Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Chine prête à renforcer sa coopération avec l'Afrique
Changement climatique
Publié dans Le Maghreb le 30 - 01 - 2010

Le vice-ministre des Affaires étrangères Zhai Jun a déclaré jeudi à Addis Abeba que la plupart des pays en développement, en particulier les pays africains, sont les premières victimes du changement climatique et que la Chine est prête à renforcer sa coopération avec l'Afrique afin de relever les défis posés par le changement climatique.
La Chine honorera les huit mesures qu'elle a promises lors du sommet de Beijing du Forum de coopération Chine-afrique en novembre 2006, malgré l'actuelle crise financière mondiale, a-t-il affirmé. Dans une interview accordée à l'agence Xinhua, Zhai Jun, qui est dans la capitale Ethiopienne pour assister au 14s tomme de l'Union africaine (UA), prévu du 31 janvier au 2 février, a souligné que la Chine et l'Afrique devraient multiplier les communications et les échanges en ce qui concerne le changement climatique. Il a rappelé que le Premier ministre chinois Wen Jiabao avait proposé, lors de la 4e réunion ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac) en novembre dernier à Charm el-Cheikh, en Egypte, d'établir un partenariat sino-africain pour relever les défis du changement climatique. Il souligné la nécessité des échanges sur les stratégies, les mesures et les expériences dans ce domaine, par le biais des visites et consultations mutuelles, indiquant que l'on ne doit pas répondre au changement climatique au détriment du développement, et que le développement économique et la réduction de la pauvreté restent des priorités des pays en développement et les conditions préalables pour qu'ils puissent mieux faire face à ce changement. Bien que la Chine affronte elle-même les difficultés résultant de la crise financière, le gouvernement chinois ne ménagera pas ses efforts dans la mise en œuvre des mesures de coopération amorcées avec l'Afrique, a fait savoir M. Zhai, affirmant que la détermination de son pays de renforcer la coopération pratique et de promouvoir le nouveau type de partenariat stratégique sino-africain restait inébranlable. "Tant que la Chine et l'Afrique continuent à se soutenir l'une et l'autre et conjuguent leurs efforts, la coopération sino-africaine sera certainement en mesure de surmonter les impacts de la crise financière planétaire et maintenir le dynamisme du développement sain", a-t-il affirmé. La Chine a augmenté ses aides vers les pays africains, supprimé le tarif douanier des marchandises venant de certains des pays les moins avancés africains, et annulé partiellement les dettes dues par des pays africains, a-t-il rappelé. Il a également évoqué le projet entamé par la Chine en décembre dernier sur le nouveau centre de conférence de l'UA. Les relations sino-africaines se trouvent dans une nouvelle ère marquée par un développement compréhensif et rapide, a noté ce responsable chinois, ajoutant que les deux parties ont assisté à une multiplication des échanges de visites de haut niveau, à un accroissement du volume des échanges commerciaux et à un approfondissement de la coopération politique. "Le volume des échanges commerciaux sino-africains a atteint 106,8 milliards de dollars l'an dernier, soit 45,5 % de plus par rapport à l'an précédent, et a réalisé l'objectif de 100 milliards de dollars deux ans avant le calendrier prévu", a dévoilé Zhai. Parallèlement, les deux parties ont intensifié les échanges humains , renforcé la coopération en matière de contrôle des maladies, de promotion de la technologie agricole, et de coordination sur les importants dossiers internationaux et régionaux, a-t-il dit. Il a aussi remercié les pays africains pour leurs soutiens accordés aux Jeux Olympiques de Beijing et pendant le séisme violent survenu dans la province chinoise de Sichuan en mai 2008. En ce qui concerne les infrastructures, M. Zhai a indiqué qu'il s'agissait non seulement d'un souci majeur des pays africains et d'un secteur ayant besoin de développement, mais aussi d'un important domaine de la coopération engagé par la Chine avec l'Afrique depuis longtemps. U Nombre de projets d'infrastructure que la Chine a aidé à construire sont devenus des symboles de l'amitié sino-africaine. Durant les cinquante ans écoulés, la Chine a aidé l'Afrique à construire plus de 500 projets d'infrastructure, dont des routes, des chemins de fer, des stades, contribuant ainsi, au développement socio-économique dans la région, à la création d'emplois et à l'augmentation des recettes fiscales des pays africains, a-t-il relevé. Outre les aides, les entreprises chinoises se sont activement engagées dans la coopération avec leurs homologues africaines dans les domaines du logement, du transport, des télécommunications et d'autres industries, contribuant à améliorer les conditions de vie de la population locale, a-t-il poursuivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.