Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    4 établissements fermés !    Imposante marche populaire à Béjaia    Le projet approuvé par le CNI    Accord de pêche UE/Maroc : Le Polisario "consterné" par la décision du Conseil de l'UE    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    Chine-USA : Le négociateur américain n'entend pas prolonger la trêve de 90 jours    Coupe arabe (1/8 de finale - retour) : Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    Mondial-2018 en petit bassin: Nos espoirs reposent sur Sahnoune    La coordination syndicale hausse le ton!    Manifestations du 11 décembre 1960: "Attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Six syndicats se retirent de la «charte d'éthique» de l'éducation: Le retour à la protesta se profile à l'horizon    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    Bedoui expose la position de l'Algérie    Un taux de 80% d'approvisionnement quotidien en eau potable    Affluence de visiteurs au Salon de l'automobile    Un dealer arrêté en possession de comprimés psychotropes    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    BRAS DE FER ENTRE LA COORDINATION DES IMAMS ET LE MINISTRE : Hedjimi menace de paralyser les mosquées    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Ouyahia contrarié ?    Benghabrit hausse le ton et menace…    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus
Publié dans Le Maghreb le 14 - 11 - 2018

Stan Lee, le scénariste américain qui a notamment créé pour l'éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, faisant rêver des générations entières de fans de bande dessinée est décédé, lundi, à l'âge de 95 ans.
"Marvel et l'ensemble de la Walt Disney Company saluent la vie et la carrière de Stan Lee et présentent leur gratitude éternelle pour les exploits inégalables qu'il a accomplis dans leurs murs. A chaque fois que vous ouvrirez un +comic-book+, Stan sera là", a déclaré Marvel dans un communiqué.
"Stan Lee était aussi extraordinaire que les personnages qu'il a créés. Un vrai super-héros pour les fans Marvel à travers le monde, Stan avait le pouvoir d'inspirer, de divertir et de connecter les gens" a déclaré Bob Iger, le PDG du groupe Disney, qui a racheté Marvel pour quatre milliards de dollars en 2009, permettant aux super-héros de Stan Lee de devenir les stars du box-office mondial.
C'est dans un hôpital de Los Angeles, ville où ce New-Yorkais d'origine résidait, qu'il a trouvé la mort lundi matin, selon le média spécialisé dans les célébrités TMZ.
"Mon père aimait tous ses fans", a réagi sa fille J.C. auprès de TMZ.
Dans les années 60, avec Marvel, Stan Lee a révolutionné le "comic-book", la bande-dessinée américaine, et par répercussion la culture populaire mondiale.
Ses personnages, d'Iron Man à Black Panther, sont devenus les figures de proues de l'industrie cinématographique américaine et ont fait rêver plusieurs générations de fans, qui considéraient parfois l'espiègle scénariste comme un demi-Dieu.
Des personnalités de tous univers ont tenu à lui rendre hommage, signe de l'influence qu'il a eue sur la culture populaire.
"Repose en paix, Stan Lee. Les mondes imaginaires et les merveilles que tu as créés pour l'humanité resteront à jamais", a notamment déclaré le fondateur américain de Tesla, Elon Musk.
"Zeus, donne lui ton trône. Il y a un vrai patron parmi les dieux maintenant", a écrit sur Twitter l'auteur de bande dessinée français Joann Sfar.

"L'adolescent de base"
Ce fils d'immigrés roumains, né le 28 décembre 1922, a commencé à travailler pour Timely Comics, l'ancêtre de Marvel, en 1939.
Il a su donner au genre super-héroïque un nouveau souffle, en créant des personnages dont les pouvoirs étaient contrebalancés par un humanisme poignant, assurant leur popularité auprès d'un public capable de s'identifier.
"Ce gars Peter Parker, je veux juste qu'il soit l'adolescent de base. Il ne faut pas qu'il ressemble à un autre super-héros musclé", avait-il expliqué au moment de la création de Spider-Man. Connu pour ses lunettes de soleil et son pull vert, il s'était assuré une popularité sans faille auprès des fans de bande dessinée et de "pop culture".
Le grand public le reconnaissait grâce à ses apparitions dans les adaptations au cinéma des aventures de ses héros. Stan Lee était devenu l'ambassadeur des comics aux Etats-Unis, multipliant les conférences dans les universités et les apparitions dans les conventions de fans. Les dernières années de sa vie avaient été marquées par plusieurs affaires judiciaires. Il avait notamment intenté un procès contre son ancienne société, POW! Entertainment, avant d'abandonner. Une massothérapeute l'avait également accusé d'agression, ce qu'il avait nié.
En juin, son avocat a également réclamé une injonction restrictive contre son ancien assistant. La rumeur voulait que le richissime nonagénaire soit victime d'abus de faiblesse.
Son avocat avait expliqué que Stan Lee, 95 ans, souffrait de "perte de la mémoire, de problèmes de vision et d'ouïe" et qu'il était "incapable de résister à l'emprise" exercée sur lui par son assistant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.