Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Delort se confie au Buteur : «Jouer pour l'Algérie est la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie»
Publié dans Le Buteur le 31 - 05 - 2021

Delort: «Je suis fier d'être algérien. Jouer pour les Verts a été mon meilleur choix de carrière»
«Battre la Mauritanie, le Mali et la Tunisie pour bien préparer les matchs officiels»
«Si on se qualifie, on marquera les esprits lors de la prochaine CM 2022»
«Ma saison avec Montpellier est réussie grâce aussi au soutien du peuple algérien»
«Medjani et Mostefa m'ont toujours bien parlé de l'Algérie. Ils m'ont beaucoup aidé pour progresser»

Le buteur le plus prolifique de l'ensemble des attaquants algériens évoluant en Europe, Andy Delort, se confie en exclusivité au Buteur. Avec 15 buts et 10 passes décisives en Ligue 1 française, l'Algérien termine la saison à la seconde place du classement des meilleurs passeurs du championnat français, derrière le Lyonnais Memphis Depay 12 passes, et l'un des meilleurs baroudeurs en France. Dans cet entretien, le meilleur joueur de Montpellier cette saison évoque son bilan, ses objectifs avec la sélection et réitère son attachement sans relâche pour les Verts. Entretien !
Votre bilan cette année est incroyable, vous êtes impliqué sur 25 buts de votre équipe en Ligue 1, une réaction ?
C'est une grosse saison et j'en suis fier, en plus sur ce bilan, on ne compte pas la Coupe de France, où je suis impliqué dans 5 buts. Après, bien entendu tout cela est aussi réalisé grâce aux encouragements de tout le peuple algérien que je remercie du fond du cœur.
Vous le lui rendez bien sur le terrain, en sortant une saison pleine avec 10 passes décisives et 15 buts marqués...
C'est effectivement une très bonne saison que je viens de terminer avec Montpellier. Je devais donc honorer comme il se doit mon contrat avec mon club, après il y a aussi la ferveur du peuple algérien qui m'a toujours soutenu que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vie de tous les jours. C'est d'ailleurs pour ça que j'avais mis une photo avec le drapeau algérien, sur mes différents comptes sur les réseaux sociaux en fin de championnat.
Du coup, les Algériens sont fiers de Mahrez mais aussi de Delort. On attend beaucoup de vous en sélection, qu'est-ce que pouvez promettre ?
Dans le foot, on ne peut rien promettre, par contre je peux promettre que j'ai beaucoup d'amour pour l'Algérie et le maillot algérien. Je promets que je donnerai le maximum lors de chaque seconde que je passerai sur le terrain avec le maillot de l'Algérie, comme je l'ai toujours fait.
Concernant le capitaine Mahrez qui a été encore une fois sacré champion d'Angleterre....
Mahrez, c'est une référence pour nous, c'est un exemple, je suis fier de pouvoir le côtoyer en sélection, c'est un capitaine extraordinaire, je suis très fier de l'accompagner et d'être son coéquipier en sélection. C'est un joueur extraordinaire, il nous fait vibrer, je suis fier de jouer avec lui et je suis fier que Riyad Mahrez soit un Algérien.
Trois gros matchs attendent les Verts, la Mauritanie, le Mali et la Tunisie, comment vous appréhendez ces matchs tests ?
Il y a effectivement trois matchs intenses à jouer. Même s'il s'agit de rencontres amicales, il ne faut pas oublier que l'Algérie fait partie des meilleures nations en Afrique. Donc, donc comprendrez qu'on est tout le temps attendus. Du coup, il faut être à la hauteur de notre statut et gagner chaque rencontre qu'elle soit amicale ou officielle.
En tant que joueur, vous voulez rester toujours invincibles, c'est cela ?
Voilà, c'est aussi la volonté du sélectionneur des joueurs et bien entendu du peuple qu'on veut toujours rendre heureux et fier. On va donc essayer de remporter les trois matchs qui arrivent, pour la sélection, l'Algérie et aussi nos supporteurs.
Vous évoquez trop le public algérien, vous ressentez sûrement cet attachement des fans pour leur sélection ?
Bien sûr qu'on connaît très bien ce que représente l'Equipe nationale pour les Algériens. C'est quelque chose d'extraordinaire. Comme je l'ai dit, la décision que j'ai prise de jouer pour l'Algérie est la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie. C'est quelque chose qui restera à tout jamais gravée comme le meilleur choix de ma carrière. Je suis Algérien, l'Algérie est mon pays et j'en suis fier. A chaque fois que je serai appelé à défendre les couleurs, je me défoncerai pour marquer et rendre mon peuple fier. J'espère rester et amener la sélection algérienne le plus loin possible.
Rendre le peuple heureux avec inch'Allah une qualification en Coupe du monde, c'est l'objectif déclaré de tout le monde...
Bien sûr, l'objectif est de se qualifier en Coupe du monde. Comme tout le monde le sait, tout n'est pas donné, on doit tout arracher. Après, si on arrive à se qualifier, on fera tout pour aller le plus loin possible dans cette grande compétition.
L'Algérie peut-elle concurrencer les meilleurs au Qatar si elle parvient à se qualifier ?
Bien sûr ! On a une belle génération, avec les grands joueurs que nous avons et l'effectif qu'on possède, je dirai qu'on a les qualités pour aller très loin dans notre parcours. On donnera le maximum pour honorer notre statut de champions d'Afrique et défendre notre titre d'abord.
En attendant, les Algériens souhaitent vous voir mettre d'autres «bouzzelouf» lors des prochains matchs, comment vous prenez ce surnom qu'on vous a collé ?
(Il rit franchement) En tout cas, ce surnom me fait plaisir. C'était repris de partout. Maintenant j'espère mettre encore plein de buts de la tête en sélection, comme je l'ai bien fait cette année en Ligue 1.
Pour finir Andy, vous avez connu deux internationaux mondialistes Mehdi Mostefa et Carl Medjani, il paraît qu'ils ont été pour beaucoup dans votre progression en étant jeune à Ajaccio ?
Ah oui ! C'est la famille. Vous êtes en train de parler de deux grands frères qui m'ont fait énormément évoluer. Si j'en suis arrivé là, c'est aussi grâce à eux. Je leur passe à grand Salam. Ils m'ont toujours bien parlé de l'Algérie. Aujourd'hui, je suis en sélection, j'en suis fier, Carl et Mehdi m'ont toujours bien accompagné, on m'a aussi toujours bien parlé du pays et de notre peuple et je ne les remercierai jamais assez.
Entretien réalisé par Moumen Ait Kaci Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.