Covid-19: au moins 721 902 décès dans le monde    Incendie à Beni-Slimane: un mineur mis en détention préventive et son complice sous contrôle judiciaire    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    Accidents de la route: 6 morts et 371 blessés en 48 heures    TREMBLEMENT DE TERRE A MILA : Beldjoud ordonne un recensement urgent des familles sinistrées    CORONAVIRUS : Djerad annonce l'ouverture des mosquées le 15 août    ALGERIE - FRANCE : Une écriture commune de l'histoire "n'est pas possible"    Tenue dimanche de la réunion du Conseil des ministres    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    Zakaria Draoui fait son come-back    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Les 4 samedis    La part des problèmes et celle des priorités !    Les mains de l'intérieur !    Fermeture de près de 5 400 commerces à Alger    Arrestation d'une bande criminelle spécialisée dans la vente d'armes à feu et de munitions    27 migrants morts    5 août 1934 : du lieu-dit des pogroms au fantasme de la «tolérance»    Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications    Moula Moula et d'autres contes, premier recueil du conteur Seddik Mahi    Hodeifa Arfi, 2e recrue    Des pays émergents risquent l'insolvabilité    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    19 morts et 53 000 sinistrés    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    La soif à quelques kilomètres du barrage de Boussiaba    Amar Chouaki, nouveau directeur général    Mouad Hadded s'engage pour deux saisons    L'ES Sétif saisit la présidence de la République    L'artiste peintre Hadjam Boucif n'est plus    "Tu n'as pas seulement été mon avocate, mais une grande sœur"    Lire en Algérie, dites-vous !    Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Judo : Mustapha Moussa nous a quittés    Le président Michel Aoun évoque «la négligence» ou «un missile»    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    El Tarf: Deux morts par noyade    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ASAM 0 - CSC 0 : Boufenache prive les Constantinois de la victoire
Publié dans Le Buteur le 15 - 09 - 2018

Stade : 1er-Novembre (Batna)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Saidi, Hadj Said, Miraoui
Avertissements : Ziad (16'), Bitam (52') (ASAM) ; Aichi (40'), Haddad (78'), Rahmani (84') (CSC)
ASAM : Boufenache, Djeghma, Bitam, Khoudi, Benyahia (Djellali 57'), Ziad, Siam, Si Ammar (Kouriba 57'), Kenache (Dif 80'), Ibouzidène, Benchaira
Entraineur : Adjali
CSC : Rahmani, Zalani, Bencherifa, Aroussi, Chahrour, Lamri, Haddad, Zitouni (Abid 64'), Belkacemi, Kagambiga (Beldjilali 71'), Aichi (Belmokhtar 46')
Entraineur : Amrani

