Dialogue national: la balle est dans le camp du pouvoir    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    APC de Bousfer: Le vice-président et deux élus entendus par la gendarmerie    Tlemcen: Le LGV se rapproche de Maghnia à petite vitesse    Aéroport «Mohamed Boudiaf»: Atterrissage d'urgence d'un ATR d'Air Algérie    Football à l'Ouest: L'ASMO, l'USMBA, le RCR et le MCS dans la tourmente    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Villes nouvelles et pôles urbains: Le gouvernement dans l'urgence    Méditation sur un nuage    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Compétitions africaines interclubs 2019-2020 : Les clubs algériens fixés sur leurs adversaires    Mercato : Petit tacle de Rummenigge à Gardiola pour Sané    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Etablissements publics de santé: Vers "l'obligation" de l'activité de jumelage    Nouveaux bacheliers : Début des préinscriptions et inscriptions    Jeune sahraouie tuée: Plusieurs ONG condamnent la répression marocaine brutale dans les territoires sahraouis occupées    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    Air Algérie a rapatrié tous les supporters    Une "réponse forte à la bande"    Nouveau mandat de dépôt contre Amar Ghoul    Zidane félicite l'Algérie après son sacre africain    Saisie de plus de 4,6 quintaux de drogue    L'anglais évince le français    Le sélectionneur annonce sa démission    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    GAID SALAH : ‘'Le peuple a envoyé une réponse forte à la bande''    L'Union arabe félicite l'Algérie    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    ACTUCULT    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    La FAF empoche un chèque de 4,5 millions de dollars    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tac au Tac: Asselah : «Le métier de journaliste me fascine»
Publié dans Le Buteur le 09 - 04 - 2010

«J'ai découvert le métier de gardien de but un peu grâce à mon frère. On jouait dans le jardin et il m'obligeait à me mettre dans le but.»
Malik, t'as vraiment l'allure d'un basketteur, dis donc ?
Oui, c'est ce qu'on me dit souvent.
Le don aussi ?
Ben oui.
T'étais très doué à ce qu'il paraît ?
J'étais pas mal.
Tu jouais à quel poste ?
Arrière et ailier.
Tu shootais bien ?
Oui, mais j'étais plus décisif quand je venais de loin. J'avais une certaine force de pénétration qui me permettait de faire la différence. J'étais meilleur sur les smashs, quoi. C'était, disons, mon point fort.
T'as joué jusqu'à quel âge ?
J'ai fait toutes les catégories jusqu'en seniors.
Tu jouais où ?
Au NAHD !
T'as gagné des titres ?
Oui ! Le championnat d'Alger. Le championnat d'Algérie d'inter-lycées. J'ai joué aussi une finale de Coupe d'Algérie.
Pas mal, ça …
Oui.
Ça compense ton palmarès vierge en foot ?
Ça me console, en attendant le meilleur.
Quel est ton joueur préféré en NBA ?
Lee Brown James.
Comment s'est faite la reconversion en foot ?
Naturellement. Je jouais déjà p'tit. J'étais signataire d'une licence à l'USK.
T'as commencé directement gardien ?
Non ! Je jouais milieu offensif.
C'est vrai ça ?
Walah ! La reconversion en gardien de but s'est faite plus tard.
Comment ?
Un peu grâce à mon frère. On jouait dans le jardin. Comme il était l'aîné, il m'obligeait à me mettre dans le but. C'est comme ça que je me suis découvert, si tu veux, une passion pour ce poste.
T'as enchaîné après avec les deux sports ?
Oui. Au NAHD, je jouais la relégation en foot et en basket. (rires).
T'as dû trancher après, qu'est-ce qui a fait pencher la balance pour le foot ?
Je voyais mon avenir en foot. J'ai signé pro au NAHD. J'enchaînais les bons matchs. Alors, je me suis dit que je devais tout donner pour le foot.
Et qu'est-ce qu'il t'a donné en retour ?
J'attends toujours (rires).
Ton passé de basketteur se déteint-il sur ton jeu ?
Pas trop. Quoi que ça me sert dans certaines situations.
Comme quoi par exemple ?
Envoyer paître des attaquants.
Tu leur faisais quoi ?
Je faisais mine de relancer de la main et je vois l'attaquant courir illico chercher le ballon. C'est une technique qu'on utilise souvent en basket.
Et ça marchait ?
Grave. Surtout avec Ammour (rires).
Quel est le plus beau compliment qu'on t'a fait ?
W'lid familia
Qui t'as dit ça ?
Chi nas
Quelqu'un en particulier ?
Non, pas spécialement.
Si tu résumais ta vie en un mot, ce serait quoi ?
Un rêve !
Quel est ton principal trait de caractère.
Calme. Mais pas trop.
Ça veut dire...
... que je pète facilement un câble.
La faute qui t'inspire le plus d'indulgence ?
La parole. Parfois, on dit des choses auxquelles on ne fait pas attention.
Ta devise dans la vie ?
Tout arrive à point pour celui qui sait attendre.
