La présentation du programme prévue prochainement    Conférence sur les technologies de traitement de l'eau à Tipasa: l'exploitation des eaux traitées dans l'irrigation une "nécessité vitale"    Syrie: le gouvernement envoie ses forces dans le nord pour stopper l'offensive turque    Le projet de loi sur les hydrocarbures, fruit d'expertises nationales à 100%, ne représente aucune crainte    Présidentielle en Tunisie: Kais Saied élu président avec 72,71% des voix    Le Conseil des ministres donne écho au mouvement populaire    Sellami : «Le taux annoncé par le ministère des Finances est dopé»    L'ARPCE l'a suspendue pour «utilisation illégale du VPN»    Gaïd Salah en visite aujourd'hui au commandement des forces navales    Ligue 1/MCA-USMA: match perdu par pénalité et défalcation de 3 points pour l'USMA    Un policier tue 4 membres d'une même famille et en blesse un autre    Wilayas de l'Est: suivi partiel du mouvement de débrayage des enseignants du primaire    Festival culturel international de musique symphonique    Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    Chanson berbère et identité nationale en débat    La liste des 23 joueurs locaux pour le match face au Maroc    Oran: plus de 90 exposants à la 16e édition du salon Batiwest    Un ancien ministre marocain recadré à cause de l'Algérie    COUPURE D'INTERNET AU NIVEAU DU VFS GLOBAL : L'Autorité de régulation réagit    Tribunal de Sidi M'hamed : Prolongation de la détention provisoire de six porteurs du drapeau amazigh    Appel à doubler d'efforts pour promouvoir la coopération parlementaire entre les pays de l'OCI    Oran: accostage d'un navire de croisière avec à son bord 641 touristes    Le RAJ dénonce l'interpellation de Fersaoui Abdelouhab    Lutte contre les infections nosocomiales à Tizi-Ouzou: manque d'information et disparité entre les secteurs public et privé    Retrait de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie    Merkel somme Erdogan d'arrêter son agression    «Une détection précoce pour soigner et surtout limiter les séquelles liées aux traitements»    Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8    La campagne de vaccination retardée    Que décidera la CD/LFP ?    Les joueurs, en grève, décident de boycotter toutes les compétitions    Algérie-France discuté mardi à Lille    Des civils exécutés par des milices à la solde d'Ankara    Soirée cinéma avec le film "Ici, on noie les Algériens"    ACTUCULT    Une belle «Rencontre d'ici et d'ailleurs» avec de grands artistes    Election présidentielle : Sortie de crise ou confirmation de l'impasse ?    Pas d'activités politiques pour les militaires à la retraite    MC Oran : Montagnes russes pour El Hamri    CA Bordj Bou Arréridj : Le contrat de Chaouchi résilié    CR Belouizdad : Le Chabab s'empare du fauteuil de leader    Alger: Le wali suspend les maires de Beni Messous et de Gué de Constantine    Tlemcen: Programme chargé pour le ministre de l'Intérieur en visite aujourd'hui    Rassemblement près de l'APN: Mobilisation contre la loi sur les hydrocarbures    Algérie/Nigeria : Le président nigérian appelle à une coopération énergétique accrue avec l'Algérie    Investissement : Le FCE soutient fortement la révision de la règle 51/49    Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats    34e Festival du cinéma " Entrevues de Belfort " : Les films "Abou Leila" et "143 rue du désert" en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exportations en 2019 : 500 millions de dollars seront générés par certains produits industriels de base
Publié dans Le Maghreb le 05 - 03 - 2019

Les recettes des exportations de certains produits industriels de base devraient générer 500 millions de dollars au terme de l'exercice 2019, a indiqué dimanche à Alger le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi. S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue d'une journée d'information sur l'opération de collecte de peaux des sacrifices prévue pour l'Aïd El Adha 2019 , M. Yousfi a affirmé qu'il y a certains secteurs clés de l'industrie de base qui contribuent à accroître les exportations hors hydrocarbures, "mis à part les secteurs de la pétrochimie et de l'agroalimentaire, qui se sont déjà positionnés sur les marchés extérieurs".
