Le Président Tebboune s'entretient en tête-à-tête avec l'Emir de l'Etat du Qatar    JM-Oran-2022 : début de la cérémonie d'ouverture    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines à Farsia et Houza    JM-Oran-2022/ Boxe (tirage au sort) : les Algériens fixés sur leurs adversaires    Le nouveau code administratif assure plus de souplesse dans l'application des décisions de justice    Le parti "Jil Jadid" tient son 2e congrès national    Arrivée du vice-président turc Fuat Oktay    Championnat national de natation du personnel de l'administration pénitentiaire: Mourad Kessab et Meroua Mahieddine sacrés    JM Oran-2022: Oran vit au rythme des journées nationales du théâtre de rue    Maroc/Espagne : appels à une enquête indépendante après le drame migratoire de Melilla    Manchester City va frapper un joli coup avec Kalvin Phillips    Les Douanes lancent une campagne de sensibilisation aux dangers de la drogue    JM-Oran-2022 : la lutte algérienne ambitionne de faire mieux que la précédente édition à Tarragone    Le Milan AC cherche à recruter Hakim Ziyech    Canicule annoncée, dimanche et lundi, sur des wilayas de l'Est du pays    Port d'Alger: hausse de 18% des conteneurs à l'export durant le 1er trimestre 2022    JM-Oran-2022: 21 artistes participent à l'édition spéciale du Festival de la chanson du Raï à Oran    22e Festival culturel européen : le duo portugais,"Senza" enchante le public algérois    Des rêves et des tabous    Hommage à Shirine Abou Aklah    Covid-19: Du nouveau pour les billets non utilisés d'Air Algérie    El Tarf: Les maires achèvent leur cycle de formation    Tlemcen: Mouton de l'Aïd : tout le monde se plaint!    Les communes dispensées de la gestion des écoles    L'UGCAA sensibilise à J-1 des Jeux méditerranéens: Des brigades mobiles pour le contrôle des taxis et des bus    La corruption, la triche et la lèche    Tebboune inaugure plusieurs projets à Oran: Levée définitive des obstacles bureaucratiques    L'Ukraine et les limites de l'Union européenne    Sur les traces de la nostalgie olympique    Enjeux politiques et économiques    La radieuse sur son 31    Le FMI doit tenir compte de l'impact social des réformes    Les économies africaines gardent leur optimisme    «Je ne pardonnerai à personne»    Le Code d'investissement adopté ce lundi    Honneur aux jeunes compétences    La sécurité sera au rendez-vous    Plan de circulation spécial et du cinéma partout...    Sortie de 6 promotions    «C'est un des leviers de la souveraineté nationale!»    Un potentiel mal exploité    Deux festivals et deux salons du livre    «Il faut revenir à la formation»    Cinéma à l'affiche    Sortie de 8 promotions des officiers de la Gendarmerie nationale à l'ESGN de Zeralda    Notre mère l'Afrique !    Bons mots et cruelles vérités    Tebboune installe le Conseil supérieur de la jeunesse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un congrès pour garder sa place historique et politique
FLN
Publié dans Le Maghreb le 10 - 03 - 2010

Dans quelques jours, se tiendra le 9e congrès du FLN. Le contexte, les impératifs du moment, les enjeux incitent à penser que ses assises ne s'inscriront nullement dans la routine habituelle, 594 instances de base dans la mesure où depuis plus de trois mois, une intense activité a été développée au niveau des 1594 kasmas et les 54 mouhafadha, mobilisant tout aussi bien les militants de la base réunis à plusieurs occasion en assemblées générales que les membres de l'instance exécutive et du conseil national, qui se sont penchés sur la fixation des différentes étapes à organiser dans le cadre de ces préparatifs.
Les textes et autres documents devant être soumis aux travaux de ces assises, ont été largement diffusés au niveau de la base pour enrichissement, les kasmas et les mouhafadha ont tenu une série de rencontres pour la finalisation de leurs propositions. Ces dernières ont été avalisées par les membres du conseil national lors de sa session du 21 février, tenue à Zéralda sous la présidence de M. Abdelaziz Belkhadem, SG de l'instance exécutive.
Cette session du conseil national a été de sitôt suivie d'une instruction transmise par M. Belkhadem à l'ensemble des militants et à travers laquelle il a tracé les différentes étapes devant précéder la tenue du congrès prévu les 19, 20 et 21 mars 2010 à la Coupole du 5-Juillet, insistant en particulier sur le choix démocratique des délégués et le respect des critères organiques.
" L'objet : aller à la plus large élection des délégués au congrès par le seul respect des principes démocratiques exprimés par les militants lors de leur assemblée générale élective au niveau de chaque kasma ", indique M. Djaâfar Noureddine Boualem, membre de l'instance exécutive du FLN et membre de la commission nationale de préparation de ce congrès. Ce dernier a indiqué, dans l'entretien qu'il nous a accordé, que la tenue de ces assemblées générales au niveau de toutes les instances pyramidales du parti, a été indispensable pour mettre en valeur l'esprit démocratique des préparatifs. " Ces assemblées générales ont permis non seulement un resserrement des rangs, une revendication de la base, mais également une mobilisation novatrice et un nouvel engagement qui a fait émerger au sein du parti une très grande masse de jeunes et de femmes qui sont venus renforcer nos rangs. Un potentiel créateur d'avenir dans le cadre d'une plateforme commune en matière politique, sociale, culturelle, économique et bien sûr démocratique, tirant sa référence du message du 1er Novembre 54 et du programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika ". De l'avis de M. Djaâfar, la préparation du 9e congrès, qui a fait de la démocratie et de la participation de tous les militants sans exclusive un credo fondamental, a permis, à tous les niveaux de la base militante, de respecter scrupuleusement les instructions de M. Belkhadem émises dans ce sens. Notre interlocuteur expliquera que les différentes résolutions politiques, économiques, sociales, culturelles et organiques, présentées aux militants de la base sous forme de projets, ont été discutées, amendées à travers une très large contribution des militants. Des textes à plus d'un titre importants, qui engagent l'avenir du FLN et du pays également.
