La création du Commissariat national aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique    Présidentielle : les médias mobilisés pour une large couverture de la campagne électorale    Le Gouvernement procède à l'élaboration de textes de lois pour l'organisation de la profession de journaliste    Soudani : «Très heureux de retrouver l'équipe nationale»    Algérie : Mahrez absent face au Botswana. Belmadi donne la raison    Campagne électorale de la présidentielle: tirage au sort du programme d'interventions des candidats dans les médias    Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Facilitation de la mesure de légalisation des documents d'état civil en langue étrangère    Yassaa installé commissaire aux énergies renouvelables    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Création d'un Commissariat algérien aux énergies renouvelables    CAN-2021Algérie - Zambie 5-0 : les Verts déroulent et démarrent du bon pied    Angleterre : Sifflé, Gomez reçoit le soutien de... Sterling !    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    La stratégie nationale anti-corruption en débat aujourd'hui    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    L'AIE prévoit un ralentissement de la croissance dès 2025    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Election présidentielle du 12 décembre prochain La Charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Un plan d'action pour définir les entraves    L'agriculture dans la wilaya contribue à hauteur de 3% à l'économie nationale    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    «Brahimi s'est absenté pour des raisons familiales»    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Des morts dans des manifestations anti-Condé    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Drian: Le moment est "venu" de "réduire la défiance" avec la Russie
Publié dans Le Maghreb le 11 - 09 - 2019

Intervenant à côte de Florence Parly lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre au format 2+2 avec leurs homologues russes, Jean-Yves Le Drian a estimé que le temps est venu de réduire la défiance entre la Russie et l'Europe.
Soulignant que l'actuelle rencontre à Moscou avait pour but de "mettre en place un dialogue franc et exigeant", selon les vœux d'Emmanuel Macron exprimés à l'occasion de sa dernière rencontre avec Vladimir Poutine à Brégançon, Jean-Yves Le Drian a expliqué que ce souhait du Président de la République procédait de "plusieurs constats". "Le premier c'est que la Russie fait partie de l'Europe, c'est une évidence géographique, c'est aussi une évidence historique et culturelle qu'on perd parfois de vue. La Russie doit demeurer un pays fondamentalement européen, une importante séquence mémorielle qui débutera en novembre devrait le rappeler à ceux qui l'oublient", a-t-il inidiqué.

Moment propice pour réduire la défiance
Tout en estimant que la Russie et l'Europe avaient "une Histoire commune faite de drames, de tragédies mais aussi de coopération", ce que doivent rappeler les prochaines commémorations de la chute du mur de Berlin et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le chef de la diplomatie français a déclaré qu'il était temps d'améliorer les relations entre la Russie et l'Europe.
"Le moment est venu, le moment est propice pour travailler à réduire la défiance entre la Russie et l'Europe qui devraient être des partenaires sur le plan stratégique et économique et qui devraient d'autant plus être des partenaires parce qu'il y a beaucoup de liens qui nous unissent et la France veut agir en ce sens", a-t-il déclaré.
M.Le Drian a souligné que lui et Mme Parly étaient "venus proposer, au nom du Président de la République, un nouvel agenda de confiance et de sécurité".

Dossier ukrainien
Le chef de la diplomatie française a également salué l'échange de prisonniers entre Moscou et Kiev qui a eu lieu samedi 7 septembre.
"C'est une avancée, cela crée un état d'esprit, il faut maintenant le renforcer, le fertiliser, c'est la raison pour laquelle nous pensons qu'une initiative sommet de Normandie serait opportune dans les semaines qui viennent", a-t-il indiqué.

Levée des sanctions antirusses
Constatant un nouvel état d'esprit entre la Russie et l'Europe, le ministre a toutefois jugé prématuré de lever les sanctions antirusses.
"Ce n'est pas encore l'échéance de levée des sanctions, c'est un état d'esprit nouveau tel que nous ne l'avons pas vécu depuis quand même plusieurs années donc nous nous réjouissons", a-t-il ajouté.

Visite de Macron
Lors de sa visite à Moscou, Jean-Yves Le Drian a évoqué avec son homologue russe les enjeux de la stabilité globale tout en confirmant la venue d'Emmanuel Macron dans la capitale russe en mai 2020 à l'occasion du 75e anniversaire de la Victoire.
Jean-Yves Le Drian et Florence Parly ont évoqué ce lundi 9 septembre à Moscou des enjeux de stabilité stratégique, soulignant l'importance que revêt la confiance dans les relations avec la Russie.
Le chef de la diplomatie française a par ailleurs confirmé qu'Emmanuel Macron se rendrait à Moscou en mai 2020 pour assister aux célébrations organisées en Russie à l'occasion du 75e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie.
M.Le Drian et la ministre des Armées Florence Parly rencontrent aujourd'hui leurs homologues russes en format 2+2 dans le cadre d'un dialogue intergouvernemental.
"Seul cet agenda de confiance, et les résultats concrets qui en découleront, nous permettront d'avancer ensemble vers une nouvelle architecture de confiance et de sécurité en Europe", a déclaré Jean-Yves Le Drian au début de la rencontre entre les ministres.
"Nous soutenons les initiatives avancées par la France", a déclaré pour sa part le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, assurant qu'un "renforcement de la coopération russo-française sur la scène internationale [...] correspond entièrement à la position du Président Poutine et aux intérêts de la Russie".
Le chef de la diplomatie russe a jugé "utile" la rencontre, ajoutant que les deux pays avaient pu tracer les axes du développent de leur relation.
Le ministre russe de la Défense a de son côté invité les militaires français à participer au défilé prévu sur la place Rouge en 2020 dans le cadre des célébrations de l'anniversaire de la Victoire.

Première rencontre au format 2+2 depuis 7 ans
Il s'agit de la première rencontre au format 2+2 depuis 2012, lorsque les ministres s'étaient réunis à Paris. Ils doivent évoquer la situation en Ukraine ainsi que les récentes tensions dans le golfe Persique, le dossier du nucléaire iranien, les crises en Libye et en Syrie ainsi que la situation en Centrafrique.
Dimanche 8 septembre, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone, saluant notamment l'échange de 70 prisonniers intervenu la veille entre l'Ukraine et la Russie comme un pas de plus dans les efforts de paix.
Fin août, le chef d'État français a reçu son homologue russe dans sa résidence d'été dans le sud de la France, plaidant pour une normalisation des relations avec Moscou malgré des désaccords sur plusieurs sujets sensibles.

Parly et Le Drian s'expriment
Le chef de la diplomatie française et la ministre des Armées ont rencontré ce lundi 9 septembre à Moscou leurs homologues russes Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou.
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, tiennent une conférence de presse aux côtés de leurs homologues français, respectivement Jean-Yves Le Drian et Florence Parly.
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et la ministre de la Défense, Florence Parly, tiennent une conférence de presse aux côtés de leurs homologues russes, respectivement Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou. Le point-presse est organisé à l'issue de leur visite à Moscou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.