Man City : Sterling aurait également pris sa décision    Gouvernement-walis: un cadre de concertation pour améliorer la gestion des collectivités locales    Appel à consacrer davantage d'études historiques au parcours du cheikh Larbi Tébessi    Un fichier du produit national fin prêt dans six mois    Les anciens walis de Skikda, Mohamed Bouderbali et Faouzi Benhassine, placés en détention provisoire    Gouvernement-Walis: concrétiser la nouvelle feuille de route pour la relance de l'investissement et le développement local    Slimani dans l'équipe type de France Football    Appel à l'ouverture d'un dialogue entre syndicats et ministère de l'Education nationale    L'Algérie s'emploie "activement" à trouver une solution à la crise libyenne    LOGEMENT : Vers l'unification du Fichier national    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Vers la création prochaine de 7 pôles d'excellence    AIR ALGERIE : Grève sans préavis du personnel naviguant    CORONAVIRUS : Les Algériens rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    BECHAR : Saisie de plus de 2708 comprimés de psychotropes    BATNA : Deux éléments de soutien aux terroristes appréhendés    Karim Younes: un Médiateur de la République pour veiller au respect des droits des citoyens    Enquête : après Anis, son épouse    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 18ème journée    Nouveaux tirs de roquettes près de l'ambassade américaine à Bagdad    Les discussions entre Doha et Riyadh «suspendues»    Le club des magistrats algériens rend hommage au peuple    D'importantes décisions attendues    Marche et rassemblement hier à Tizi Ouzou    Les Canaris décidés à reprendre la seconde place !    Le Targui    À tout jamais…    Mahour Bacha précise    Le derby de toutes les souffrances !    Foncier économique : nécessité d'un cadre juridique global pour l'octroi des assiettes    L'Algérie après Bouteflika vue par Benjamin Stora    Grandes déceptions après l'annonce du nouveau gouvernement    Le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Les éleveurs qui ratent cette vaccination se mettront face au risque    Les 2 300 recalés obtiennent gain de cause    Alors que les affaires de contrebande connaissent une légère baisse, les crimes et délits en hausse    Les résidents dénoncent un promoteur immobilier    L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    31 civils tués par la coalition saoudienne au Yémen    ACTUCULT    Vent divin de Merzak Allouache : un discours sur la vie, l'amour, la mort et le djihad armé    "Tighremt", premier quotidien national en langue amazighe    La crème des humoristes africains sur la scène de Cotonou    Maâzouz Bouadjadj et Abderrahmane El-Koubi honorés au TNA    Vive les vieux ! Tahya la gérontocratie !    Brèves    Tebboune ne veut plus de cortèges officiels de 30 voitures    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    Le Président s'attaque aux lobbies de l'importation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intérêt académique pour les sites archéologiques de Mila
Les vestiges patrimoniaux sont l'objet de nombreuses études universitaires
Publié dans La Tribune le 27 - 08 - 2009

Les monuments archéologiques et historiques de la wilaya de Mila sont l'objet, depuis quelque temps, d'un intérêt académique accru au regard des multiples études universitaires en cours ou en voie de lancement pour en percer les secrets et en révéler la valeur, a-t-on appris hier du responsable de l'Office national de gestion des biens culturels protégés. Selon un récent inventaire préliminaire, Mila renfermerait quelque 280 sites archéologiques de la civilisation romaine en plus d'une multitude d'autres vestiges des périodes protohistorique, byzantine et islamique qui en font un musée ouvert de l'histoire humaine. Un des plus importants travaux en cours sur le sujet est une étude en post-graduation (magister) menée par une étudiante française Emmanuelle Lehchili de l'université de Nanterre Paris 10 et intitulée «étude de la société milie durant la période romaine». Cette thèse devrait être soutenue début septembre de même que celle en phase finale de l'étudiant Azzedine Mejani de l'université d'Alger sur «l'architecture byzantine de la ville de Mila». Youcef Berdoudi, de l'université Emir Abdelkader de Constantine, poursuit de son côté l'élaboration d'une étude sur «les monuments fatimides dans la ville de Mila» en scrutant le riche patrimoine historique de cette contrée connue à travers la tribu Koutama pour son rôle déterminant dans la fondation et l'évolution de la dynastie fatimide dans le Maghreb arabe puis au Moyen-Orient. Quatre autres études en post-graduation sont actuellement en phase préparatoire. Elles s'intéressent au trésor numismatique composé de 120 pièces de monnaie en or massif découvertes à Aïn Ettine (Mila) en 2003, aux transcriptions latines mises au jour dans la région, à l'élaboration d'une carte archéologique de la wilaya et, enfin, à la conception d'une étude monographique sur la ville de Mila. Le responsable de l'Office national de gestion des biens culturels protégés a indiqué que, outre ces études, une réflexion est en cours pour lancer des projets d'étude sur les monuments islamiques de la wilaya et le réexamen des conclusions d'études précédentes, dont celle relative à la mosquée de Sidi Ghanem, afin notamment de valoriser ces sites et éventuellement engager des actions de restauration.
Les nombreux chercheurs et équipes de fouille ayant eu à mesurer la richesse historique de la région ont souvent déploré l'absence d'un musée d'histoire à même de donner un aperçu sur l'importance du patrimoine de la région aux visiteurs mais surtout aux nouvelles générations. L'Office national de gestion des biens culturels protégés à Mila occupe actuellement, a-t-on déploré, des locaux inadaptés à sa mission.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.