USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de l'ère Bouhadja
Mouad Bouchareb, nouveau président de l'APN
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 10 - 2018

L'Assemblée populaire nationale (APN) a un nouveau président. Il a été élu hier lorsd'une séance plénière.Mouad Bouchareb, puisquec'est de lui qu'il s'agit, prendainsi la succession de SaïdBouhadja alors que cedernier, qui a refusé dedémissionner, clame toujoursqu'il est encore le seulprésident légitime de lachambre basse du Parlement.
L'Assemblée populaire nationale (APN) a un nouveau président. Il a été élu hier lorsd'une séance plénière.Mouad Bouchareb, puisquec'est de lui qu'il s'agit, prendainsi la succession de SaïdBouhadja alors que cedernier, qui a refusé dedémissionner, clame toujoursqu'il est encore le seulprésident légitime de lachambre basse du Parlement.
C'est lors une séance plénière présidée par le doyen des députés L'Hadj Laib et en l'absence desdéputés de tous les groupes parlementaires de l'opposition, que les élus de lamajorité parlementaire ont porté au pinacle ce jeunedéputé de la wilaya de Sétif âgé de 47 ans. En effet les députés du FLN, du RND, duMPA, de Taj et des indépendants, ont tousdit "oui" à la proposition de candidature dece député FLN formulée par son collègueMohamed Djemai.Aucune autre candidature n'a été présentée.C'est dire que Mouad Bouchareb était sûrd'obtenir les faveurs de la plénière.
Il aainsi été élu par 320 voix, dont 288 députés étaient présents et 33 par desprocurations.Un seul député a préféré s'abstenirde dire "oui" ou "non" à cette candidature.Avant cette élection la plénière a d'abordapprouvé le constat de vacance du poste deprésident de l'assemblée et ce aprèslecturedu rapport de la commission des affairesjuridiques, administratives et des libertés.Un rapport dans lequel cette commission a fait d'abord le constat d'incapacitéduprésident de l'assemblée à faire fonctionnerles structures de l'APN, gelées alors par lamajorité parlementaire, pouren déduire qu'il y a effectivement une vacance du poste de président. Lors du vote, 317députésont dit oui au constat de vacance de la présidence. Deux députés se sont abstenusde voter alors qu'un autre a dit "non" auconstat de vacance.
C'est le député indépendant de Tizi-Ouzou, Ben Belkacem. "Je condamne ce qui s'est passé c'est pourquoi j'aivoté non" dira ce député dans une déclaration à la presse. Il faisait notammentallusion à l'action des députéscontestataires qui ont cadenassé le portail de l'APN pour empêcher Bouhadja d'yAprès son élection MouadBouchareb a, dans une brève allocution, remercié le Président Bouteflika de luiavoir fait confiance en le désignant comme de Saïd Bouhadja. Il a aussi indiqué que toute son action s'inscriradansl'objectif "de faire honneur à cette confiance placé en lui", tout en plaidantpour que le chef de l'Etat poursuive samission à la tète de l'Etat apportant ainsison soutien à un 5e mandat. Cette électionn'a pas été du goût de l'opposition dontles députés ont boycotté cette séance plénière.En effet l'opposition considère qu'ils'agit d'un coup de force. "C'est un coup d'Etat contre la légitimité" dira en effet ledéputé d'El Adala , Lakhdar Benkhallaf, tout en plaidant ouvertement pour la dissolution de l'assemblée qui a, selonsesdires, "perdu sa légitimité".
C'est lors une séance plénière présidée par le doyen des députés L'Hadj Laib et en l'absence desdéputés de tous les groupes parlementaires de l'opposition, que les élus de lamajorité parlementaire ont porté au pinacle ce jeunedéputé de la wilaya de Sétif âgé de 47 ans. En effet les députés du FLN, du RND, duMPA, de Taj et des indépendants, ont tousdit "oui" à la proposition de candidature dece député FLN formulée par son collègueMohamed Djemai.Aucune autre candidature n'a été présentée.C'est dire que Mouad Bouchareb était sûrd'obtenir les faveurs de la plénière.
Il aainsi été élu par 320 voix, dont 288 députés étaient présents et 33 par desprocurations.Un seul député a préféré s'abstenirde dire "oui" ou "non" à cette candidature.Avant cette élection la plénière a d'abordapprouvé le constat de vacance du poste deprésident de l'assemblée et ce aprèslecturedu rapport de la commission des affairesjuridiques, administratives et des libertés.Un rapport dans lequel cette commission a fait d'abord le constat d'incapacitéduprésident de l'assemblée à faire fonctionnerles structures de l'APN, gelées alors par lamajorité parlementaire, pouren déduire qu'il y a effectivement une vacance du poste de président. Lors du vote, 317députésont dit oui au constat de vacance de la présidence. Deux députés se sont abstenusde voter alors qu'un autre a dit "non" auconstat de vacance.
C'est le député indépendant de Tizi-Ouzou, Ben Belkacem. "Je condamne ce qui s'est passé c'est pourquoi j'aivoté non" dira ce député dans une déclaration à la presse. Il faisait notammentallusion à l'action des députéscontestataires qui ont cadenassé le portail de l'APN pour empêcher Bouhadja d'yAprès son élection MouadBouchareb a, dans une brève allocution, remercié le Président Bouteflika de luiavoir fait confiance en le désignant comme de Saïd Bouhadja. Il a aussi indiqué que toute son action s'inscriradansl'objectif "de faire honneur à cette confiance placé en lui", tout en plaidantpour que le chef de l'Etat poursuive samission à la tète de l'Etat apportant ainsison soutien à un 5e mandat. Cette électionn'a pas été du goût de l'opposition dontles députés ont boycotté cette séance plénière.En effet l'opposition considère qu'ils'agit d'un coup de force. "C'est un coup d'Etat contre la légitimité" dira en effet ledéputé d'El Adala , Lakhdar Benkhallaf, tout en plaidant ouvertement pour la dissolution de l'assemblée qui a, selonsesdires, "perdu sa légitimité".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.