Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'APC face à une gestion directe peu fructueuse ou la concession hasardeuse au privé
Marché de gros des fruits et légumes de Constantine
Publié dans La Tribune le 18 - 07 - 2011

Au cours de la dernière session de l'Assemblée populaire communale de Constantine, quelques élus ont élevé le ton demandant à ce que soit rajoutée à l'ordre du jour, notamment dans le volet patrimoine, la question du marché de gros des fruits et légumes (Magrofel). Cette montée soudaine au créneau «trouve sa justification dans le fait que les élus que vous évoquez considèrent le procédé de concession fait à une entreprise communale pour la gestion du marché de gros de fruits et légumes complaisante. Cela d'une manière officielle alors qu'en underground est évoqué l'intérêt particulier pour lequel aussi bien des élus que des membres de l'exécutif souhaiteraient que la situation perdure parce qu'il y a matière à gain pour eux personnellement» confie une personne proche du dossier.Le marché de gros des fruits et légumes est réparti sur une superficie de 22 190m3 depuis son extension entreprise au cours de 2009/2010, ce qui a eu pour conséquence de le placer au même rang sinon immédiatement après l'espace à réputation nationale consacrée que celui des Eucalyptus (Alger) tout en dépassant ceux de Chelghoum-Laïd et Salah-Bouchaour (Skikda). Et c'est sans doute cette notoriété effective que perçoivent autrement les quelques élus qui ont renâclé lors de cette session de juillet au cours de laquelle bien des parties du patrimoine communal ont été remises en cause dans les procédures de concession au privé. Est d'ailleurs prise pour exemple «la bonne affaire réalisée avec la concession en mars 2011 du parking à étages dans lequel la commune a réussi une bonne opération compte tenu de la gestion complexe d'une telle structure». Soulignons que le parking a été concédé au prix de près de 1,3 milliard de centimes l'année alors que le marché de gros ne l'est qu'à hauteur de 2 millions de dinars «(…) alors qu'il est pratiquement certain que l'APC trouvera preneur jusqu'à une dizaine de milliards si elle décide de le mettre en adjudication. Il est en effet inconcevable que la location de 318 box en plus des espaces disponibles qui permettraient une autre extension ne le soit qu'à hauteur de ce montant. Quand bien même un tel choix décharge l'APC d'une gestion qu'elle serait incapable de mener, compte tenu des comportements bureaucratiques propres à l'administration locale et du laxisme des cadres et autres agents à tous les niveaux», précisera notre interlocuteur.Ce qui n'est pas dénué de vérité, loin s'en faut, sachant que le responsable de Magrofel nous déclarait, à quelques jours de l'ouverture du marché après sa réhabilitation-extension, que «c'est une véritable machine et rien ne nous autorise, sauf impondérable, à rompre l'activité. Il s'agit d'un véritable carrousel, une dynamique dans laquelle tous les acteurs sont maintenant impliqués».Quoi qu'il en soit, il est quasiment certain qu'une concession à un privé aiderait beaucoup l'APC à renflouer ses caisses, même si une telle solution risque également d'installer et l'anarchie et une forme de diktat du ou des concessionnaires dont l'emprise sur le marché des fruits et légumes pourrait déboucher sur une sorte de monopole à l'influence négative sur les cours en général et de la mercuriale en particulier.
A. L.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.