Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La communauté algérienne en France se prépare pour le 9 avril
L'ambassade et les consulats d'Algérie en ébullition
Publié dans La Tribune le 24 - 02 - 2009

De notre correspondant à Paris
Merzak Meneceur
Lancée début février, la campagne de préparation et d'organisation de l'élection présidentielle ainsi que celle de sensibilisation des électeurs suivent leur cours selon le programme défini lors de la réunion des consuls généraux et des consuls d'Algérie en France tenue à Paris le 2 du mois sous la présidence de M. Missoum Sbih, l'ambassadeur.
L'objectif est de créer les meilleures conditions possibles pour un bon déroulement des opérations de vote et de permettre une participation la plus large des Algériens établis en France au scrutin présidentiel. Ce qui est déjà connu, c'est que les citoyens de ce côté-ci de la Méditerranée commenceront à voter dès le 4 avril afin de profiter du week-end français (samedi et dimanche) propice, grâce à la disponibilité de temps, à drainer la grande affluence vers les urnes. Les bureaux de vote resteront ouverts jusqu'au
9 avril au soir.
C'est pour s'enquérir sur place de l'état de préparation de l'élection et contribuer à la sensibilisation des Algériens en faveur du vote que Missoum Sbih s'est engagé depuis le 4 février dans un tour de France en 18 villes-étapes, c'est-à-dire dans toutes les circonscriptions consulaires. Aujourd'hui, mardi, il sera à Montpellier, après Bordeaux, Strasbourg, Lille, Marseille, Lyon et d'autres villes, terminant sa tournée le 11 mars.
L'ambassadeur avait expliqué, le 2 février, que sa tournée est «une mission visant à informer tous nos interlocuteurs sur les dispositions prises par le gouvernement pour que le scrutin se déroule dans les meilleures conditions possibles, dans la plus grande transparence et le strict respect des lois pour permettre le libre choix des électeurs». Le chef de la mission diplomatique veut ainsi affirmer que son implication sur le terrain est celle d'un commis de l'Etat en dehors de tout esprit partisan laissant aux représentants des candidats à la présidentielle le soin de mener, le moment voulu, la campagne électorale.
Pour la période du 4 au 9 avril, il faut voter et faire voter. Tel semble être le leitmotiv de l'ambassadeur, craignant peut-être un fort taux d'abstention. C'est vrai que celui-ci n'est pas à exclure entre la jonction de la campagne que mèneront les militants des partis opposés à l'élection présidentielle et de la démobilisation d'électeurs favorables au candidat Bouteflika, estimant qu'il n'aurait pas besoin de leurs voix, sa réélection étant, selon leur conviction, certaine. Pour contrecarrer les effets possibles de ce double phénomène, la représentation diplomatique s'appuie sur le mouvement associatif animé par l'esprit civique. Dans chaque ville visitée, M. Sbih tient une réunion-débat avec les représentants des associations qui l'interpellent sur tous les sujets ayant trait à l'élection présidentielle, aux problèmes socio-économiques de l'Algérie et aux relations algéro-françaises. Ces associations sont les véritables relais sur le terrain pour sensibiliser les Algériens sur l'utilité et l'importance du vote du 9 avril. L'autre atout en faveur du vote est l'ouverture, les jours du scrutin, de bureaux délocalisés. En plus des classiques centres ouverts dans les consulats algériens, des locaux de proximité sont mis à la disposition des autorités algériennes, avec l'accord indispensable de l'administration française, évitant ainsi à des citoyens d'effectuer des dizaines ou des centaines de kilomètres pour accomplir leur devoir électoral.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.