Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Un policier assassiné    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    Fondateur du roman algérien moderne    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Guimarães menacé de rétrogradation
Publié dans Le Buteur le 28 - 06 - 2012


Raspentino suivra-t-il son coach à Brest ?
Le Comité exécutif de la Fédération portugaise de football a communiqué, à l'issue d'une réunion tenue lundi dernier, une liste de neuf clubs évoluant entre les Divisions 1 et 2, qui sont pour le moment interdits d'inscription pour la nouvelle saison 2012-2013, en raison de leur situation financière difficile. En tête de cette liste, on retrouve le club du Vitoria Guimarães qui, comme tout le monde le sait, traverse depuis quelques mois maintenant une très grave crise financière, qui pourrait le contraindre à mettre la clé sous le paillasson et à passer en club amateur. Cette nouvelle intervient alors qu'il y a quelques semaines de cela, la plus haute instance footballistique européenne, en l'occurrence l'UEFA, avait déjà fait savoir aux dirigeants de Guimarães que leur club ne pourrait pas participer la saison prochaine à l'Europa League si ses problèmes financiers venaient à ne pas être réglés avant la fin du mois de juillet. Toujours est-il, et conscients de la gravité de la situation, les dirigeants du Vitoria s'activent par tous les moyens depuis quelques semaines maintenant à trouver une issue à cette crise, à même de permettre au club de rester parmi l'élite la saison prochaine. Pour information, la formation portugaise vit actuellement la même situation que le mythique club écossais des Glasgow Rangers qui, lui aussi, n'a pas été enregistré dans le calendrier de la saison prochaine. Désormais, la crise financière frappe de plein fouet le football européen.
Vendre Soudani, la solution pour le club
Après cette annonce du Comité exécutif, la Fédération portugaise de football a averti les clubs concernés qu'ils n'ont que quelques jours seulement devant eux pour régler leur situation financière sous peine de se voir rayer du prochain championnat. Cette nouvelle donne va évidemment chambouler davantage les plans de l'attaquant algérien, Hillal Soudani, qui aura du mal à accepter de rester dans un club qui ne sera pas assuré de jouer parmi l'élite l'année prochaine. Auteur d'une fin de saison de premier ordre, l'ancien Chélifien pourrait se révéler comme le sauveur du club, puisque les dirigeants portugais profiteraient de la cote élevée dont il jouit à l'heure actuelle, notamment après son éclosion avec l'EN récemment, pour le mettre en vente et générer de l'argent grâce à son transfert. Cela permettra au club de se maintenir en première division, de payer ses dettes envers l'ASO Chlef, et surtout permettre au joueur d'aller rejoindre un autre club, sans doute plus ambitieux et plus riche.
«Jusqu'à preuve du contraire, je suis à Guimarães»
Actuellement en vacances en Algérie auprès de sa famille, Hillal Soudani ne se met pas de pression pour autant concernant son avenir. Contacté par nos soins hier après-midi, le joueur, qui n'a pas souhaité nous accorder d'interview pour ne pas compliquer davantage sa situation, nous a quand-même précisés que pour le moment, il était toujours un joueur du Vitoria et qu'il ne sait pas de quoi sera fait son avenir. «Jusqu'à preuve du contraire, j'appartiens toujours à Guimarães et, en principe, je resterai toujours là-bas», s'est-il contenté de nous dire. Reste à savoir quelle sera la décision de ses dirigeant.
S. F.
...............
Alors que Marseille l'attend pour signer
Raspentino suivra-t-il son coach à Brest ?
Alors que des sites français l'avaient donné officiellement marseillais, le Franco-Algérien du FC Nantes Atlantique, Florian Raspentino, pourrait bien atterrir à Brest. Son ex-entraîneur à Nantes, Laudrey Chauvin, désigné nouvel entraîneur de Brest, veut à tout prix le prendre dans ses bagages en Bretagne. D'autres part, José Anigo, le directeur sportif de l'OM, avait annoncé sur ces colonnes que Raspentino était sur le point de signer un contrat de 3 saisons. Le Phocéen affirme que le natif de Marseille est attendu avant la fin de la semaine pour parapher son contrat avec l'OM. Donc, à moins d'un revirement de situation, Raspentino sera marseillais cet été. «Mon rêve est de jouer pour l'OM, c'est mon club de cœur, c'est aussi la région où je suis né. Normalement, je devrai finaliser en fin de semaine», a déclaré Raspentino à la presse française.
