Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Coronavirus: "L'Algérie a élevé son niveau d'alerte"    Anniversaire de la proclamation de la RASD: élan de soutien au droit à l'autodétermination    Tunisie: L'ARP accorde sa confiance au gouvernement d'Elyès Fakhfakh    Tribunal Sidi M'hamed: Kamel Chikhi dit "El-bouchi" condamné à 8 ans de prison ferme    Pas de cadeaux pour Chenine    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Le ministère du Commerce met de l'ordre    Hausse du nombre des nouveaux inscrits    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    T'es pas mon frère !    Rassemblement de protestation des Patriotes    Escrime/Championnats d'Afrique: deux nouvelles médailles pour les Algériens    Berraf officialise son départ    Agenda sportif du week-end    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    Bekrar qualifié chez les réserves de l'ESS    Aït Djoudi : "Le NAHD, c'est fini !"    ASO-PAC pour ouvrir le bal    PT : "Le régime n'a pas changé"    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Entre panique et mesures d'urgence    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    Accident mortel à Béni-Saf    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    ACTUCULT    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    "L'œuvre de Mammeri est toujours vivante"    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Article 63 et binationalité, Massinissa ou Jugurtha ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exposition au MAMA et autres spectacles à l'occasion
Célébration du 50e anniversaire de la création de la cinémathèque
Publié dans Le Midi Libre le 07 - 05 - 2015

Le Musée national de l'art moderne (MAMA) abrite à l'occasion du 50e anniversaire de la création du musée du cinéma algérien (Cinémathèque) une exposition intitulée "légende de la création de la cinémathèque algérienne".
Le Musée national de l'art moderne (MAMA) abrite à l'occasion du 50e anniversaire de la création du musée du cinéma algérien (Cinémathèque) une exposition intitulée "légende de la création de la cinémathèque algérienne".
La grande exposition qui durera du 9 mai au 9 juillet "doit revisiter, à travers des photos et affiches de films algériens et étrangers, la mémoire de la cinémathèque algérienne et l'histoire du cinéma algérien". La manifestation consacre une expo-hommage à un grand nombre d'artistes algériens disparus dernièrement tels Sid Ali Kouiret et Amar Laskri et une autre exposition intitulée "Cinéma Paradiso" qui propose d'anciennes photos sur les grands classiques projetés en Algérie dans les années 60.
Au menu de ce rendez-vous culturel consacré aux archives de tournage, une exposition sur les oeuvres du photographe de plateaux italien Alfonso Avincola qui a immortalisé à travers ses projecteurs le tournage de films légendaires ainsi qu'une exposition sur le film étranger de Visconti Luchino.
Lors d'une conférence organisée à la cinémathèque, le commissaire de l'exposition, Ahmed Bedjaoui a souligné l'importance de cette manifestation qui vise, a-t-il dit, à sensibiliser à la nécessaire "préservation de cette mémoire en améliorant les conditions de conservation" déplorant la disparition de plusieurs affiches de films au niveau de la cinémathèque, d'où l'impératif, a-t-il dit, de préserver et conserver ce legs selon les normes".
Cette grande expo sera marquée par une activité cinématographique à la cinémathèque avec la projection des principaux films algériens et étrangers présentés dans les années 60, l'"âge d'or" de la cinémathèque créée en 1965.
En moins de deux ans de sa création, cette institution cinématographique est devenue l'une des plus connues dans le monde, selon son DG, Lyès Semiane. Plusieurs personnalités du cinéma seront reçues par le musée du cinéma à l'image de Costa Gavras et Jean-Michel Arnold, un ami de l'Algérie qui a travaillé en tant que programmateur au musée du cinéma algérien. Un scénario de feu Djamel Chanderli écrit durant la guerre de libération sera présenté à cette occasion.
La grande exposition qui durera du 9 mai au 9 juillet "doit revisiter, à travers des photos et affiches de films algériens et étrangers, la mémoire de la cinémathèque algérienne et l'histoire du cinéma algérien". La manifestation consacre une expo-hommage à un grand nombre d'artistes algériens disparus dernièrement tels Sid Ali Kouiret et Amar Laskri et une autre exposition intitulée "Cinéma Paradiso" qui propose d'anciennes photos sur les grands classiques projetés en Algérie dans les années 60.
Au menu de ce rendez-vous culturel consacré aux archives de tournage, une exposition sur les oeuvres du photographe de plateaux italien Alfonso Avincola qui a immortalisé à travers ses projecteurs le tournage de films légendaires ainsi qu'une exposition sur le film étranger de Visconti Luchino.
Lors d'une conférence organisée à la cinémathèque, le commissaire de l'exposition, Ahmed Bedjaoui a souligné l'importance de cette manifestation qui vise, a-t-il dit, à sensibiliser à la nécessaire "préservation de cette mémoire en améliorant les conditions de conservation" déplorant la disparition de plusieurs affiches de films au niveau de la cinémathèque, d'où l'impératif, a-t-il dit, de préserver et conserver ce legs selon les normes".
Cette grande expo sera marquée par une activité cinématographique à la cinémathèque avec la projection des principaux films algériens et étrangers présentés dans les années 60, l'"âge d'or" de la cinémathèque créée en 1965.
En moins de deux ans de sa création, cette institution cinématographique est devenue l'une des plus connues dans le monde, selon son DG, Lyès Semiane. Plusieurs personnalités du cinéma seront reçues par le musée du cinéma à l'image de Costa Gavras et Jean-Michel Arnold, un ami de l'Algérie qui a travaillé en tant que programmateur au musée du cinéma algérien. Un scénario de feu Djamel Chanderli écrit durant la guerre de libération sera présenté à cette occasion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.