Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    «Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Real : Vers une prolongation de Nacho    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 71 dollars le baril    La contrebande de psychotropes bat son plein    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Le FLN tente de restaurer son image    Libérer Issad Rebrab et mettre fin à l'insécurité juridique    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    La facture en évolution continue    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Un danger pour la santé publique    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Ghardaïa : Plus de 4800 oiseaux d'eau nicheurs recensés    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    Le premier bilan de Haftar    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Etats-Unis : Les autorités ont-elles fiché des militants et des journalistes couvrant les migrants ?
Publié dans Le Maghreb le 19 - 03 - 2019

Des caravanes de migrants partent régulièrement d'Amérique centrale vers les États-Unis malgré les efforts de l'administration Trump pour endiguer l'immigration clandestine. Aussi, Washington aurait-il fiché des militants et des journalistes couvrant les migrants. Sputnik en a discuté avec un ex-candidat à la Chambre des représentants.
Se référant à des fuites depuis le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, le groupe de télévision NBC a appris que Washington avait créé une base de données secrète sur les journalistes et les militants humanitaires couvrant des migrants essayant de pénétrer sur le territoire américain depuis le Mexique.
"Les journalistes qui qualifient de secrète cette base de données [du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, ndlr] veulent tout simplement, à mon avis, faire sensation", a déclaré à Sputnik l'écrivain américain Bob Branch, ancien candidat à la Chambre des représentants.
Et de rappeler que, chaque jour, près de 3.500 personnes essayaient de franchir illégalement la frontière des États-Unis.
"Vu notre histoire, notamment les explosions à Boston ou les "fiancées de Daech*", nous avons constitué de grandes bases de données […] et nous pouvons désormais mieux contrôler les gens franchissant la frontière", a reconnu l'interlocuteur de l'agence.
Et de souligner que toute nation devait être capable de se protéger contre tous ses ennemis, tant étrangers qu'intérieurs.
"Quant à d'hypothétiques violations des droits de l'Homme, il y en a effectivement, encore qu'il ne s'agisse même pas de violations des droits de l'Homme hypothétiques, mais bien documentées", a admis l'Américain.
Il a toutefois tenu à indiquer que, selon la loi en vigueur, les migrants pouvaient franchir la frontière s'ils avaient un enfant.
"Cependant, la question se pose de savoir s'ils sont effectivement les parents de cet enfant. […] Il existe des groupes qui disent aux migrants ce qu'ils doivent justement faire et déclarer pour pénétrer aux États-Unis", a relevé M. Branch.
Selon ce dernier, dans son État de l'Arizona, tant les Républicains que les Démocrates étaient favorables à la construction du mur entre les États-Unis et le Mexique.
"Il ne résoudra évidemment pas tous les problèmes, mais […] sera un élément du renforcement de notre sécurité. […] Nous en avons besoin à présent en ce temps de crise à la frontière quand, tous les jours, plus de 3.500 personnes s'appliquent à s'infiltrer dans le pays", a résumé l'interlocuteur de Sputnik.
Les autorités américaines ont créé une base de données secrète sur les journalistes et les militants humanitaires qui ont suivi une caravane de migrants d'Amérique centrale qui avait tenté de pénétrer aux États-Unis depuis le Mexique l'an dernier, a rapporté NBC 7, chaîne locale du groupe. Ces documents recensent des personnes qui devaient être contrôlées à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.
La liste comprend entre autres des partisans d'associations de défense des migrants comme Border Angels (Les Anges de la frontière) et Pueblo Sin Fronteras (Peuple sans frontières), a précisé NBC 7.
Après que Donald Trump a déclaré l'"urgence nationale" pour débloquer des fonds supplémentaires et construire un mur à la frontière mexicaine, 16 États américains avec à leur tête la Californie ont porté plainte contre le Président états-unien afin de contester sa décision.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.