INVESTIGATIONS LIEES A LA CYBERCRIMINALITE : Des juges algériens prennent part à un atelier international    STATIONS SERVICES : Vers la suppression de l'essence super avec plomb    Real Madrid : Toni Kroos blessé !    Atletico Madrid : Simeone juge les débuts de Luis Suarez    POUR USURPATION DE FONCTION DE CADRE A LA PRESIDENCE : Arrestation du prétendu président du Conseil des Jeunes    Organisation d'examens pour les étudiants résidant dans le Sud    AIN DEFLA : Distribution prochaine de 9 000 logements    Covid-19: le bilan dépasse un million de morts dans le monde    Lutte contre la rage: atteindre l'objectif de "zéro cas" en Algérie    Naples : Revirement de situation pour Koulibaly ?    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Le ministre des Affaires étrangères à Tunis pour une visite de travail    Visite du président du gouvernement espagnol    Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat    Le soutien sans réserve du FLN    Les avocats maintiennent la pression    Les commerçants de boissons alcoolisées reviennent à la charge    Belhoucini à Umm Salal, c'est fait !    Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    48 directeurs d'annexes Ansej limogés    Hamidou appelle à la promotion d'un tourisme responsable et durable    Prise en charge psychiatrique d'adolescents : Plaidoyer pour l'aménagement de structures d'hospitalisation    Les partenaires sociaux pas très convaincus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Actucult    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Mutisme !    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Report du procès en appel    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Sit-in des avocats à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des "Trois horloges" à Bab El Oued
Publié dans Le Maghreb le 24 - 06 - 2019

Les services de la wilaya d'Alger ont alloué une enveloppe estimée à 40 milliards de centimes, pour la reconstruction du marché des "Trois horloges" dans la commune de Bab El Oued, dont l'étude a été finalisée, a indiqué dimanche le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El Oued, Abdelaziz Othmane.

Dans une déclaration à l'APS, le wali délégué a précisé que l'étude relative au projet de reconstruction et d'aménagement du marché des "Trois horloges" dans l'ancien quartier de Bab El Oued (au lieu d'origine) était fin prête, soulignant que ses services s'attelaient à "l'élaboration du cahier des charges en vue d'engager les procédures techniques et administratives nécessaires au lancement de l'appel d'offres et au choix de l'entreprise qui sera chargée de sa réalisation dans les plus brefs délais".
A cet effet, un montant de près de 40 milliards de centimes dont une contribution de la commune de Bab El Oued estimée à 9 milliards de centimes, a été alloué à ce projet", a-t-il dit.
Le marché des "Trois Horloges" dans la commune de Bab el Oued avait été démoli, le 7 avril dernier, à l'issue des résultats du rapport d'expertise réalisé par les services techniques au niveau de ce lieu très fréquenté, faisant état de fissures dans la structure de l'édifice qui menaçait ruine et qui a été classé rouge, car constituant un réel danger pour la sécurité des citoyens, a rappelé le responsable.
Avant la démolition de ce marché, l'édifice avait été fermé et clôturé début septembre 2018, durant une certaine période, suite à une décision de la wilaya, a-t-il poursuivi, précisant que ses 291 commerçants avaient été transférés temporairement vers le marché Said Touati, en attendant la reconstruction du marché au même lieu.
Ce projet, d'une capacité d'accueil de plus de 400 carrés, sera conforme aux normes modernes, tout en conservant le même style architectural, a estimé M. Abdelaziz Othmane.
Le projet sera doté de tous les moyens nécessaires à même d'assurer une bonne organisation des activités des commerçants, sachant que les commerçants transférés vers le marché de Saïd Touati bénéficieront de nouveaux carrés, ainsi que 100 autres jeunes de la commune, dans le but d'éradiquer les marchés parallèles et anarchiques, a-t-il soutenu. D'après le wali délégué, avec la réouverture du marché des "Trois Horloges", la commune de Bab El Oued comptera trois (3) marchés de proximité, à savoir: le marché Stambouli (ex-Nelson), celui de Saïd Touati et celui des "Trois Horloges", en vue d'assurer de vastes espaces commerciaux à la population et ce dans le cadre des mesures visant l'amélioration des conditions de vie des citoyens.
Situé au cœur du quartier populaire de Bab el Oued, ce marché dont la construction remonte à l`ère coloniale constitue, depuis des années, selon M. Abdelaziz Othmane , un véritable "point noir" suscitant moult désagréments, tant pour les riverains que pour les automobilistes de passage, en raison des déchets jetés au quotidien, des amas de fruits et légumes et d'autres produits, outre le vacarme dont pâtissent les résidents du quartier, de jour comme de nuit et les embouteillages tout au long de la semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.