Real Madrid: Navas tout proche du PSG ?    CRB: Amrani dirigera le Chabab à N'Djamena    JSK - Zeghdane: «Nous sommes déterminés, la qualification est notre seul objectif»    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Le maréchal Haftar source d'alimentation du marché noir pétrolier    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    5e colonne, en marche !    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris    Ribéry prolonge le plaisir chez la Viola    Les joueurs mettent fin à la grève    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    Collecte d'affaires scolaires pour les enfants défavorisés    Nouveau décès parmi les pèlerins algériens    3 morts et 35 blessés dans deux accidents de la route    Un danger permanent en période de grosses chaleurs à Naâma    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Trois sœurs de Kasdi Merbah appellent à rouvrir le dossier    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    L'incident a créé la panique : Deux blessés dans la chute du toit d'une bâtisse à Skikda    Litige opposant Hydro Canal à une société italienne: Risque de vente aux enchères des actions de la société algérienne    Enième report de la livraison des 2.800 logements AADL de Misserghine: Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Chlef: Le secteur hôtelier renforcé    Djemaï s'essaye au désespéré sauvetage du FLN    La discipline des juges et magistrats    Risque d'embrasement ?    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Après le Front El Moustakbel, rencontre avec Talaï El-Houryate : L'instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Au second trimestre : Thomson Reuters relève ses prévisions après une croissance de 4%    Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité    Les 4 conditions de Benflis    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des "Trois horloges" à Bab El Oued
Publié dans Le Maghreb le 24 - 06 - 2019

Les services de la wilaya d'Alger ont alloué une enveloppe estimée à 40 milliards de centimes, pour la reconstruction du marché des "Trois horloges" dans la commune de Bab El Oued, dont l'étude a été finalisée, a indiqué dimanche le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El Oued, Abdelaziz Othmane.

Dans une déclaration à l'APS, le wali délégué a précisé que l'étude relative au projet de reconstruction et d'aménagement du marché des "Trois horloges" dans l'ancien quartier de Bab El Oued (au lieu d'origine) était fin prête, soulignant que ses services s'attelaient à "l'élaboration du cahier des charges en vue d'engager les procédures techniques et administratives nécessaires au lancement de l'appel d'offres et au choix de l'entreprise qui sera chargée de sa réalisation dans les plus brefs délais".
A cet effet, un montant de près de 40 milliards de centimes dont une contribution de la commune de Bab El Oued estimée à 9 milliards de centimes, a été alloué à ce projet", a-t-il dit.
Le marché des "Trois Horloges" dans la commune de Bab el Oued avait été démoli, le 7 avril dernier, à l'issue des résultats du rapport d'expertise réalisé par les services techniques au niveau de ce lieu très fréquenté, faisant état de fissures dans la structure de l'édifice qui menaçait ruine et qui a été classé rouge, car constituant un réel danger pour la sécurité des citoyens, a rappelé le responsable.
Avant la démolition de ce marché, l'édifice avait été fermé et clôturé début septembre 2018, durant une certaine période, suite à une décision de la wilaya, a-t-il poursuivi, précisant que ses 291 commerçants avaient été transférés temporairement vers le marché Said Touati, en attendant la reconstruction du marché au même lieu.
Ce projet, d'une capacité d'accueil de plus de 400 carrés, sera conforme aux normes modernes, tout en conservant le même style architectural, a estimé M. Abdelaziz Othmane.
Le projet sera doté de tous les moyens nécessaires à même d'assurer une bonne organisation des activités des commerçants, sachant que les commerçants transférés vers le marché de Saïd Touati bénéficieront de nouveaux carrés, ainsi que 100 autres jeunes de la commune, dans le but d'éradiquer les marchés parallèles et anarchiques, a-t-il soutenu. D'après le wali délégué, avec la réouverture du marché des "Trois Horloges", la commune de Bab El Oued comptera trois (3) marchés de proximité, à savoir: le marché Stambouli (ex-Nelson), celui de Saïd Touati et celui des "Trois Horloges", en vue d'assurer de vastes espaces commerciaux à la population et ce dans le cadre des mesures visant l'amélioration des conditions de vie des citoyens.
Situé au cœur du quartier populaire de Bab el Oued, ce marché dont la construction remonte à l`ère coloniale constitue, depuis des années, selon M. Abdelaziz Othmane , un véritable "point noir" suscitant moult désagréments, tant pour les riverains que pour les automobilistes de passage, en raison des déchets jetés au quotidien, des amas de fruits et légumes et d'autres produits, outre le vacarme dont pâtissent les résidents du quartier, de jour comme de nuit et les embouteillages tout au long de la semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.