14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    Après la destruction par la douane libyenne de sa cargaison de jus pour «non-conformité».. L'entreprise NCA Rouiba réagit    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Hausse de débit, baisse de tarification, exportation d'Internet vers l'Afrique.. Les promesses de Houda Faraoun    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Iran.. Egypte et Jordanie dénoncent l'attentat terroriste    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Alger.. Arrestation d'un terroriste recherché    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Tournoi International de la LAT.. 25 nations au rendez-vous    INVESTISSEMENT : 4 000 émigrés algériens veulent investir en Algérie    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Des brigades pour lutter contre la sous-location    La guerre des amulettes ?    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les chiffres de la Cacobatph    Remède relaxant pour les douleurs au genou    Le meeting national des retraités de l'armée annulé    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    Jijel : Le corps d'un jeune disparu en mer repêché à la plage Aftis    Nouvelles d'Oran    A la recherche du temps perdu    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Volley-ball - Super Division: Bonne opération pour le RC Msila    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    El Tarf - Guerre de libération : un recueil sur la Base de l'Est    Préparatifs de l'élection présidentielle    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    «Nathan le sage» présentée à Alger    Exposition de Djamel Bouttaba    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Venezuela : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre l'or "volé"    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus
Publié dans Le Maghreb le 14 - 11 - 2018

Stan Lee, le scénariste américain qui a notamment créé pour l'éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, faisant rêver des générations entières de fans de bande dessinée est décédé, lundi, à l'âge de 95 ans.
"Marvel et l'ensemble de la Walt Disney Company saluent la vie et la carrière de Stan Lee et présentent leur gratitude éternelle pour les exploits inégalables qu'il a accomplis dans leurs murs. A chaque fois que vous ouvrirez un +comic-book+, Stan sera là", a déclaré Marvel dans un communiqué.
"Stan Lee était aussi extraordinaire que les personnages qu'il a créés. Un vrai super-héros pour les fans Marvel à travers le monde, Stan avait le pouvoir d'inspirer, de divertir et de connecter les gens" a déclaré Bob Iger, le PDG du groupe Disney, qui a racheté Marvel pour quatre milliards de dollars en 2009, permettant aux super-héros de Stan Lee de devenir les stars du box-office mondial.
C'est dans un hôpital de Los Angeles, ville où ce New-Yorkais d'origine résidait, qu'il a trouvé la mort lundi matin, selon le média spécialisé dans les célébrités TMZ.
"Mon père aimait tous ses fans", a réagi sa fille J.C. auprès de TMZ.
Dans les années 60, avec Marvel, Stan Lee a révolutionné le "comic-book", la bande-dessinée américaine, et par répercussion la culture populaire mondiale.
Ses personnages, d'Iron Man à Black Panther, sont devenus les figures de proues de l'industrie cinématographique américaine et ont fait rêver plusieurs générations de fans, qui considéraient parfois l'espiègle scénariste comme un demi-Dieu.
Des personnalités de tous univers ont tenu à lui rendre hommage, signe de l'influence qu'il a eue sur la culture populaire.
"Repose en paix, Stan Lee. Les mondes imaginaires et les merveilles que tu as créés pour l'humanité resteront à jamais", a notamment déclaré le fondateur américain de Tesla, Elon Musk.
"Zeus, donne lui ton trône. Il y a un vrai patron parmi les dieux maintenant", a écrit sur Twitter l'auteur de bande dessinée français Joann Sfar.

"L'adolescent de base"
Ce fils d'immigrés roumains, né le 28 décembre 1922, a commencé à travailler pour Timely Comics, l'ancêtre de Marvel, en 1939.
Il a su donner au genre super-héroïque un nouveau souffle, en créant des personnages dont les pouvoirs étaient contrebalancés par un humanisme poignant, assurant leur popularité auprès d'un public capable de s'identifier.
"Ce gars Peter Parker, je veux juste qu'il soit l'adolescent de base. Il ne faut pas qu'il ressemble à un autre super-héros musclé", avait-il expliqué au moment de la création de Spider-Man. Connu pour ses lunettes de soleil et son pull vert, il s'était assuré une popularité sans faille auprès des fans de bande dessinée et de "pop culture".
Le grand public le reconnaissait grâce à ses apparitions dans les adaptations au cinéma des aventures de ses héros. Stan Lee était devenu l'ambassadeur des comics aux Etats-Unis, multipliant les conférences dans les universités et les apparitions dans les conventions de fans. Les dernières années de sa vie avaient été marquées par plusieurs affaires judiciaires. Il avait notamment intenté un procès contre son ancienne société, POW! Entertainment, avant d'abandonner. Une massothérapeute l'avait également accusé d'agression, ce qu'il avait nié.
En juin, son avocat a également réclamé une injonction restrictive contre son ancien assistant. La rumeur voulait que le richissime nonagénaire soit victime d'abus de faiblesse.
Son avocat avait expliqué que Stan Lee, 95 ans, souffrait de "perte de la mémoire, de problèmes de vision et d'ouïe" et qu'il était "incapable de résister à l'emprise" exercée sur lui par son assistant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.