Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Infos
Publié dans Le Midi Libre le 21 - 06 - 2011


LAGHOUAT
4.654 places de formation pour la prochaine rentrée
4.654 places de formation seront offertes dans la wilaya de Laghouat à la prochaine rentrée (session d'octobre), a annoncé la Direction locale de la formation et de l'enseignement professionnels (DFEP). Ces places se répartissent sur les différents modes de formation, dont la formation résidentielle avec 2.010 postes, l'apprentissage (1.569), la formation des femmes au foyer (450). Le reste des postes étant réparti entre les autres formules de formation, a indiqué le chef de service de la formation et du suivi à la DEFP. Selon Lakhdar Hadbaoui, 445 postes de formation sont également retenus pour la prochaine session, dans le cadre des conventions signées entre la direction générale de l'administration pénitentiaire et le secteur de la formation, au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires de Laghouat et Aflou. La nomenclature des spécialités de formation sera étoffée à la prochaine session par l'introduction, à titre d'expérimentation, de la spécialité ''d'assistance maternelle'' au niveau du centre de formation de la commune d'El Assafia. Ceci portera le total des spécialités de formation à 58, spécialités dispensées à travers les différents établissements de formation de Laghouat. Dans le souci d'attirer le plus grand nombre de stagiaires, la DFEP a élaboré un programme de sensibilisation, dont des journées ''Portes ouvertes'', l'édition de dépliants et l'animation d'émissions radiophoniques sur les opportunités et conditions de formation offertes, a indiqué le même responsable. Le secteur a été consolidé à Laghouat, lors de la session de février, par l'ouverture de trois centres dans les communes de laghouat, Ain Sidi-Ali et El Assafia, en attendant la réception prochaine d'un autre de 250 places dans la commune d'El-Kheneg.
BOUIRA
Un million de quintaux de pomme de terre attendus
La wilaya de Bouira s'attend à engranger une récolte avoisinant le million de quintaux de pomme de terre à la faveur de la présente saison agricole, selon les prévisions de la Direction des Services Agricoles (DSA). Cette performance est augurée par un rendement, réalisé par la wilaya à la mi-juin courant, estimé à une moyenne de 345 qx/ha, avec une récolte de 100.500 qx de pomme de terre engrangée, soit 82.500 de consommation et 18.000 qx destinés à la multiplication. Selon les données fournies par la DSA, la présente campagne ciblera une surface de 2821 ha, à savoir 2100 ha de pomme de terre de consommation et 721 ha destinés à la pomme de terre de semence. Actuellement, la pomme de terre est écoulée entre 20 et 25 DA/kg au niveau des marchés de gros de la wilaya, alors que son prix au détail fluctue entre 30 et 35 DA. « Au vu de l'abondante production prévue cette saison, ces prix devront connaître une baisse significative », selon les estimations des responsables du secteur, qui prévoient des cours avoisinant les 20 DA/kg pour ce produit de large consommation. Par ailleurs, toutes les conditions ont été réunies pour garantir la bonne marche de cette campagne de collecte, dont notamment les chambres froides mises à la disposition des producteurs.
BORDJ BOU-ARRERIDJ
Réalisation d'un nouvel hôpital
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamal Ould Abbès, a exprimé jeudi la disposition de son secteur à examiner le projet de réalisation d'un hôpital d'une capacité de 240 lits à Bordj Bou-Arreridj dès la disponibilité de l'assiette d'implantation. Répondant à une question d'un membre du Conseil de la Nation, lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, sur le retard des programmes de certains projets sanitaires à Bord Bou-Arreridj, le ministre a souligné que cette wilaya a besoin d'un hôpital d'une capacité de 240 lits, ajoutant que l'"examen du projet en question débutera dès que le terrain sera disponible". S'agissant de l'avancement des travaux de certains établissements hospitaliers dans la même wilaya, M. Ould Abbès a précisé que l'hôpital de chirurgie orthopédique dont les travaux ont débuté en 2009, a connu un certain retard en raison de l'"imprécision de l'étude préliminaire", ce qui a induit une augmentation des coûts de réalisation à 4 milliards de DA. Concernant la polyclinique de Bordj Ghdir dans la même wilaya, le ministre a souligné que les travaux seront achevés l'année en cours, ajoutant que l'avancement des travaux de la polyclinique de Mansoura a atteint 85 %. Le ministre a rappelé que la wilaya de Bordj Bou-Arreridj compte 24 centres de radiologie, 13 laboratoires et 26 salles de consultation. 32 nouveaux spécialistes ont été affectés dans cette wilaya dans le cadre du service civil, a indiqué le ministre qui incite, en dépit de l'amélioration des prestations, à davantage d'efforts. Le premier responsable du secteur a par ailleurs évoqué l'affaire de suspension du directeur de l'un des hôpitaux de la wilaya en raison de "fautes graves" outre la suspension de la directrice de la clinique maternelle pour "négligence".
