Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée
Publié dans Le Maghreb le 19 - 06 - 2019

Le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a présidé lundi à Bamako la 3ème session de haut niveau du Comité de suivi de la mise en œuvre de l'accord de paix au Mali.
Cette réunion qui s'est tenue en présence des membres du gouvernement malien, des autres parties maliennes signataires de l'accord sur la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, et des membres de la médiation internationale dont l'Algérie est le chef de file.
Les participants ont passé en revue les progrès réalisés dans la mise en œuvre des différents volets de l'accord et entendu la présentation des représentants du gouvernement malien sur les éléments constitutifs de la nouvelle feuille de route et de l'accord de gouvernance politique qui sera signé le 18 juin 2019 visant à accélérer la mise en œuvre des dispositions de l'accord de paix et à garantir l'appropriation par les Maliens des mesures arrêtées par l'accord de paix.
Les parties maliennes signataires de l'accord ont saisi cette opportunité pour soulever les difficultés d'ordre institutionnel, politique sécuritaire et budgétaire qui ont retardé la pleine mise en œuvre de l'accord dans le délai imparti (18-24 mois après la signature de l'accord en mai 2015).
Tous les membres du CSA ont salué le rôle de l'Algérie en tant que chef de file de la médiation et de présidente du comité de suivi. Ils ont particulièrement exprimé leur appréciation pour son accompagnement des parties maliennes et les différentes formes de soutien qu'apporte l'Algérie aux parties et au peuple maliens dans cette phase délicate du processus de paix.
A cet égard le ministre des Affaires étrangères du Mali a fait part de la haute appréciation de son pays pour la constance de la position de l'Algérie au regard de l'impératif respect de l'unité et de l'intégrité territoriale du Mali et sa contribution constructive au sein de la médiation internationale.
Créé en 2014, ce Comité est un mécanisme destiné à évaluer et à impulser la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de la coopération bilatérale sous ses divers aspects.
Cette rencontre a également été l'occasion de définir de nouvelles opportunités de coopération aux fins d'approfondir et de diversifier le partenariat bilatéral à l'effet de le hisser au niveau de l'excellence des relations politiques entre les deux pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.