Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine : HSBC confirme la plus forte contraction en 7 mois de la production
Publié dans Le Maghreb le 04 - 03 - 2014

La production manufacturière chinoise a enregistré en février sa plus forte contraction depuis sept mois, selon l'indice définitif publié hier par la banque HSBC, confirmant le ralentissement de la deuxième économie mondiale.
L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par HSBC est tombé le mois dernier à 48,5 contre 49,5 en janvier. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, alors qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.
Le chiffre définitif de HSBC est légèrement supérieur à l'indice provisoire de 48,3 diffusé le 20 février, mais il s'établit en-deçà de l'indice PMI officiel publié samedi par le gouvernement chinois, à 50,2 --au plus bas depuis huit mois.
"Il y a désormais des signes évidents d'une montée des risques susceptibles de plomber la croissance économique (chinoise)", a réagi lundi Qu Hongbin, économiste de HSBC, cité dans un communiqué.
Les analystes prévenaient certes que la mauvaise performance du secteur manufacturier en février était surtout le fait du Nouvel an lunaire, période de vacances prolongées durant laquelle de nombreuses usines cessent leur activité.
Cependant, au-delà des facteurs saisonniers, "il y a un véritable ralentissement (de l'activité) en cours", a expliqué Julian Evans-Pritchard, analyste du cabinet Capital Economics.
"Le durcissement de la politique monétaire au cours des derniers mois a probablement plombé le secteur manufacturier", et "tant que la banque centrale voudra resserrer le volume des crédits (dans le pays), l'industrie restera sous pression", a-t-il observé.
La Banque populaire de Chine (PBOC) a nettement réduit depuis décembre le volume des liquidités injectées dans le système bancaire. Le gouvernement souhaite ainsi enrayer la folle envolée des prêts bancaires et crédits informels, afin de lutter contre la spéculation et les investissements peu rentables --notamment dans des secteurs industriels en surcapacité.
La Chine a enregistré 7,7% de croissance économique en 2013, un chiffre stable par rapport à 2012 --année où elle avait connu sa plus faible performance en 13 ans--.
Après un net ralentissement de l'économie au premier semestre 2013, Pékin avait adopté en juillet des mesures de relance, notamment fiscales: celles-ci avaient permis un sursaut de l'activité, mais qui s'est avéré momentané.

Production manufacturière en février, au plus bas depuis huit mois
La croissance de la production manufacturière chinoise s'est ralentie en février pour atteindre un plus bas depuis huit mois, selon des chiffres officiels publiés samedi, qui confirment le ralentissement de la seconde économie mondiale.
L'indice PMI des directeurs d'achat a atteint 50,2, soit la troisième baisse consécutive après 50,5 en janvier, 51 en décembre et 51,4 en novembre. Un chiffre supérieur à 50 correspond à une phase d'expansion et inférieur à 50 à une phase de contraction de l'activité.
Cet indice marque le 17e mois consécutif de croissance de la production manufacturière mais à un rythme moins soutenu, le plus bas depuis juin quand l'indice avait atteint 50,1.
La croissance de l'économie chinoise s'est ralentie pour atteindre 7,7% en 2013 et 2012, soit le niveau le plus bas depuis 1999.
Selon les analystes, elle devrait encore s'affaiblir pour atteindre 7,5% cette année, soit l'objectif fixé par le gouvernement, qui entend réformer le modèle de croissance de la Chine pour donner un plus grand rôle à la consommation intérieure. Les analystes jugent toutefois que ce ralentissement en février est surtout le fait du nouvel an lunaire, plus grande période de vacances en Chine, et que l'indice PMI pourrait rebondir à 50,5 en mars.
"Nous pensons que la baisse est surtout imputable aux vacances du nouvel an lunaire", estiment ainsi dans une note les économistes de la Bank of America Merril Lynch.
L'indice PMI provisoire publié la semaine dernière par la banque HSBC indiquait lui aussi un ralentissement de la production manufacturière, tombée en février à un plus bas en sept mois à 48,3 contre 49,5 en janvier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.