Compétitions interclubs 2021-2022 : La CAF fixe les dates    JS Kabylie : Convention de partenariat avec Sonelgaz    NA Hussein Dey – USM Alger : Victoire impérative pour le Nasria    L'Armée sahraouie poursuit ses attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Tiaret: 55 tonnes d'aide humanitaire pour Ghaza    Titres miniers: 260 offres techniques pour 38 sites    L'AUTRE DON DU CIEL    Les éclaircissements du ministère du Commerce: Blé français refoulé, importation des véhicules de moins de 3 ans    Football - Ligue 1: Durs défis pour le CRB et le MCA    IRB Sougueur: Un club victime d'indifférence    Coupures d'Internet durant le Bac: Une épreuve dans l'épreuve    Ministère de l'Intérieur: Un guichet pour le dépôt à distance de 50 dossiers administratifs    De nombreux postulants tardent à compléter leurs dossiers: L'étude des demandes de logements entravée    Quand on manque d'un projet de société    Le comptage des voix est en cours    Une banque algérienne pour l'export    L'Algérie carburera au sans plomb    Baisse de 19 % en 2020    Le Brent dépasse dépasse les 75 dollars    Quel bilan pour le gouvernement ?    Une question de leadership    Sept nouveaux qualifiés pour les 8es sans jouer    Brèves Omnisports    Les indépendants soutiennent Tebboune    La «Bombe» H2O    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Responsables où êtes-vous?    La plaidoirie de Dalila Boudjemaâ    Lueur d'espoir    "Une 3e vague n'est pas à écarter" selon le professeur Akhamouk    Le triste sort d'une jeune femme Algérienne    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    La justice se penche sur la fraude électorale    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Une grande Histoire à apaiser    L'enjeu des locales et la survie des partis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un secteur en plein essor
Ressources en eau en Algérie
Publié dans Le Maghreb le 03 - 10 - 2009


Le secteur des ressources en eau se porte bien en Algérie, si l'on constate les grands projets réalisés ces dernières années, comparativement aux années précédentes. Il est toutefois clair que les pouvoirs publics ont mis le paquet dans ce secteur. Sécuriser définitivement la population en matière d'approvisionnement en eau potable, est d'ailleurs l'objectif tracé par M. Abdelmalek Sellal, premier responsable du secteur de l'hydraulique. Le ministre des Ressource en eau, M. Abdelmalek Sellal, a indiqué dans ce cadre et lors d'une visite de travail et d'inspection effectuée dans la wilaya de Tiaret, que tous les moyens ont été mobilisés pour assurer les réserves nationales. Le nombre de barrages et d'infrastructures de stockage d'eau réalisés durant cette dernière décennie dépasse tout ce qui a été concrétisé dans ce domaine depuis l'indépendance. M. Sellal à même ajouté dans ce contexte, que l'Algérie œuvre, à travers une multitude de projets dans le secteur de l'hydraulique, à "mobiliser tous les moyens pour assurer les réserves nationales en eau". Il a rappelé dans ce cadre, qu'au titre du programme quinquennal, quelque 19 nouveaux barrages sont programmés, avec des appels d'offres pour cinq d'entre eux, dont un à Tiaret, alors que trois autres seront réalisés en 2010. M. Sellal a précisé que 13 unités de dessalement d'eau de mer ont été réalisées, avec une capacité de production de 2,5 millions de mètres cubes/jour. Trois autres infrastructures similaires sont prévues au titre du même programme, dont la mise en service, a-t-il assuré, "sécurisera définitivement la population en matière d'approvisionnement en eau potable, outre l'étude du transfert de l'eau de Ménéa vers le sud de Tiaret, Djelfa et d'autres zones". Le ministre n'a pas omis de signaler d'autres actions tels le stockage des eaux du barrage de Takesbet pour assurer les réserves de la région du Centre, du barrage de Béni Haroun pour celle de l'Est, et du barrage de Gargar pour les réserves de la région Ouest du pays. Ces opérations permettent de satisfaire les besoins en eau en cas de sécheresse pour une période de six ans, alors qu'au Sud du pays le problème ne se pose pas du fait de la présence de nappes phréatiques. Par ailleurs, M. Sellal a rappelé que 100 stations de traitement d'eaux usées ont été ou sont en cours de réalisation au niveau national, ce qui a permis actuellement de traiter 450 millions m3. Cette capacité sera portée à 650 millions m3 en 2010 et 750 millions m3 à l'horizon 2014, a-t-il ajouté, précisant que ces eaux sont utilisées pour l'irrigation agricole. S'agissant du secteur de l'hydraulique à Tiaret, l'accent est mis actuellement sur l'irrigation après que des efforts intenses ont été déployés en matière d'AEP, a indiqué le ministre en insistant sur la nécessité que cette wilaya des Hauts-Plateaux puisse alimenter le pays en céréales et légumes secs eu égard à sa vocation. Pour l'approvisionnement de la raffinerie de pétrole en cours de réalisation à Sougueur, M. Sellal a indiqué qu'il sera effectué à partir de la station de dessalement de l'eau de mer d'El-Macta d'Oran qui est la plus grande au niveau méditerranéen, et en cas de nécessité, à partir du bassin hydrographique de Chott Chergui. Il est à signaler par ailleurs que le taux de remplissage des 61 barrages existant sur le territoire national a atteint en ce moment 62,29%, un taux jugé assez satisfaisant jamais atteint auparavant, par rapport aux années précédentes, grâce à la bonne pluviosité qui a été constatée ces dernier jours dans la plupart des wilayas du pays. Samira H.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.