OUM EL-BOUAGHI
Lutte contre la désertification
Les actions de lutte contre la désertification dans la wilaya d'Oum-El-Bouaghi pour l'année 2011 ont bénéficié de 471 millions de dinars ventilés sur neuf opérations, a indiqué le conservateur des forêts. Il s'agira notamment du reboisement de 1.200 hectares ravagés par les feux de forêts, l'entretien de 1.500 autres hectares de bois, l'exécution de travaux sylvicoles sur 3.000 hectares, le reboisement des bas-côtés de 35 km de routes et la construction d'une tour de vigie outre l'aménagement de 50 km de pistes. Le Programme de développement rural mobilise, quant à lui, 200 millions de dinars qui serviront notamment, à l'aménagement de 31 km de pistes, l'ouverture de 20 km de nouvelles pistes, la réalisation de travaux de correction torrentielle de 1.500 ms, la création de 45 hectares de vergers oléicoles et la plantation de 221 hectares en figue de barbarie. Pour la conservation des forêts de la wilaya d'Oum El-Bouaghi, ces deux programmes auront un impact socioéconomique important sur les régions ciblées au travers de la création de centaines d'emplois permanents et saisonniers et la protection des ressources naturelles.
LAGHOUAT
4.654 places de formation pour la prochaine rentrée
4.654 places de formation seront offertes dans la wilaya de Laghouat à la prochaine rentrée (session d'octobre), a annoncé la Direction locale de la formation et de l'enseignement professionnels (DFEP). Ces places se répartissent sur les différents modes de formation, dont la formation résidentielle avec 2.010 postes, l'apprentissage (1.569), la formation des femmes au foyer (450). Le reste des postes étant réparti entre les autres formules de formation, a indiqué le chef de service de la formation et du suivi à la DEFP. Selon Lakhdar Hadbaoui, 445 postes de formation sont également retenus pour la prochaine session, dans le cadre des conventions signées entre la direction générale de l'administration pénitentiaire et le secteur de la formation, au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires de Laghouat et Aflou. La nomenclature des spécialités de formation sera étoffée à la prochaine session par l'introduction, à titre d'expérimentation, de la spécialité ''d'assistance maternelle'' au niveau du centre de formation de la commune d'El Assafia. Ceci portera le total des spécialités de formation à 58, spécialités dispensées à travers les différents établissements de formation de Laghouat. Dans le souci d'attirer le plus grand nombre de stagiaires, la DFEP a élaboré un programme de sensibilisation, dont des journées ''Portes ouvertes'', l'édition de dépliants et l'animation d'émissions radiophoniques sur les opportunités et conditions de formation offertes, a indiqué le même responsable. Le secteur a été consolidé à Laghouat, lors de la session de février, par l'ouverture de trois centres dans les communes de laghouat, Ain Sidi-Ali et El Assafia, en attendant la réception prochaine d'un autre de 250 places dans la commune d'El-Kheneg.
