Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    Exception d'inconstitutionnalité: Le plaidoyer de Louh    Tébessa: Un programme d'urgence pour l'eau potable    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Un pacte self-service    FAF - Coupe d'Algérie (1/32e et 1/16e de finale): Place aux émotions et gare aux surprises !    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Axe Gdyel - Hassi Ben-Okba: Un octogénaire meurt dans une collision entre un camion et une voiture    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Affaire du magistrat tué à Sidi Bel-Abbès: L'épouse de la victime, sa fille et un complice écroués    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    Des milliers de manifestants marchent pour les libertés    Le FLN pour une nouvelle sérénité    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Copa Libertadores : River Plate s'adjuge le titre face à Boca Juniors    Le poids de la crise    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    Ouyahia contrarié ?    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    La vie perturbée de la CAN-2019    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Le communiqué déroutant de la coalition    «C'est un jour important pour moi»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCO 1 - CAB 5 : La fête gâchée à Zabana
Publié dans Le Buteur le 20 - 05 - 2012


Savoy : «Je déplore l'attitude de mes joueurs».
Rouabah : «Le mérite revient à tous les Batnéens».
Sebbah : «Moi-même, je me demande pourquoi l'entraîneur s'en prend à moi».
Stade : Ahmed-Zabana (Oran)
Affluence : moyenne
Arbitres : Bousseter, Haci, Hamou
Avertissements : Sandaogo (71') (MCO) ; Saâdi (39'), Boudjlida (71') (CAB)
Expulsion : Boudjlida (85') (CAB)
Buts : Sandaogo (29') (MCO) ; Merazka (13'), Messaâdia (45'), (76') et (77'), Saïdi (87') (CAB)
MCO : Fellah (Guetarni 46'), Boukemacha, Kechout, Zidane, Belabbès, Tahar, Feddal (Aouedj 46'), Boussehaba, Sandaogo, Belaïli, El Bahari (Bourzama 21')
Entraîneur : Savoy
CAB : Methazem, Boutria, Ouassalah, Daïra, Boudjlida, Saïdi, Fezzani (Boulediab 86'), Heriat, Hadi Adel (Benamara 61'), Messaâdia, Merazka (Maïdi 66')
Entraîneur : Rouabah
Ayant déjà assuré le maintien du club en Ligue 1 lors de la précédente journée du championnat, les joueurs du Mouloudia d'Oran on accueilli, hier, le CA Batna, au stade Ahmed-Zabana. Les coéquipiers de Bourzama avaient plus d'une raison de décrocher les trois points de ce match. Les Mouloudéens voulaient fêter le maintien du club en Ligue 1 avec leurs supporters par un succès. Les Hamraoua voulaient, aussi et surtout, gagner pour permettre à leur entraîneur Savoy de garder son invincibilité depuis son arrivée à la tête de la barre technique du club. Mais la tâche des gars d'El Hamri ne se présentait guère facile, surtout au vu de la forme actuelle du CA Batna. En effet, les gars de la ville des Aurès restent sur une excellente série de 6 victoires consécutives. Le début de la rencontre a été en faveur des visiteurs qui ont réussi, à la 13', à trouver le chemin des filets du gardien du MCO par l'intermédiaire de Merazka. Ce dernier, bien servi par son coéquipier Heriet, a profité de la mauvaise sortie du gardien Fellah pour le tromper de la tête et ouvrir le score en faveur de son équipe. A la demi-heure de jeu, l'attaquant burkinabé Sandaogo, parti à la limite du hors-jeu, et bien servi par Belaili, parvient d'un tir puissant à remettre les pendules à l'heure et à inscrire le but de l'égalisation pour le MCO. A la dernière minute de cette première mi-temps, Messaâdia a pris de vitesse le défenseur Kechout avant de mettre le cuir au fond des filets du gardien, Fellah, inscrivant ainsi le second but pour le CA Batna. Et c'est sur ce score de deux buts à un en faveur du CA Batna que s'est achevée la première mi-temps de cette rencontre. En seconde période, l'entraîneur suisse du Mouloudia d'Oran a joué toutes ses cartes en incorporant Guetarni à la place de Fellah et Aoued à celle de Feddal. Mais les changements du premier responsable de la barre technique du Mouloudia n'ont pas porté leurs fruits puisque ce sont les hommes de Rouabah qui ont accentué leur domination et c'est en toute logique qu'ils ont réussi à inscrire deux autres buts par l'intermédiaire de Messaâdia aux 76' et 77'. Messaâdia a donc été le bourreau du Mouloudia d'Oran, hier, en inscrivant un triplé. Le Mouloudia d'Oran avait la possibilité de réduire le score en tout fin de match par Belaili sur penalty, mais l'attaquant du Mouloudia a raté cette occasion. Le CAB a joué les ultimes minutes de la rencontre en infériorité numérique, suite à l'expulsion de Boudjlida à la 85'. Cela ne les pas empêchés d'inscrire un 5e but à la 87' par Saïdi, d'une jolie tête. C'est sur score sans appel de 5 buts à un en faveur du CA Batna que s'est achevé ce match. C'est d'ailleurs sur ce même score que les gars de la ville des Aurès avaient battu le MCO au match aller disputé le 24 décembre 2011. Le CA Batna a terminé la saison en force, puisqu'il a aligné, hier, sa 7e victoire consécutive. La fête a été gâchée au stade Ahmed-Zabana pour le Mouloudia qui, à l'occasion de son dernier match, a essuyé une sévère correction.
