Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Des individus squattent des chalets au Figuier    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    EHS Canastel: Vingt-deux enfants atteints du Covid-19 pris en charge    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    Recul du tirage de 80 % en prés d'une décennie    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Tebboune décide de la décerner à la défunte Aïcha Barki    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A Oran : Les superficies consacrées aux arbres fruitiers et à la vigne en baisse
Publié dans Le Maghreb le 27 - 05 - 2019

La wilaya d'Oran a connu, ces dernières années, un recul de ses superficies consacrées à l'arboriculture fruitière et au vignoble, à l'exception de la plantation d'oliviers, selon la direction locale des services agricoles.

Cette baisse des surfaces d'arboriculture fruitière, à l'instar des fruits à noyau et de pépins a été de l'ordre de 433 ha durant la période allant de 2010 à 2018, passant de 3.851 ha à 3418 ha, a indiqué le chef de service de l'organisation de la production et du soutien technique de la DSA, Benmoussa Djelloul.
Selon le même responsable, la culture des agrumes a connu, également, un recul depuis le début de l'année 2000, passant de 521 ha à 275 ha à la fin de l'année écoulée.
Par ailleurs, la viticulture a connu un net recul en matière de superficie durant les huit dernières années , passant de 1.793 ha à seulement 670 ha, soit un écart de plus de 1120 ha, a-t-il souligné.
Il a imputé ce recul des surfaces des arbres fruitier à plusieurs causes dont principalement à l'absence de pluies et la rareté de l'eau destinée à l'irrigation des cultures, conduisant les agriculteurs à renoncer au renouvellement des superficies des arbres fruitiers à faible rendement ou à procéder tout simplement à l'arrachage des arbres. L'arboriculture fruitière est localisée en majorité dans les communes de Boutlélis, Aïn El Kerma, Misserghine et Bousfer. Toutefois, l'oléiculture est la seule arboriculture fruitière qui a connu une extension des superficies durant la même période, passant ainsi de 7.993 ha en 2010 à 8.470 ha en 2018, selon le même responsable.
Cette extension est due à l'engouement suscité par les agriculteurs pour la plantation des arbres dans de petits périmètres au niveau des 26 communes de la wilaya, outre le fait que ces cultures nécessitent moins d'efforts pour assurer leur maintien et ce, par rapport aux autres espèces d'arbres, a-t-on souligné. A l'inverse, et en dépit de cette baisse dans les superficies des arbres fruitiers, leur production a connu une augmentation significative durant la même période, sachant que la production fruitière à noyaux et pépins et autres, est passée de quelque 52.000 quintaux /par an à près de 110.000 quintaux, durant la saison écoulée, selon la même source. La production viticole, quant à elle, est passée de 32.926 qx à 40.808 qx tandis que la production oléicole est passée de 68.000 qx à près de 128.000 qx, a-t-on assuré de même source. Cette augmentation dans la production des arbres fruitiers et du vignoble a conduit à l'augmentation du rendement à l'hectare et ce, grâce à l'utilisation de systèmes d'irrigation modernes économisant l'eau, et au suivi phytosanitaire régulier des plantations, a ajouté la même source.

Vers l'extension des superficies de l'arboriculture fruitière
Par ailleurs, les responsables du secteur prévoient pour la filière de l'arboriculture fruitière, une extension de ses superficies notamment à partir de la saison agricole prochaine et ce, grâce aux initiatives conjointes prises par la direction des services agricoles et de la Chambre de l'agriculture de la wilaya. A la faveur de cette orientation, il a été programmé la plantation d'agrumes sur une superficie de 100 ha, dans une première étape, selon le secrétaire général de la Chambre de l'agriculture, Houari Zeddam. La Chambre de l'agriculture de la wilaya a pris l'initiative de former 136 agriculteurs et leurs enfants dans les techniques de plantation des arbres fruitiers, de même qu'il a procédé à la signature de trois conventions avec l'ANSEJ, la CNAC et l'ANGEM pour accompagner ces jeunes formés, dans la matérialisation de leurs projets.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.