Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée
Publié dans Le Maghreb le 19 - 06 - 2019

Le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a présidé lundi à Bamako la 3ème session de haut niveau du Comité de suivi de la mise en œuvre de l'accord de paix au Mali.
Cette réunion qui s'est tenue en présence des membres du gouvernement malien, des autres parties maliennes signataires de l'accord sur la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, et des membres de la médiation internationale dont l'Algérie est le chef de file.
Les participants ont passé en revue les progrès réalisés dans la mise en œuvre des différents volets de l'accord et entendu la présentation des représentants du gouvernement malien sur les éléments constitutifs de la nouvelle feuille de route et de l'accord de gouvernance politique qui sera signé le 18 juin 2019 visant à accélérer la mise en œuvre des dispositions de l'accord de paix et à garantir l'appropriation par les Maliens des mesures arrêtées par l'accord de paix.
Les parties maliennes signataires de l'accord ont saisi cette opportunité pour soulever les difficultés d'ordre institutionnel, politique sécuritaire et budgétaire qui ont retardé la pleine mise en œuvre de l'accord dans le délai imparti (18-24 mois après la signature de l'accord en mai 2015).
Tous les membres du CSA ont salué le rôle de l'Algérie en tant que chef de file de la médiation et de présidente du comité de suivi. Ils ont particulièrement exprimé leur appréciation pour son accompagnement des parties maliennes et les différentes formes de soutien qu'apporte l'Algérie aux parties et au peuple maliens dans cette phase délicate du processus de paix.
A cet égard le ministre des Affaires étrangères du Mali a fait part de la haute appréciation de son pays pour la constance de la position de l'Algérie au regard de l'impératif respect de l'unité et de l'intégrité territoriale du Mali et sa contribution constructive au sein de la médiation internationale.
Créé en 2014, ce Comité est un mécanisme destiné à évaluer et à impulser la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de la coopération bilatérale sous ses divers aspects.
Cette rencontre a également été l'occasion de définir de nouvelles opportunités de coopération aux fins d'approfondir et de diversifier le partenariat bilatéral à l'effet de le hisser au niveau de l'excellence des relations politiques entre les deux pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.