--------------
Savoy : «Je déplore l'attitude de mes joueurs»
«Je déplore l'attitude de mes joueurs qui ont pris ce match à la légère, après avoir assuré le maintien du club en Ligue1 lors de la précédente journée du championnat. Les joueurs ont gâché la fête, car nous aurions voulu terminer le championnat par une victoire et offrir un ultime succès à nos supporters. Désormais, j'ai une idée précise sur les joueurs qui resteront au club la saison prochaine. Toutefois, je dois d'abord rencontrer le président Djebbari pour évoquer mon avenir à la tête de la barre technique du club.»
Rouabah : «Le mérite revient à tous les Batnéens»
«Je félicite mes joueurs pour ce large succès réalisé face au Mouloudia d'Oran. Je pense que nous avons amplement mérité notre victoire, car nous avons dominé la majeure partie de ce match. Mes joueurs ont été à la hauteur et ont su profiter des erreurs de l'équipe adverse. Le CA Batna est revenu en force lors des derniers matchs du championnat, vu qu'il reste sur une série positive de sept victoires consécutives. Je dirai que le mérite de ces résultats positifs revient à tous les Batnéens, pas seulement à moi. Je suis ravi que le CAB ait terminé la saison en beauté.»
--------------
Le CAB a battu le MCO 5-1 en aller-retour cette saison
Le moins que l'on puisse dire est que le CA Batna a ridiculisé le Mouloudia d'Oran cette saison. En effet, les gars de la ville des Aurès ont battu les Hamraoua sur le même score de 5 buts à 1 lors des deux rencontres qui les ont opposés en championnat cette saison. Lors de l'ultime match de la phase aller du championnat disputé le 24 décembre 2012, les Batnéens avaient battu le Mouloudia d'Oran sur le score de 5 buts à un. C'est sur même score de cinq buts à un qu'ils ont battu le MCO, hier, lors du dernier match de la saison sportive 2011-2012.
Sale après-midi pour Djebbari
Le moins que l'on puisse dire est que le président du Mouloudia d'Oran, Djebbari Youssef, a passé une sale après-midi, hier, au stade Ahmed-Zabana. Les supporters, notamment ceux de la tribune droite du stade, ont pris à partie le premier responsable du club qui ne s'attendait sûrement pas à un tel accueil, car il a été traité de tous les noms d'oiseaux par les supporters du Mouloudia.
Le Comité de supporters honore Belaïli, Kechout, Fellah et Savoy
Avant le début du match d'hier entre le MCO et le CAB, les membres du Comité de supporters du Mouloudia d'Oran ont honoré certains joueurs et l'entraîneur, Savoy. Le technicien suisse a été honoré par les membres du Comité de supporters, au vu du travail qu'il a réalisé et sa contribution au maintien du club en Ligue1. Les membres du Comité de supporters du Mouloudia d'Oran ont également honoré Belaili qui a été désigné comme le meilleur joueur de l'équipe cette saison, ainsi que Fellah, meilleur gardien, et Kechout, meilleur joueur du club durant la seconde phase de la compétition. La consécration de ce dernier suscite, néanmoins, plusieurs interrogations.

