Dans un message à l'occasion du 19 mars.. Bouteflika maintient le cap    Gaid Salah : «A chaque problème existe une solution, voire plusieurs»    Invitant la classe politique à faire des concessions.. Ouyahia se range du côté du peuple !    Prévue avril prochain.. La réunion de l'Opep pourrait être annulée    Chlef.. L'abattage clandestin de volailles prend de l'ampleur    Les champs Elysées seraient interdits aux «gilets jaunes»    Action sociale pendant le ramadhan à Sidi Bel-Abbés.. Plus de 31 milliards de centimes dégagés    Djelfa et Khenchela.. Contrebande de boissons alcoolisées    Belmadi cherche les remplaçants de Chita et de Benzia.. Le milieu, un chantier ouvert    Volley-Championnat d'Afrique (dames).. Bonne entame du GS Pétroliers    MINISTERE DE LA DEFENSE : Ahmed Gaïd Salah en visite de travail à la 3e Région Militaire    PREMIERE SESSION DE L'APW : Le dossier des affaires sociales en débat    POUR DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A L'ADE BOUHADJAR : Arrestation de trois fonctionnaires à El Tarf    NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le CNES refuse de participer aux consultations    Une AG extraordinaire pour baliser le terrain à l'Hyproc    Un staff technique collégial pour terminer la saison    La Mekerra en quête de 18 points pour éviter le purgatoire    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    La crise actuelle en Algérie    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Formation du nouveau gouvernement    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Abderrahmane Mebtoul appelle à privilégier les intérêts supérieurs de l'Algérie    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Ligue des champions (6e et dernière journée)    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    Canada Et si la corruption au Québec était la face cachée de la crise que traverse Trudeau ?    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tac au Tac: Asselah : «Le métier de journaliste me fascine»
Publié dans Le Buteur le 09 - 04 - 2010

«J'ai découvert le métier de gardien de but un peu grâce à mon frère. On jouait dans le jardin et il m'obligeait à me mettre dans le but.»
Malik, t'as vraiment l'allure d'un basketteur, dis donc ?
Oui, c'est ce qu'on me dit souvent.
Le don aussi ?
Ben oui.
T'étais très doué à ce qu'il paraît ?
J'étais pas mal.
Tu jouais à quel poste ?
Arrière et ailier.
Tu shootais bien ?
Oui, mais j'étais plus décisif quand je venais de loin. J'avais une certaine force de pénétration qui me permettait de faire la différence. J'étais meilleur sur les smashs, quoi. C'était, disons, mon point fort.
T'as joué jusqu'à quel âge ?
J'ai fait toutes les catégories jusqu'en seniors.
Tu jouais où ?
Au NAHD !
T'as gagné des titres ?
Oui ! Le championnat d'Alger. Le championnat d'Algérie d'inter-lycées. J'ai joué aussi une finale de Coupe d'Algérie.
Pas mal, ça …
Oui.
Ça compense ton palmarès vierge en foot ?
Ça me console, en attendant le meilleur.
Quel est ton joueur préféré en NBA ?
Lee Brown James.
Comment s'est faite la reconversion en foot ?
Naturellement. Je jouais déjà p'tit. J'étais signataire d'une licence à l'USK.
T'as commencé directement gardien ?
Non ! Je jouais milieu offensif.
C'est vrai ça ?
Walah ! La reconversion en gardien de but s'est faite plus tard.
Comment ?
Un peu grâce à mon frère. On jouait dans le jardin. Comme il était l'aîné, il m'obligeait à me mettre dans le but. C'est comme ça que je me suis découvert, si tu veux, une passion pour ce poste.
T'as enchaîné après avec les deux sports ?
Oui. Au NAHD, je jouais la relégation en foot et en basket. (rires).
T'as dû trancher après, qu'est-ce qui a fait pencher la balance pour le foot ?
Je voyais mon avenir en foot. J'ai signé pro au NAHD. J'enchaînais les bons matchs. Alors, je me suis dit que je devais tout donner pour le foot.
Et qu'est-ce qu'il t'a donné en retour ?
J'attends toujours (rires).
Ton passé de basketteur se déteint-il sur ton jeu ?
Pas trop. Quoi que ça me sert dans certaines situations.
Comme quoi par exemple ?
Envoyer paître des attaquants.
Tu leur faisais quoi ?
Je faisais mine de relancer de la main et je vois l'attaquant courir illico chercher le ballon. C'est une technique qu'on utilise souvent en basket.
Et ça marchait ?
Grave. Surtout avec Ammour (rires).
Quel est le plus beau compliment qu'on t'a fait ?
W'lid familia
Qui t'as dit ça ?
Chi nas
Quelqu'un en particulier ?
Non, pas spécialement.
Si tu résumais ta vie en un mot, ce serait quoi ?
Un rêve !
Quel est ton principal trait de caractère.
Calme. Mais pas trop.
Ça veut dire...
... que je pète facilement un câble.
La faute qui t'inspire le plus d'indulgence ?
La parole. Parfois, on dit des choses auxquelles on ne fait pas attention.
