ème anniversaire de la fête de l'Indépendance.
Par ailleurs, le ministre a rendu visite au moudjahid Mohamed Kella et à la veuve du chahid Benroukallah El Hadj et a présidé à Sidi Ali une cérémonie de baptisation de la maison de jeunes au nom du Chahid "Belhamiti Senouci".
Dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, Tayeb Zitouni a procédé à la pose de la première pierre de réalisation d'un musée local et de la réhabilitation de la stèle commémorative à la mémoire du chahid Benabdelmalek Ramdane (1928-1954), un des déclencheurs de la révolution nationale.
Le ministre a également inauguré le nouveau siège de la direction des moudjahidine et inspecté un centre de repos au profit de cette catégorie à Ouréah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.