Fafa rénove la Casbah !!!    CONSEILS DE CLASSE : Les mentions avertissements et blâmes interdites    LOGEMENTS LPA : Les célibataires auront droit à un F2    Fin de la polémique autour du changement de statut du FCE    Retrait du marché de la poudre de jus «Amila» et gel de l'activité de la société productrice    194 projets d'investissement privé agréés par le Conseil de wilaya    Guterres juge «essentiel» qu'une enquête «crédible» soit menée    Le gouvernement espère la fin de la crise des gilets jaunes    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'entraîneur Bouzidi appelle à la mobilisation    Dix clubs présents dont la JSE Skikda et l'IC Ouargla    Bouakaz, Dob et compères poursuivent en justice Ennahar TV et son patron    3 personnes secourues après une intoxication au monoxyde de carbone    Le silence assourdissant de la sécurité sociale    L'Université de Sidi-Bel-Abbès 56e à l'échelle mondiale en 2018    Les «initiativeurs»    Dimajazz, le retour    Voyage en calligraphie arabe    Ces capitalistes qui aiment Karl Marx    Des sites archéologiques à l'abandon    Tlemcen: «La mondialisation en furie» à la librairie Alili    Politique: Mouwatana dénonce une tentative de report de la présidentielle    La symbolique plus forte que le syndicat    Tizi-Ouzou: Trois femmes membres d'un réseau de faux-monnayeurs arrêtées    Biskra: Collision entre deux camions et un bus, un mort et deux blessés    Et si les imams...    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    L'Egypte et l'Afrique du Sud, seuls pays candidats    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie 3 - Kenya 1 : L'Algérie prend la tête du groupe
Publié dans Le Buteur le 06 - 07 - 2013

Mehdaoui : «C'est une belle victoire mais attention on n'est pas encore qualifiés.»
Stade : Balga (Bakou)
Affluence : faible
Arbitres : Enrico Marcelo (Brésil), Ramadhan Naimi (Qatar), Silva Leondri (Brésil)
Avertissements : Benameur (31'), Madi (32) (Algérie) ; Hassan (39), Apol (29'), Amonka (44') (Kenya)
Buts : Berchiche (23'), Bendebka (43'), Amroun (90'+3) (Algérie) ; Waraorou (88') (Kenya)
Algérie : Berrefane, Saïdi (Sid 63'), Benameur, Berchiche, Belkalem, Bentaib, Bendebka, Madi, Derardja (Amroun 46'), Ouhedda (Abasse ), El Ogbi.
Entraîneur : Mehdaoui
Kenya : Loubiri, Aouma, Brito, Hassan, Moningui, Abil, Selim (Waraorou 52'), Ochwa, Amoka, Amnai, Owkolo (Simayou 79')
Entraîneur : Ali Selim
Accrochée lors de la première journée par le Bahreïn, la sélection nationale militaire s'est très bien rachetée hier en dominant assez nettement le Kenya sur le score de trois buts à un. Les Verts qui ont bien entamé cette rencontre vont voir leur suprématie de début de match récompensée à la 25' par l'entremise de Berchiche, auteur de l'ouverture du score. Bien embusqué dans la surface adverse, l'ancien défenseur kabyle a profité d'un cafouillage énorme pour mettre le cuir hors de portée du gardien kenyan.
Berrefane sauve son camp à deux reprises
Après l'ouverture du score des militaires algériens, les Kenyans décident de sortir de leur coquille pour aller inquiéter la défense algérienne. Il aura fallu un Berrefane des grands jours pour éviter l'égalisation kenyane dans ce match. En effet, auteur de deux arrêtes décisifs, le portier d'El Eulma a eu le mérite de préserver l'avantage en faveur de ses camarades, notamment sur ces deux bolides d'Amonka (33') et Salim (35'), détournés avec brio par l'ex- keeper kabyle.
Le Kenya pousse,les Verts ratent le KO
Devant cette réaction attendue des Kenyans, les Algériens refusent de laisser l'incitative à leur vis-à-vis et procédant par de contres meurtriers qui ont failli faire mouche, mais ni Derardja, ni Madi n'ont pu matérialiser ces belles occasions qu'ils se sont procurées. Amonka, encore lui, a même failli profiter d'une bonne passe de l'un de ses camarades pour égaliser mais Berrefane, toujours vigilant sur sa ligne, a réussi à repousser le ballon.
43', Bendebka libère les siens
La stratégie de l'Equipe nationale dans ce match va s'avérer payante. Malgré ces tentatives immanquables ratées, les Algériens ne doutent pas et parviennent à doubler la mise par l'intermédiaire de Bendebka. En effet, à deux minutes de la fin du temps réglementaire de la première période, le joueur du NAHD, bien placé dans la surface kenyane, reprend instantanément ce ballon repoussé par la transversale, suite à une frappe d'El Ogbi, signant le second but de l'EN.