T'as plus grande peur ?
L'avion !
C'est vrai ?
Je te jure. Ça me fout une de ces trouilles… Laisse tomber.
C'est pourtant le moyen de transport le plus sûr ?
Je le sais. J'en suis même convaincu. Mais allez comprendre pourquoi. C'est une phobie.
Mais ça t'empêche pas de voyager ?
Non ! La peur au ventre, mais quand même.
Le voyage le plus long que t'as fait par avion, c'était pour aller où ?
Huit heures. A Ouganda !
Quand est-ce que t'as eu peur la dernière fois que t'as pris l'avion ?
L'année dernière. Je revenais de Tunis avec le NAHD où nous avons effectué le stage de préparation. L'avion qui nous ramenait avait été pris dans un trou d'air. J'avais cru qu'on allait mourir !
En qui aimerais-tu être réincarné ?
Buffon.
Combien d'amis véritables ?
Pas beaucoup. 2 tout au plus.
Avec qui ne partirais-tu jamais en vacances ?
Un radin !
La qualité chez un homme ?
L'honnêteté.
Chez une femme ?
La fidélité.
La beauté, ça ne te dit rien ?
Ezzine mayebni eddar !
Cœur pris ou à prendre ?
Pris.
T'es pas marié ?
Non, pas encore.
T'as quelqu'un dans ta vie, c'est ça ?
Oui.
Ton footballeur préféré ?
Ronaldo. Le vrai bessah !
Pourquoi, il y a un faux Ronaldo ?
Oui, Christiano. Je ne suis pas fan.
Le plus beau but qu'on t'a marqué ?
Face à la JSK, à Zioui. Tedjar m'a envoyé un missile !
Ton match référence ?
WAT-NAHD, ça date d'il y a deux ans.
Niveau d'études ?
Terminale.
T'as passé ton bac ?
Oui, trois fois !
Quelle branche ?
Sciences humaines.
Des diplômes ?
Aucun !
T'étais comment à l'école ?
Moyen. Je n'étais pas très concentré sur les études.
La plus bonne note que t'as eue ?
22/40, c'était en maths. J'avais triché ! (rires).
Et c'est une bonne note ?
Oui, car j'étais vraiment nul en maths.
La plus grosse connerie que t'as faite à l'école ?
(Rires) J'ai balancé une brosse sur la tête d'un prof !
On t'as sanctionné pour ça ?
Au départ. On m'avait renvoyé, mais le proviseur m'avait repêché pour prendre part à un tournoi de basket.
Si t'étais pas footballeur, t'aurais fait quoi de ta vie ?
Journaliste !
Ça te passionne ?
Grave. Ça me tenterait, walah !
Ton occupation préféré ?
La télé !
Livre, film et chanson ?
J'ai lu un livre sur les inventions que j'ai adoré. Pour le film, j'ai adoré le dernier Lil'Bow Wow : «écrire pour exister»
La chanson ?
Kenza de Matoub.
T'es du genre costume-cravate ou jean-baskets ?
Jean-baskets
L'objet indispensable ?
Mon portable.
Ta plus grosse folie ?
Je ne suis pas très dépensier. Pffff…disons une montre.
Elle t'a coûté combien ?
Un peu moins de 20 000 DA.
Le cadeau rêvé ?
“1 Million” !
Le parfum ?
Oui.
Tu l'attends de quelqu'un ?
Peut-être bien.
C'est un message que tu lui fais passer ici ?
Ça dépend s'il va lire le journal ou non, (rires).
Le pays où tu irais vivre à la fin de ta carrière ?
Californie en USA… Le rêve américain.
Le joueur avec qui t'aurais aimé jouer ?
Billel Dziri. C'est un monument, le mec !
La dernière dispute ?
Avec Aït Ouamar sur le terrain. On s'était engueulés au cours du match. Je l'ai attendu à la sortie des vestiaires pour s'expliquer, mais on nous a séparés. C'était pour une action de jeu anodine.
Ton plat préféré ?
Ifelfel et aghroum akouren.
T'es Kabyle ?
Oui, de pure souche.
T'es d'où en Kabylie ?
D'Ighil Imoula.
Le même patelin que Halliche, c'est ça ?
Oui ! On est, disons, des cousins éloignés.
Le personnage historique ?
Che Guevara.
L'émission télé à ne pas rater ?
Sans aucun doute, sur TF1.
Des frère et sœur ?
Un frère et quatre sœurs. On est en tout huit à la maison.
Allah ibarek …
Ibarek fik
Que fais ton père dans la vie ?
Il est soudeur. Il a beaucoup travaillé en France. Après, il s'est essayé dans le domaine de l'élevage ovin et avicole.
Hamoud ou Coca ?
Ni l'un ni l'autre. Je suis plutôt jus.
Ville ou campagne ?
Ville.
Montagne ou mer ?
La mer.
Films ou séries ?
Films
Ferrari ou 4X4 ?
Ferrari.
Ta chambre prend feu, tu sauveras quoi ?
Ma peau !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.