«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ASAM 0 - CSC 0 : Boufenache prive les Constantinois de la victoire
Publié dans Le Buteur le 15 - 09 - 2018

Stade : 1er-Novembre (Batna)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Saidi, Hadj Said, Miraoui
Avertissements : Ziad (16'), Bitam (52') (ASAM) ; Aichi (40'), Haddad (78'), Rahmani (84') (CSC)
ASAM : Boufenache, Djeghma, Bitam, Khoudi, Benyahia (Djellali 57'), Ziad, Siam, Si Ammar (Kouriba 57'), Kenache (Dif 80'), Ibouzidène, Benchaira
Entraineur : Adjali
CSC : Rahmani, Zalani, Bencherifa, Aroussi, Chahrour, Lamri, Haddad, Zitouni (Abid 64'), Belkacemi, Kagambiga (Beldjilali 71'), Aichi (Belmokhtar 46')
Entraineur : Amrani

Le CS Constantine et l'AS Aïn M'lila qui totalisent le même nombre de points et qui occupent la cinquième place avec huit unités dans leurs comptes se sont rencontrés hier au stade du 1er-Novembre de Batna. Les hôtes étaient appelés à confirmer leur dernier succès face à l'USMBA, tandis que les locaux étaient dans l'obligation de se racheter du revers enregistré à Zabana face au MCO. Au final, les deux équipes se séparent sur le score de parité de 0 à 0.
Siam avertit le CSC
Les poulains d'Abdelkader Amrani qui ont pris le match en main dès son coup d'envoi n'ont pas créé de danger et se sont contentés de quelques incursions, mais sans parvenir à trouver la faille. Mais ce sont les poulains de Lakhdar Adjali qui se procurent une occasion dangereuse à la 20' par l'entremise de Siam Cherif. Mais le ballon passe légèrement à côté du cadre.
Ziad de la tête, Rahmani à la parade
Les camarades de Si Ammar mettent la pression sur la défense adverse et se procurent une autre occasion de but à la 23'. Cette fois par Ziad d'une tête, mais le gardien Rahmani était en bonne position pour capter le cuir et éviter au CSC d'encaisser un but.
Belkacemi rate un but tout fait
La réaction des Constantinois est survenue à la 34'. Après un centre de Haddad, Kagambiga de la tête, mais le cuir est dévié en corner par Bitam. Le corner botté par Aichi au premier poteau et Belkacemi d'une tête décroisée oblige le gardien Boufenache a étalé toute sa classe et d'une belle claquette, il dévie le cuir en corner. Ce n'est pas fini, puisqu'à la 36', sur un joli service en profondeur de Bencherifa vers Kagmabiga, le gardien Boufenache s'interpose. Le reste de la première mi-temps ne change rien au résultat qui reste vierge jusqu'à la pause.
Boufenache prive Belkacemi de l'ouverture du score
Le début de la deuxième période était à l'avantage des visiteurs, qui prennent les choses en main. Les coéquipiers de Zalani se procurent une autre occasion en or, suite à cette attaque menée par Kagambiga qui remet sur Zitouni, ce dernier bien placé dans la surface sert sur un caviar Belkacemi qui enchaîne avec un tir puissant à la 51', mais le gardien Boufenache d'une belle claquette sauve l'ASAM d'un tout fait, au grand dam des milliers de Sanafir entassés dans les tribunes.
Benchaira a failli tromper Rahmani
Les poulains de Lakhdar Adjali ont réagi après cette action de Belkacemi, par l'entremise de Benchaira. Lancé dans la surface de réparation à la 60', Benchaira se joue de Zalani, avant d'enchaîner avec une balle envelopée, et il a failli tromper le keeper Rahmani. Le ballon est passé à quelques centimètres du cadre. Les camarades de Bitam sont revenus à la charge à la 64', par Benchaira toujours, mais cette fois, Aroussi est intervenu en catastrophe pour dégager le ballon en corner.
La transversale sauve Rahmani
Les M'lilis ont failli ouvrir la marque à la 72', suite à cette action de Siam Cherif, mais la barre transversale renvoie le cuir au grand dam des milliers de supporters de l'AS Aïn M'lila qui ne croyaient pas leurs yeux de ce ratage dans le six yards.
Belmokhtar marque, l'arbitre signale une position de hors-jeu
Le jeu est très animé d'un côté comme de l'autre. Puisque deux minutes plus tard, ce sont les Constantinois qui se procurent une occasion et marquent même un but par Belmokhtar, suite à un centre tir de Abid. Mais l'arbitre signale une position de hors-jeu pour l'attaquant constantinois.
Quel ratage de Belkacemi !
Les hommes d'Abdelkader Amrani continuent leurs assauts et se procurent une autre occasion en or à la 76', suite à cette passe lumineuse du rentrant Beldjilali pour Belkacemi qui se retrouve seul face au gardien Boufenache. Mais Belkacemi a envoyé le cuir dans les décors.
Abid rate un but dans le temps mort
Après ce tir puissant de Beldjilali à la 90', le CSC se procure une dernière occasion à la 94', par Mohamed Amine Abid, bien servi dans la surface de vérité par Beldjilali. Son tir croisé est intercepté par le gardien Boufenache, sauvant les siens dans le temps mort. C'est sur le score vierge que s'achève cette rencontre. Un bon point de pris pour le CSC, tandis que l'ASAM est à son troisième faux pas de suite, avec deux défaites et un nul.
-----------
Adjali démissionne
Lakhdar Adjali a annoncé sa démission de son poste d'entraîneur de l'AS Aïn M'lila, juste à l'issue du match nul concédé à domicile par son équipe face au champion en titre le CS Constantine.
« Je préfère rester chômeur qu'on porte atteinte à ma dignité »
Adjali a déclaré en fin de match ce qui suit : « Tout le monde a vu que mes joueurs se sont donnés à fond durant toute la rencontre et ont raté beaucoup d'occasions en première et en seconde période, comme cette balle renvoyée par la barre transversale. On a joué face à une bonne équipe du CSC, qui pouvait aussi nous marquer surtout en deuxième mi-temps. Je dirais que le nul est équitable entre les deux équipes. » Et de conclure : « Je refuse qu'on m'insulte, qu'on salisse mon image et qu'on touche à ma dignité. Je préfère alors rester chômeur que d'accepter qu'on porte atteinte à mon nom. J'annonce ma démission de la barre technique de l'ASAM et je souhaite bonne chance à l'équipe. Je ne vais divulguer les raisons de ma démission par respect à la population d'Aïn M'lila. »

Amrani : «Je ne suis pas satisfait de ce nul et le gardien Boufenache nous a privés de la victoire»
De son côté, le coach du CSC Abdelkader Amrani est très déçu de ne pas revenir à la maison avec les trois points, car, à ses yeux, ses joueurs ont raté le plein : « On a assisté à une très bonne rencontre surtout en seconde période, où on a dominé notre adversaire qui était aussi dangereux. Mais je dirais on a raté la victoire. Mes joueurs ont manqué d'efficacité devant les buts et il y avait aussi Boufenache qui a stoppé toutes nos tentatives. Je ne suis pas satisfait de ce nul, car je suis venu pour gagner et rien d'autre. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.