LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    Président Tebboune: l'Algérie aspire à renforcer ses relations avec la Russie pour les hisser au niveau de l'entente politique    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Résonances autour d'une année de contestations    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un secteur en plein essor
Ressources en eau en Algérie
Publié dans Le Maghreb le 03 - 10 - 2009


Le secteur des ressources en eau se porte bien en Algérie, si l'on constate les grands projets réalisés ces dernières années, comparativement aux années précédentes. Il est toutefois clair que les pouvoirs publics ont mis le paquet dans ce secteur. Sécuriser définitivement la population en matière d'approvisionnement en eau potable, est d'ailleurs l'objectif tracé par M. Abdelmalek Sellal, premier responsable du secteur de l'hydraulique. Le ministre des Ressource en eau, M. Abdelmalek Sellal, a indiqué dans ce cadre et lors d'une visite de travail et d'inspection effectuée dans la wilaya de Tiaret, que tous les moyens ont été mobilisés pour assurer les réserves nationales. Le nombre de barrages et d'infrastructures de stockage d'eau réalisés durant cette dernière décennie dépasse tout ce qui a été concrétisé dans ce domaine depuis l'indépendance. M. Sellal à même ajouté dans ce contexte, que l'Algérie œuvre, à travers une multitude de projets dans le secteur de l'hydraulique, à "mobiliser tous les moyens pour assurer les réserves nationales en eau". Il a rappelé dans ce cadre, qu'au titre du programme quinquennal, quelque 19 nouveaux barrages sont programmés, avec des appels d'offres pour cinq d'entre eux, dont un à Tiaret, alors que trois autres seront réalisés en 2010. M. Sellal a précisé que 13 unités de dessalement d'eau de mer ont été réalisées, avec une capacité de production de 2,5 millions de mètres cubes/jour. Trois autres infrastructures similaires sont prévues au titre du même programme, dont la mise en service, a-t-il assuré, "sécurisera définitivement la population en matière d'approvisionnement en eau potable, outre l'étude du transfert de l'eau de Ménéa vers le sud de Tiaret, Djelfa et d'autres zones". Le ministre n'a pas omis de signaler d'autres actions tels le stockage des eaux du barrage de Takesbet pour assurer les réserves de la région du Centre, du barrage de Béni Haroun pour celle de l'Est, et du barrage de Gargar pour les réserves de la région Ouest du pays. Ces opérations permettent de satisfaire les besoins en eau en cas de sécheresse pour une période de six ans, alors qu'au Sud du pays le problème ne se pose pas du fait de la présence de nappes phréatiques. Par ailleurs, M. Sellal a rappelé que 100 stations de traitement d'eaux usées ont été ou sont en cours de réalisation au niveau national, ce qui a permis actuellement de traiter 450 millions m3. Cette capacité sera portée à 650 millions m3 en 2010 et 750 millions m3 à l'horizon 2014, a-t-il ajouté, précisant que ces eaux sont utilisées pour l'irrigation agricole. S'agissant du secteur de l'hydraulique à Tiaret, l'accent est mis actuellement sur l'irrigation après que des efforts intenses ont été déployés en matière d'AEP, a indiqué le ministre en insistant sur la nécessité que cette wilaya des Hauts-Plateaux puisse alimenter le pays en céréales et légumes secs eu égard à sa vocation. Pour l'approvisionnement de la raffinerie de pétrole en cours de réalisation à Sougueur, M. Sellal a indiqué qu'il sera effectué à partir de la station de dessalement de l'eau de mer d'El-Macta d'Oran qui est la plus grande au niveau méditerranéen, et en cas de nécessité, à partir du bassin hydrographique de Chott Chergui. Il est à signaler par ailleurs que le taux de remplissage des 61 barrages existant sur le territoire national a atteint en ce moment 62,29%, un taux jugé assez satisfaisant jamais atteint auparavant, par rapport aux années précédentes, grâce à la bonne pluviosité qui a été constatée ces dernier jours dans la plupart des wilayas du pays. Samira H.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.