BOUIRA
Un million de quintaux de pomme de terre attendus
La wilaya de Bouira s'attend à engranger une récolte avoisinant le million de quintaux de pomme de terre à la faveur de la présente saison agricole, selon les prévisions de la Direction des Services Agricoles (DSA). Cette performance est augurée par un rendement, réalisé par la wilaya à la mi-juin courant, estimé à une moyenne de 345 qx/ha, avec une récolte de 100.500 qx de pomme de terre engrangée, soit 82.500 de consommation et 18.000 qx destinés à la multiplication. Selon les données fournies par la DSA, la présente campagne ciblera une surface de 2821 ha, à savoir 2100 ha de pomme de terre de consommation et 721 ha destinés à la pomme de terre de semence. Actuellement, la pomme de terre est écoulée entre 20 et 25 DA/kg au niveau des marchés de gros de la wilaya, alors que son prix au détail fluctue entre 30 et 35 DA. « Au vu de l'abondante production prévue cette saison, ces prix devront connaître une baisse significative », selon les estimations des responsables du secteur, qui prévoient des cours avoisinant les 20 DA/kg pour ce produit de large consommation. Par ailleurs, toutes les conditions ont été réunies pour garantir la bonne marche de cette campagne de collecte, dont notamment les chambres froides mises à la disposition des producteurs.
BORDJ BOU-ARRERIDJ
Réalisation d'un nouvel hôpital
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamal Ould Abbès, a exprimé jeudi la disposition de son secteur à examiner le projet de réalisation d'un hôpital d'une capacité de 240 lits à Bordj Bou-Arreridj dès la disponibilité de l'assiette d'implantation. Répondant à une question d'un membre du Conseil de la Nation, lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, sur le retard des programmes de certains projets sanitaires à Bord Bou-Arreridj, le ministre a souligné que cette wilaya a besoin d'un hôpital d'une capacité de 240 lits, ajoutant que l'"examen du projet en question débutera dès que le terrain sera disponible". S'agissant de l'avancement des travaux de certains établissements hospitaliers dans la même wilaya, M. Ould Abbès a précisé que l'hôpital de chirurgie orthopédique dont les travaux ont débuté en 2009, a connu un certain retard en raison de l'"imprécision de l'étude préliminaire", ce qui a induit une augmentation des coûts de réalisation à 4 milliards de DA. Concernant la polyclinique de Bordj Ghdir dans la même wilaya, le ministre a souligné que les travaux seront achevés l'année en cours, ajoutant que l'avancement des travaux de la polyclinique de Mansoura a atteint 85 %. Le ministre a rappelé que la wilaya de Bordj Bou-Arreridj compte 24 centres de radiologie, 13 laboratoires et 26 salles de consultation. 32 nouveaux spécialistes ont été affectés dans cette wilaya dans le cadre du service civil, a indiqué le ministre qui incite, en dépit de l'amélioration des prestations, à davantage d'efforts. Le premier responsable du secteur a par ailleurs évoqué l'affaire de suspension du directeur de l'un des hôpitaux de la wilaya en raison de "fautes graves" outre la suspension de la directrice de la clinique maternelle pour "négligence".
OUM EL-BOUAGHI
Lutte contre la désertification
Les actions de lutte contre la désertification dans la wilaya d'Oum-El-Bouaghi pour l'année 2011 ont bénéficié de 471 millions de dinars ventilés sur neuf opérations, a indiqué le conservateur des forêts. Il s'agira notamment du reboisement de 1.200 hectares ravagés par les feux de forêts, l'entretien de 1.500 autres hectares de bois, l'exécution de travaux sylvicoles sur 3.000 hectares, le reboisement des bas-côtés de 35 km de routes et la construction d'une tour de vigie outre l'aménagement de 50 km de pistes. Le Programme de développement rural mobilise, quant à lui, 200 millions de dinars qui serviront notamment, à l'aménagement de 31 km de pistes, l'ouverture de 20 km de nouvelles pistes, la réalisation de travaux de correction torrentielle de 1.500 ms, la création de 45 hectares de vergers oléicoles et la plantation de 221 hectares en figue de barbarie. Pour la conservation des forêts de la wilaya d'Oum El-Bouaghi, ces deux programmes auront un impact socioéconomique important sur les régions ciblées au travers de la création de centaines d'emplois permanents et saisonniers et la protection des ressources naturelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.