L'Algérie gère intelligemment son avantage
Cet avantage de deux buts à la pause va donner plus de confiance aux capés de Mehdaoui qui vont gérer de manière intelligente la seconde mi-temps du match. Mais cela n'empêchera pas les Kenyans de dominer quelque peu ce début de seconde période. Amonka, indiscutablement, meilleur joueur coté kenyan, se présente seul face à Berrefane mais sa reprise passe légèrement à côté. A la 76', mésentente entre Belkalem et Berchiche qui a failli profiter à l'attaquant kenyan, mais Berrefane vigilant s'interpose pour capter le cuir. Les Algériens auraient pu à mantes reprises corser la note. Bendebka, parti en solo, se fait accrocher par le gardien mais l'arbitre refuse de siffler un penalty bien évident. Juste après El Ogbi, bien servi dans la surface, rate une occasion en or de tuer le match.
Waraorou réduit le score, Amroun assomme le Kenya
Alors que l'on se dirigeant droit vers une victoire tranquille des Algériens, Waraorou parvient à profiter d'une erreur défensive des Verts pour réduire le score. Cette réalisation subie à deux minutes va relancer les débats et les camarades de Belkalem vont se mettre en danger jusqu'à ce but signé Amroun à la 90'+3. A l'affût l'avant-centre de l'EN qui est rentré en jeu, reprend bien un centre parfait de son coéquipier Benameur pour délivrer ses coéquipiers scellant définitivement le sort de ce match. Une victoire qui permet aux Algériens de prendre la tête du groupe, après le match nul qui a sanctionné l'autre rencontre qui a mis aux prises la France avec le Bahreïn.
-------------------------------------
Mehdaoui : «C'est une belle victoire mais attention on n'est pas encore qualifiés»
«On voulait tuer le match en première période, on a atteint notre objectif dans ce match en marquant les buts aux bons moments. On a raté des occasions en or de corser la notre en seconde période. L'essentiel était la victoire avec l'art et la manière. On s'est rachetés de l'échec de la première journée. On est leaders du classement et c'est très important pour préparer le prochain match contre la France dans de bonnes conditions, ce qui nous permettra de réaliser un bon résultat. Il ne faut pas oublier on n'est pas encore qualifiés.»
«J'ai dit à mes joueurs que le faux pas était interdit un 5 Juillet»
«Mes joueurs étaient très motivés malgré l'agressivité montrée par les Kenyans aujourd'hui. On avait des guerriers sur le terrain. Le secret ? Et bien j'ai dit à mes joueurs que le faux pas était interdit en ce 5 Juillet date de l'Indépendance du pays. On n'avait pas le droit de décevoir notre jeunesse et notre population le jour de notre Indépendance.»
----------------------------------------------
Général Mokdad : «L'échec était interdit en ce rendez-vous historique»
Le général Mokdad, chef de délégation de l'EN militaire à Bakou, était fou de joie en fin de match. Comment ne pas l'être alors que l'Algérie venait de prendre la tête de son groupe, le jour de l'anniversaire de l'Indépendance du pays : «J'ai fait de mon mieux pour être présent aujourd'hui avec nos joueurs. J'avais beaucoup d'obligations ces derniers temps. J'avais une grande confiance en mes soldats. Parce que je voulais être un bon chef pour de très bons soldats, dévoués pour leur pays. Je tiens à remercier tout le monde du fond du cœur qui ont offert au peuple algérien et à la jeunesse algérienne un très beau cadeau le jour de l'Indépendance de notre pays. Un anniversaire cher aux Algériens. Vous comprendrez que l'échec était interdit en cette journée du 5 Juillet.»
Bendebka : «On aurait pu gagner sur un score plus large»
«On a certes gagné assez nettement mais ce n'était pas simple parce que l'adversaire a usé d'anti jeu. La preuve, on déplore deux blessés, Ouhedda et Saïdi. On a imposé notre jeu sur le terrain et on aurait pu l'emporter sur un score plus large. Le faux pas de la France fait nos affaires, mais on doit confirmer cela lors du dernier match. La présence du général Mokdad nous a stimulés.»
Amroun : «Mehdaoui m'a réitéré sa confiance, je tenais à le remercier»
«On est soulagés, ce n'était pas facile du tout parce que les Kenyans étaient agressifs. Les deux buts marqués avant la mi-temps nous ont permis de jouer plus à l'aise en seconde période. Mon but, je l'ai dédié à Mehdaoui, pour lui prouver que j'acceptais toutes ses décisions. Je voulais le remercier aussi pour la confiance qu'il m'a réitérée.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.