FC Barcelone: Ce message fort sur l'influence de Lionel Messi au Barça...    Tribunal de Sidi M'hamed à Alger : 24 manifestants jetés en prison    Al Ahli: L'entraîneur de Belaili limogé    BENSALAH SIGNE LES LOIS RELATIVES A LA TENUE DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE : Convocation du corps électoral    SOUTIEN A LA CREATION D'ENTREPRISES AU SUD : Levée de gel pour les projets des jeunes    RENTREE UNIVERSITAIRE 2019-2020 A MOSTAGANEM : L'université renforce ses capacités d'accueil    HECATOMBE ROUTIERE : 11 morts et 20 blessés en 48 heures    KHEIR-EDDINE : Les parents d'élèves demandent une protection policière    Les forces de sécurité répriment un rassemblement pacifique à Constantine    Liverpool : Van Djik encense Firmino    Le Kremlin en faveur d'une relance des discussions    Les manifestants insistent sur le départ du système    Des personnalités nationales et des organisations dénoncent    L'Opep et ses alliés sur le gril    La FTF a défalqué six points au Club Africain    Le Real se régale, puis se relâche    "La Tunisie est en train de forger son propre modèle démocratique"    La libération du candidat Nabil Karoui sera «une évidence» s'il sort vainqueur    Qui succédera à Essebsi en Tunisie ?    Saisie de 12 000 comprimés de psychotropes    Meilleures recettes au gingembre pour traiter l'asthme    Un homme électrocuté    Hommage à Cheb Hasni par les siens    Soirées diwane au dendoune et karkabou    Le lion mécanique de Léonard de Vinci exposé à Paris    Ligue des champions (2e tour, match aller) USM Alger – GOR MAHIA (20H45) : Tout pour assurer au stade Tchaker    CAF Football Awards : Les 10 candidats connus en octobre    Football professionnel : Une AGEx mardi pour adopter un nouveau système de compétition    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    Washington confirme la mort de Hamza Ben Laden    Tlemcen: La Casnos veut ratisser large    Ils avaient subtilisé l'arme d'un policier: Un individu tué et deux autres blessés près d'Azeffoune    Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré ses 93 ans d'histoire : L'USM Oran se meurt dans l'indifférence totale
Publié dans Le Maghreb le 13 - 03 - 2019

Le plus vieux club dans la région Ouest du pays, l'USM Oran, se meurt dans un silence total ne suscitant ni inquiétude ni soucis de la part des sportifs et responsables, alors qu'il y a risque de disparition de cet autre monument du football algérien.

Fondé en mars 1926, ce club boucle ses 93 ans, un anniversaire coïncidant avec une saison tumultueuse qu'il est en train de vivre et qui risque de se terminer par une autre relégation, cette fois-ci en Régionale 1. En effet, l'USMO a essuyé une nouvelle défaite le week-end dernier à l'occasion de la 24e journée du championnat, après s'être incliné sur le terrain de la JS Sig (2-1), une énième contre-performance qui le laisse collé à la 16e et dernière place de son groupe avec 12 points et distancé de trois unités par l'US Tindouf.
Les Oranais se dirigent tout simplement droit vers le purgatoire. Un triste sort pour le Doyen des clubs oranais et le deuxième plus vieux club algérien après le MC Alger.
Cette situation est due notamment, selon ses dirigeants, au manque flagrant en moyens financiers. Ils disent que leurs appels de détresse qu'ils lancent fréquemment n'ont jamais été entendus, au grand dam des amoureux de ce prestigieux club qui a commencé depuis déjà plusieurs années sa traversée du désert. Ce monument du sport-roi dans le pays et dans la capitale de l'Ouest en particulier, est en train ainsi de connaitre le même scénario vécu par d'autres légendaires formations algériennes, à l'image de l'ES Guelma, pour ne citer que celle-là.
Assurément, regrettent les observateurs, le club oranais ne mérite pas un tel sort, un club qui a joué un rôle prépondérant dans la résistance lors de la période coloniale, et dont la création par entre autres feu Sadek Boumaaza, avait pour objectif justement de défendre la cause nationale. Ce fut également un moyen de défendre l'identité nationale à l'époque, d'où le nom de l'Union sportive musulmane qui lui a été choisi.
Outre son passé glorieux dans la lutte contre le colonialisme, l'USMO s'est illustré également sur les terrains de football. Il avait remporté 7 fois le championnat d'Oran entre 1932 et 1950, ainsi que la Coupe d'Oran de la saison 1951-1952. Le palmarès du club compte également le titre de vice-champion nord-africain à trois reprises (1933,1935 et 1950).
Ce passé, écrit en lettres d'or, ne lui a pas suffi, néanmoins, pour se frayer un chemin vers la gloire, lors de la période de post indépendance.
''L'ingratitude'' des uns et des autres a même fait qu'il soit abandonné par ses propres supporters, puisque le club évolue depuis des années devant des gradins vides.
A six journées de la fin du championnat de l'Inter-ligues, il lui sera très difficile d'éviter le purgatoire. L'on est en train de préparer son acte de décès dans l'indifférence totale, estime-t-on du côté d'El Bahia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.