Le CS Constantine et l'AS Aïn M'lila qui totalisent le même nombre de points et qui occupent la cinquième place avec huit unités dans leurs comptes se sont rencontrés hier au stade du 1er-Novembre de Batna. Les hôtes étaient appelés à confirmer leur dernier succès face à l'USMBA, tandis que les locaux étaient dans l'obligation de se racheter du revers enregistré à Zabana face au MCO. Au final, les deux équipes se séparent sur le score de parité de 0 à 0.
Siam avertit le CSC
Les poulains d'Abdelkader Amrani qui ont pris le match en main dès son coup d'envoi n'ont pas créé de danger et se sont contentés de quelques incursions, mais sans parvenir à trouver la faille. Mais ce sont les poulains de Lakhdar Adjali qui se procurent une occasion dangereuse à la 20' par l'entremise de Siam Cherif. Mais le ballon passe légèrement à côté du cadre.
Ziad de la tête, Rahmani à la parade
Les camarades de Si Ammar mettent la pression sur la défense adverse et se procurent une autre occasion de but à la 23'. Cette fois par Ziad d'une tête, mais le gardien Rahmani était en bonne position pour capter le cuir et éviter au CSC d'encaisser un but.
Belkacemi rate un but tout fait
La réaction des Constantinois est survenue à la 34'. Après un centre de Haddad, Kagambiga de la tête, mais le cuir est dévié en corner par Bitam. Le corner botté par Aichi au premier poteau et Belkacemi d'une tête décroisée oblige le gardien Boufenache a étalé toute sa classe et d'une belle claquette, il dévie le cuir en corner. Ce n'est pas fini, puisqu'à la 36', sur un joli service en profondeur de Bencherifa vers Kagmabiga, le gardien Boufenache s'interpose. Le reste de la première mi-temps ne change rien au résultat qui reste vierge jusqu'à la pause.
Boufenache prive Belkacemi de l'ouverture du score
Le début de la deuxième période était à l'avantage des visiteurs, qui prennent les choses en main. Les coéquipiers de Zalani se procurent une autre occasion en or, suite à cette attaque menée par Kagambiga qui remet sur Zitouni, ce dernier bien placé dans la surface sert sur un caviar Belkacemi qui enchaîne avec un tir puissant à la 51', mais le gardien Boufenache d'une belle claquette sauve l'ASAM d'un tout fait, au grand dam des milliers de Sanafir entassés dans les tribunes.
Benchaira a failli tromper Rahmani
Les poulains de Lakhdar Adjali ont réagi après cette action de Belkacemi, par l'entremise de Benchaira. Lancé dans la surface de réparation à la 60', Benchaira se joue de Zalani, avant d'enchaîner avec une balle envelopée, et il a failli tromper le keeper Rahmani. Le ballon est passé à quelques centimètres du cadre. Les camarades de Bitam sont revenus à la charge à la 64', par Benchaira toujours, mais cette fois, Aroussi est intervenu en catastrophe pour dégager le ballon en corner.
La transversale sauve Rahmani
Les M'lilis ont failli ouvrir la marque à la 72', suite à cette action de Siam Cherif, mais la barre transversale renvoie le cuir au grand dam des milliers de supporters de l'AS Aïn M'lila qui ne croyaient pas leurs yeux de ce ratage dans le six yards.
Belmokhtar marque, l'arbitre signale une position de hors-jeu
Le jeu est très animé d'un côté comme de l'autre. Puisque deux minutes plus tard, ce sont les Constantinois qui se procurent une occasion et marquent même un but par Belmokhtar, suite à un centre tir de Abid. Mais l'arbitre signale une position de hors-jeu pour l'attaquant constantinois.
Quel ratage de Belkacemi !
Les hommes d'Abdelkader Amrani continuent leurs assauts et se procurent une autre occasion en or à la 76', suite à cette passe lumineuse du rentrant Beldjilali pour Belkacemi qui se retrouve seul face au gardien Boufenache. Mais Belkacemi a envoyé le cuir dans les décors.
Abid rate un but dans le temps mort
Après ce tir puissant de Beldjilali à la 90', le CSC se procure une dernière occasion à la 94', par Mohamed Amine Abid, bien servi dans la surface de vérité par Beldjilali. Son tir croisé est intercepté par le gardien Boufenache, sauvant les siens dans le temps mort. C'est sur le score vierge que s'achève cette rencontre. Un bon point de pris pour le CSC, tandis que l'ASAM est à son troisième faux pas de suite, avec deux défaites et un nul.
-----------
Adjali démissionne
Lakhdar Adjali a annoncé sa démission de son poste d'entraîneur de l'AS Aïn M'lila, juste à l'issue du match nul concédé à domicile par son équipe face au champion en titre le CS Constantine.
« Je préfère rester chômeur qu'on porte atteinte à ma dignité »
Adjali a déclaré en fin de match ce qui suit : « Tout le monde a vu que mes joueurs se sont donnés à fond durant toute la rencontre et ont raté beaucoup d'occasions en première et en seconde période, comme cette balle renvoyée par la barre transversale. On a joué face à une bonne équipe du CSC, qui pouvait aussi nous marquer surtout en deuxième mi-temps. Je dirais que le nul est équitable entre les deux équipes. » Et de conclure : « Je refuse qu'on m'insulte, qu'on salisse mon image et qu'on touche à ma dignité. Je préfère alors rester chômeur que d'accepter qu'on porte atteinte à mon nom. J'annonce ma démission de la barre technique de l'ASAM et je souhaite bonne chance à l'équipe. Je ne vais divulguer les raisons de ma démission par respect à la population d'Aïn M'lila. »

Amrani : «Je ne suis pas satisfait de ce nul et le gardien Boufenache nous a privés de la victoire»
De son côté, le coach du CSC Abdelkader Amrani est très déçu de ne pas revenir à la maison avec les trois points, car, à ses yeux, ses joueurs ont raté le plein : « On a assisté à une très bonne rencontre surtout en seconde période, où on a dominé notre adversaire qui était aussi dangereux. Mais je dirais on a raté la victoire. Mes joueurs ont manqué d'efficacité devant les buts et il y avait aussi Boufenache qui a stoppé toutes nos tentatives. Je ne suis pas satisfait de ce nul, car je suis venu pour gagner et rien d'autre. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.