L'intérêt de Düsseldorf lui a tourné la tête !
Florian Raspentino, qui avait tout conclu avec les dirigeants marseillais, hésite encore à signer son contact avec l'OM. Des contacts en France et à l'étranger seraient derrière ses réticences. En effet, en plus de Brest qui le veut en Ligue 1 la saison prochaine, Fortuna Düsseldorf serait aussi sur ses traces, indiquent quelques sites français. A signaler que Raspentino, qui a refusé de prolonger à Nantes, est actuellement libre de tout engagement. Le joueur a, pour rappel, affirmé sur les colonnes du phocéen.fr qu'après avoir cru signer à l'OM, il semble à présent un peu indécis, mais il précise qu'il donne sa priorité à Marseille.
..........................
Alors que ses camarades ont repris à Sochaux
Une semaine de plus pour Boudebouz
Le FC Sochaux a repris les entraînement, il y a trois jours, sans plusieurs de ses joueurs internationaux : Boudebouz (Algérie), Perquis (Pologne) et Maïga (Mali). Ainsi, Ryad Boudebouz, qui est en ce moment en vacances prolongées, ne rejoindra pas ses camarades avant le début du stage prévu du 8 au 15 juillet, à Morzine (Haute-Savoie). Autorisé par ses dirigeants à prendre quelques jours supplémentaires de repos, il est attendu au début du stage qui aura lieu dans quelques jours en Suisse.
...........................
Il fait partie des binationaux suivis par Halilhodzic
Ammari passe professionnel
Le milieu de terrain offensif formé à Marseille, Najib Ammari, vient de signer son premier contrat professionnel à Marseille. En difficulté financière, le club de la Canebière, qui ne peut se permettre des folies cet été en matière de recrutement, compte beaucoup sur le talent de ses jeunes issus du centre de formation de l'OM. C'est ainsi qu'elle vient de signer à l'Algérien d'origine, Ammari, un contrat de 5 ans. Ce joueur, qui s'est contenté de quelques brèves apparitions avec l'équipe première, est présenté au même titre que Billel Omrani comme la vitrine du club marseillais. Ce Franco-Algérien, qui avait fait part de son désir de jouer pour l'Algérie, doit d'abord s'imposer avant de postuler à une place parmi les Verts, comme exigé par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. «Ils doivent prouver qu'ils méritent plus. L'histoire récente des Omrani, N'Doumbou, Osei nous montre que depuis qu'ils ont signé un contrat pro, ils ne vont plus rien chercher. Je ne parle pas d'eux spécifiquement, mais des jeunes qui arrivent dans le vestiaire des pros au bout de deux mois. Tu as l'impression qu'ils ont déjà dix ans de carrière. On doit presque prendre des gants pour leur parler», a confié José Anigo au Phocéen.
Stambouli l'encense
Henri Stambouli, l'ancien gardien de but franco-algérien de l'AS Monaco, devenu directeur sportif de l'OM, parle du talent du jeune franco-algérien, Najib Ammari : «C'est un joueur capable d'éliminer, d'aller dans la profondeur. C'est un dribbleur, je pense qu'il peut éliminer qui il veut, mais après, il faut qu'il sache jouer avec les autres. Il a progressé dans ce domaine-là, mais pas assez selon moi. Il a besoin de passer un cap au-dessus. On va faire un choix pour lui : c'est-à-dire le prêter ou pas.»
.....................................
L'OL accepte de le céder
Belfodil s'engage aujourd'hui pour 4 ans avec Bologne
Après plusieurs jours de négociations, un accord aurait été trouvé entre les dirigeants de Bologne et leurs homologues de l'Olympique Lyonnais au sujet d'un transfert définitif du milieu offensif franco-algérien, Ishak Belfodil. D'après le journal italien La Gazetta Dello Sport, dans son édition d'hier, le natif de Mostaganem signera aujourd'hui même son nouveau contrat le liant au club italien pour les quatre prochaines années. Ledit journal précise que le montant du transfert avoisinerait les 3.5 millions d'euros. Il est à rappeler que Belfodil avait rejoint cette équipe de Bologne au mois de janvier dernier sous forme de prêt. Après un début assez compliqué, le joueur a fini par s'adapter au championnat italien et à gagner la confiance de son entraîneur, Stefano Pioli, qui s'est résolu à le titulariser au cours des derniers matchs de championnat. Désormais, plus aguerri, Belfodil sera très attendu la saison prochaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.