Ta devise dans la vie ?
Tout arrive à point pour celui qui sait attendre.
T'as plus grande peur ?
L'avion !
C'est vrai ?
Je te jure. Ça me fout une de ces trouilles… Laisse tomber.
C'est pourtant le moyen de transport le plus sûr ?
Je le sais. J'en suis même convaincu. Mais allez comprendre pourquoi. C'est une phobie.
Mais ça t'empêche pas de voyager ?
Non ! La peur au ventre, mais quand même.
Le voyage le plus long que t'as fait par avion, c'était pour aller où ?
Huit heures. A Ouganda !
Quand est-ce que t'as eu peur la dernière fois que t'as pris l'avion ?
L'année dernière. Je revenais de Tunis avec le NAHD où nous avons effectué le stage de préparation. L'avion qui nous ramenait avait été pris dans un trou d'air. J'avais cru qu'on allait mourir !
En qui aimerais-tu être réincarné ?
Buffon.
Combien d'amis véritables ?
Pas beaucoup. 2 tout au plus.
Avec qui ne partirais-tu jamais en vacances ?
Un radin !
La qualité chez un homme ?
L'honnêteté.
Chez une femme ?
La fidélité.
La beauté, ça ne te dit rien ?
Ezzine mayebni eddar !
Cœur pris ou à prendre ?
Pris.
T'es pas marié ?
Non, pas encore.
T'as quelqu'un dans ta vie, c'est ça ?
Oui.
Ton footballeur préféré ?
Ronaldo. Le vrai bessah !
Pourquoi, il y a un faux Ronaldo ?
Oui, Christiano. Je ne suis pas fan.
Le plus beau but qu'on t'a marqué ?
Face à la JSK, à Zioui. Tedjar m'a envoyé un missile !
Ton match référence ?
WAT-NAHD, ça date d'il y a deux ans.
Niveau d'études ?
Terminale.
T'as passé ton bac ?
Oui, trois fois !
Quelle branche ?
Sciences humaines.
Des diplômes ?
Aucun !
T'étais comment à l'école ?
Moyen. Je n'étais pas très concentré sur les études.
La plus bonne note que t'as eue ?
22/40, c'était en maths. J'avais triché ! (rires).
Et c'est une bonne note ?
Oui, car j'étais vraiment nul en maths.
La plus grosse connerie que t'as faite à l'école ?
(Rires) J'ai balancé une brosse sur la tête d'un prof !
On t'as sanctionné pour ça ?
Au départ. On m'avait renvoyé, mais le proviseur m'avait repêché pour prendre part à un tournoi de basket.
Si t'étais pas footballeur, t'aurais fait quoi de ta vie ?
Journaliste !
Ça te passionne ?
Grave. Ça me tenterait, walah !
Ton occupation préféré ?
La télé !
Livre, film et chanson ?
J'ai lu un livre sur les inventions que j'ai adoré. Pour le film, j'ai adoré le dernier Lil'Bow Wow : «écrire pour exister»
La chanson ?
Kenza de Matoub.
T'es du genre costume-cravate ou jean-baskets ?
Jean-baskets
L'objet indispensable ?
Mon portable.
Ta plus grosse folie ?
Je ne suis pas très dépensier. Pffff…disons une montre.
Elle t'a coûté combien ?
Un peu moins de 20 000 DA.
Le cadeau rêvé ?
“1 Million” !
Le parfum ?
Oui.
Tu l'attends de quelqu'un ?
Peut-être bien.
C'est un message que tu lui fais passer ici ?
Ça dépend s'il va lire le journal ou non, (rires).
Le pays où tu irais vivre à la fin de ta carrière ?
Californie en USA… Le rêve américain.
Le joueur avec qui t'aurais aimé jouer ?
Billel Dziri. C'est un monument, le mec !
La dernière dispute ?
Avec Aït Ouamar sur le terrain. On s'était engueulés au cours du match. Je l'ai attendu à la sortie des vestiaires pour s'expliquer, mais on nous a séparés. C'était pour une action de jeu anodine.
Ton plat préféré ?
Ifelfel et aghroum akouren.
T'es Kabyle ?
Oui, de pure souche.
T'es d'où en Kabylie ?
D'Ighil Imoula.
Le même patelin que Halliche, c'est ça ?
Oui ! On est, disons, des cousins éloignés.
Le personnage historique ?
Che Guevara.
L'émission télé à ne pas rater ?
Sans aucun doute, sur TF1.
Des frère et sœur ?
Un frère et quatre sœurs. On est en tout huit à la maison.
Allah ibarek …
Ibarek fik
Que fais ton père dans la vie ?
Il est soudeur. Il a beaucoup travaillé en France. Après, il s'est essayé dans le domaine de l'élevage ovin et avicole.
Hamoud ou Coca ?
Ni l'un ni l'autre. Je suis plutôt jus.
Ville ou campagne ?
Ville.
Montagne ou mer ?
La mer.
Films ou séries ?
Films
Ferrari ou 4X4 ?
Ferrari.
Ta chambre prend feu, tu sauveras quoi ?
Ma peau !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.