Bouterbiet, Hichem-Cherif et Dagoulou présents dans la tribune officielle
Le Mouloudia d'Oran était privé, hier face au CA Batna, des services de plusieurs de ses joueurs. Les trois joueurs Bouterbiet, Hichem-Cherif et Dagoulou, qui ont raté ce match en raison de suspension, ont suivi la rencontre à partir de la tribune officielle.
Les Hamraoua veulent que Belaïli reste au Mouloudia la saison prochaine
Les supporters du Mouloudia d'Oran ont accroché, hier, une banderole au stade Ahmed- Zabana et sur laquelle on pouvait lire : «Les supporters du Mouloudia d'Oran veulent que Belaïli reste au club la saison prochaine». Libre de tout engagement vis-à-vis de son club, le prodige du Mouloudia d'Oran, Belaïli, est convoité ces temps-ci par la plupart des équipes de la Ligue 1. La direction du MCO devra convaincre son joueur de poursuivre l'aventure au club la saison prochaine.
--------------
Sebbah : «Moi-même, je me demande pourquoi l'entraîneur s'en prend à moi»
Ecarté par l'entraîneur à la veille du match, Sebbah Abidine pense qu'il y a un complot qui se trame contre lui au sein du club, mais il ignore les raisons de cet acharnement contre sa personne. Le joueur risque de changer d'air, cet été, lui qui n'a jamais quitté le MCO.
Que s'est-il passé avant-hier avec votre entraîneur ?
Jusqu'à présent, je n'arrive pas à expliquer la réaction de l'entraîneur qui m'a pris par la main et m'a demandé de sortir, comme si j'étais un gamin alors que je n'ai rien fait de grave. J'étais seulement en train de discuter et de rigoler avec mon coéquipier Briki. Il m'a menacé de me frapper avec une bouteille d'eau. Ce que j'ai considéré comme une intimidation. Mais il a tiré encore le bouchon trop loin en me demandant de sortir de l'entraînement.
Ce n'est, toutefois, pas la première fois que l'entraîneur vous renvoie. Comment expliquez ce différend qui existe avec votre coach ?
Sincèrement, je n'ai pas une explication raisonnable à son comportement. Il vaut mieux lui demander ce qui le pousse à se comporter de la sorte avec moi. Certes, il est en position de force car l'équipe n'a pas perdu sous sa houlette, mais cela ne peut en aucun cas signifier qu'il est libre d'agir comme bon lui semble avec nous. Personnellement, je trouve qu'il y a un complot contre moi.
Pourquoi contre vous, spécialement ?
A Al Bahari et à moi, le club doit sept mois de salaires. On veut nous trouver la petite bête pour ne pas nous payer. C'est clair, car je vois mal comment on m'écarte des derniers matches et qu'on manipule les supporters contre moi. Dieu merci, il existe des fans qui sont reconnaissants et qui trouvent que j'ai réalisé de belles prestations, notamment contre le NAHD, où j'ai annihilé un but tout fait aux visiteurs, à un quart d'heure de la fin.
Mais vous avez menacé de ne pas jouer les deux derniers matchs. Ne pensez-vous pas que c'est la raison qui a poussé le coach à ne plus compter sur vous ?
Nuance ! J'ai clairement dit que si les supporters continuent à me prendre pour cible, il se pourrait que je fasse l'impasse sur les deux derniers matches. Dans ces conditions, c'est l'entraîneur qui vous remonte le moral et vous motive à jouer. Apparemment, chez nous, c'est le contraire qui se produit.
L'entraîneur est pressenti pour rester la saison prochaine. Allez-vous continuer à jouer sous ses ordres ?
Ecoutez, je suis un enfant du Mouloudia. Je n'ai jamais joué pour un autre club. Je n'ai, également, jamais tourné le dos à mon club que je porte dans mon cœur. Maintenant, la question de mon avenir ne dépendra pas de l'entraîneur mais des dirigeants. Si ces derniers ne veulent pas de moi, ce sera une autre paire de manches. En tous les cas, je vais donner la priorité au MCO cet été.
Sinon…
Sinon quoi ? Si on ne veut pas de moi ? Bon, j'étudierai toutes les autres offres. En tous les cas, pour le moment, je ne veux pas évoquer mon avenir. Après une saison forte en émotions, à l'issue de laquelle nous avons réalisé le maintien, je veux tout d'abord me reposer. Après, c'est mon manager et mon père qui s'occuperont de mon avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.