"Dans le secteur sidérurgique, les exportations à partir des trois complexes d'acier de Béthioua (Oran), Bellara (Jijel) et celui d'El Hadjar (Annaba), seulement , devraient dépasser 300 millions de dollars", a-t-il avancé, en ajoutant que le développement de l'acier implique aussi le développement des autres secteurs comme l'industrie minière pour avoir les minerais qui entrent dans sa composition. "Cela nous permettrait d'accélérer l'exploitation des gisements miniers", a-t-il soutenu. Il a égalent évoqué les exportations "des matériaux de construction et les produits électroniques et électroménagers" qui devraient dépasser chacun 100 millions de dollars.
Quand au secteur des textiles, le ministre table sur des recettes de 10 millions de dollars qui seront générées à partir des exportations effectuées par le complexe de textiles de Relizane.
Le ministre a insisté, par ailleurs, sur l'impératif de développer la sous-traitance, notamment dans les industries de base telles la mécanique et l'automobile afin d'augmenter le taux d'intégration nationale dans les produits fabriqués localement.
A ce titre, le premier responsable du secteur de l'industrie a annoncé un projet de partenariat entre le groupe public des textiles et cuirs Gitex et certains producteurs de véhicules portant sur la production de 300.000 pièces dont des coussins et appuie-tête.
Il a souligné en outre que l'industrie électrique prend pleinement part au développement de l'industrie automobile, affirmant l'existence de plusieurs accords entre les industriels du secteur et les constructeurs automobiles.
Par contre, les exportations nationales en cuir, restent "modestes", n'excédant pas 10 millions de dollars, selon ses estimations. Pour booster le secteur, le ministre a préconisé aux opérateurs du secteur, qui sont au nombre d'une trentaine, de s'organiser en association professionnelle en prenant exemple des opérateurs du secteur de l'agroalimentaire et bientôt le secteur mécanique qui compte se constituer bientôt en fédération.
Dans le même contexte, le premier responsable du secteur industriel a insisté sur la valorisation de la matière première, générée par l'abattage des ovins et des bovins notamment à l'occasion de l'Aïd el Adha, où l'Algérie subit chaque année une perte sèche faute d'organisation d'un système de collecte.

Pas mois de 2,5 millions de peaux seront collectées à travers 48 wilayas durant l'Aïd 2019
Pour la prochaine fête de l'Aïd El Adha 2019, le ministre table sur 2,5 millions de peaux de mouton qui seront collectées à travers les 48 wilayas du pays, rappelant que l'année précédente, plus de 900.000 peaux de mouton ont été ramassées à travers six wilayas pilotes et près de 400 tonnes de laines amassées.
Afin d'atteindre cet objectif, il a insisté sur la mobilisation des citoyens à travers des campagnes de sensibilisation ainsi que toutes les autorités locales et les directions de l'industrie des wilayas, les entreprises publiques et privées et les opérateurs économiques activant dans le secteur. Quant à la possibilité de lancer des filières de sous-traitance en Algérie, le ministre a estimé que le pays pourrait se placer comme un sous-traitant de cuir au lieu de se limiter à la première transformation.
Il assuré que la sous-traitance de cette matière première permettrait aux professionnels de la filière d'exporter des produits à forte valeur ajoutée vers l'Europe.
Lors de cette rencontre, les participants des différents secteurs se sont accordés sur la nécessité de tirer profit de l'expérience déjà acquise durant l'Aïd précédent à travers une campagne de sensibilisation ciblant le citoyen afin de l'impliquer dans cette opération.
Il s'agit notamment d'assurer la propreté des espaces réservés au dépôt des peaux de moutons et ne pas les mélanger avec les déchets ordinaires mais également d'enseigner aux citoyens la technique de dépeçage pour éviter de les abîmer.
Pour rappel, la première édition de l'opération de collecte de peaux des sacrifices a été lancée par le ministère de l'Industrie durant l'Aïd précédent à travers six (6) wilayas (Alger, Constantine, Jijel, Batna,Sétif et Oran).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.