" Il est permis d'affirmer que le FLN, en tant que première force politique du pays ayant son prolongement profond et incontestable au sein de la société algérienne, continuera à jouer pleinement et de manière sereine son rôle tout en se fixant comme tâches prioritaires son soutien et son implication efficiente dans la mise en œuvre du programme du président Abdelaziz Bouteflika, l'instauration d'un Etat de droit et la création des conditions d'un développement poussant à la croissance du pays ", dit-il encore. A travers son congrès, le FLN, face aux besoins de développement et d'affirmation du pays, parait tout disponible à se donner une nouvelle énergie créatrice et motrice qui l'oriente, le stimule pour occuper une place prééminente dans la société et dégager les principes qui sont à la base de l'édification, c'est ce qui ressort des différents projets de textes discutés par les militants au niveau national. Le FLN " new look ", est décidé cette fois-ci à faire de son congrès, un concours précieux, par la mobilisation de ses effectifs et des masses pour une participation effective à la réalisation des tâches nationales. Ce qui fait dire à M. Djaâfar, membre de la commission nationale de préparation du 9e congrès, que l'objectif et le rôle du FLN seront clairement définis en même temps que seront tracées les directions dans lesquelles les efforts devront être déployés. Il s'agit d'après lui de construire une véritable force politique capable d'impulser la vie politique du pays et d'assurer la marche vers la réconciliation nationale, le progrès et la prospérité. L'enracinement du FLN au sein de la société est autant d'atouts qui lui permettent de mobiliser ses capacités et son énergie pour garder sa place historique et politique. Une nécessité importante dans l'étape actuelle, disent les militants que nous avons rencontrés autour de M. Djaâfar.
Par ailleurs, en disséquant les différentes directives et instructions adressées par M. Belkhadem à l'ensemble de ses troupes, on constate, sa volonté de faire concrétiser l'idéologie du FLN sur le terrain, puisque son aura est prouvée politiquement par son statut de première force au sein du paysage politique algérien en étant majoritaire dans toutes les assemblées populaires élues.
A travers les orientations du SG de l'instance exécutive de ce parti, on a cru deviner un changement de ton certain. Le fait nouveau, c'est que le discours politique et organique pratiqué par M. Belkhadem a pesé dans la réussite du resserrement des rangs du FLN et a donné une très grande force à toute la composante humaine du parti. En effet, ce discours, mis en exergue depuis la tenue du 8e congrès, a eu au moins un atout essentiel qui a finalement fait gagner aux instances de base la stabilité et le retour à la raison de certains cadres et militants, qui, en fin de compte, se sont soumis à la démocratie pour prétendre à une place de délégué au congrès, notamment que M. Belkhadem dans ses orientations, a mis l'accent sur le refus de la fatalité, le refus de la résignation, deux conditions qui ont permis aux militants de la base de négocier, la préparation de leur congrès dans le calme et la sérénité. Ce faisant, M. Belkhadem entend être un homme de dialogue, pour qui aucun militant authentique ne sera exclu, pas plus qu'un cadre engagé ne peut être exclu de l'indispensable réflexion collective autour des questions fondamentales qui engagent l'avenir du FLN et du pays. Une confirmation que nous avons relevée dans ses instructions à la base.
Pour M. Djaâfar Noureddine Boualem, cette formule montre à l'évidence qu'au-delà des divergences secondaires et des différences d'appréciation, " l'intérêt du parti et l'intérêt national impliquent la complémentarité et la conjugaison des effets et des efforts pour l'unité de nos rangs et pour la prise en charge des véritables problèmes économiques, politiques et sociaux du pays, particulièrement en cette période dominée par une mondialisation vertigineuse ". Le membre de la direction nationale du FLN a été catégorique pour rappeler que la démarche du renouveau national enclenchée depuis 99, que complète fidèlement son investiture pour un troisième mandat, investi d'une enveloppe financière de 150 milliards de dollars pour le développement du pays, est une autre priorité sur laquelle s'engage le FLN pour conduire au rétablissement de la paix sociale dans la paix politique et, partant, à une stabilité de l'Etat et de ses institutions sans laquelle aucun effort de redressement du pays ne saurait réussir. Par ailleurs, la phase finale des préparatifs du 9e congrès touche à sa fin à partir d'aujourd'hui par la tenue de six congrès régionaux notamment à Sétif (7 wilayas/674 congressistes) ; Constantine (9 wilayas/532 congressistes) ; Alger (13 wilayas/827 congressistes) ; Laghouat (6 wilayas/411 congressistes) ; Relizane (5 wilayas/375 congressistes) et Mascara (7 wilayas/444 congressistes).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.