Déclarations fracassantes des responsables du RND.. Retournement de veste ou prise de conscience ?    Contestation populaire du système politique.. Le FLN et le RND se fissurent    Point de croisement de toutes les initiatives pour une sortie de crise.. Tous les chemins mènent à la Constituante    Protection du consommateur.. Un jumelage algéro-britannique réussi    Baisse de la facture d'importation des collections CKD.. Quel impact sur les prix ?    A cause de la situation en Algérie.. ExxonMobil annule un contrat avec Sonatrach    Eliminatoires de la CAN 2019 : Algérie-Gambie demain à 20h45.. Les Verts pour la confirmation    Bouira.. 59 cas d'hépatite A enregistrés depuis janvier    Bordj Bou Arreridj.. Remise des clés à 812 bénéficiaires de logements    OPGI de Sidi Bel-Abbès.. 1.220 logements LSL et LPA à distribuer    1e journées du court-métrage de Ain Kebira.. «Kayen Ouela Ma Kanech» remporte le 1er prix    LES SOUSCRIPTEURS DU LPA MONTENT AU CRENEAU : Un sit-in observé devant le siège de la wilaya    600 milliards de dollars : Mellah accuse Ouyahia    FCE : Haddad convoque un Conseil exécutif pour fin mars    Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500 000 dollars d'amende    Fabian Ruiz quitte la sélection d'Espagne    Démission du président Nazarbaiev après près de 30 ans de pouvoir    Washington accuse la Russie et la Chine de menacer la paix dans l'espace    Les médecins marchent contre la prolongation du 4e mandat    Filets de poulet à la chapelure    Deux matchs à huis clos pour l'AS Aïn M'lila    La 51e édition de la Fête du tapis reportée sine die    La déveine de Lakhdar Brahimi    Comment a-t-on pu ruiner ce pays ?    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    Crise syrienne : Les dernières heures de Daech ?    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9»: Suspension des vols dans l'espace aérien algérien    Selon Ali Benflis: La lettre de Bouteflika «va au-delà des limites de la provocation et du défi»    Tébessa: Les devises flambent !    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    La Russie hostile à toute ingérence extérieure    Des matches risquent de toucher le fond    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Livraison de 252 camions au MDN    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    Le choix du destin de l'Algérie    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions
Dgsn
Publié dans Le Midi Libre le 16 - 02 - 2019

Abdelkader Kara Bouhadba a été installé avant-hier dans nouvelles fonctions deDirecteur général de la Sûreté nationale (DGSN), par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et del'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.
Abdelkader Kara Bouhadba a été installé avant-hier dans nouvelles fonctions deDirecteur général de la Sûreté nationale (DGSN), par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et del'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.
Bouhadba, qui remplace à ce poste le colonel Mustapha El-Habiri, occupait plusieurs fonctions au sein dela DGSN, dont celui de directeur de laPolice judiciaire à partir d'octobre 2012 àaoût 2015.Diplômé en Droit et sciences juridiques,M. Bouhadba a intégré les rangs de laSûreté nationale en 1982, avec le grade decommissaire, avant d'être nommé à plusieurs hautes fonctions.A partir de 1984 et jusqu'à 1987, il estcommissaire de Police, chef de la Brigadede lutte contre le trafic illicite des stupéfiantsà la Sûreté de wilaya d'Oran. De 1987à 1989, il est commissaire de Police, chefdu Service régional de
lutte contre le traficillicite des stupéfiants (Tlemcen).De 1991 à 1994, il est membre élu duComité éxécutif d'Interpol pour l'Afrique lors de la 60eAssemblée générale de Puntad'El Este en Uruguay.Il a été désigné chef du Service des relations extérieures à la DGSN (1992), directeur de la Police judiciaire (1994), directeur de la Police des frontières (1995), et directeur de l'Enseignement et des Ecoles (2001). Bouhadba a été élu délégué du Comité exécutif de l'Organisation internationale de la police criminelle (Interpol), lors de sa 81e Assemblée générale tenue à Rome en 2012. Le Comité exécutif définit la politique de l'Organisation et oriente son action. Ses membres sont de hauts responsables depolice, dans leurs pays respectifs. A ce titre, il a pris part à plusieurs activités de ses structures, notamment dans le domainestratégique et financier. En reconnaissance de ses efforts dans le domaine sécuritaire, M. Bouhadba a reçuplusieurs distinctions, dont la médaille du mérite de la Police espagnole qui lui a étédécernée en 2000.
Bedoui S'adresse aux cadres et agents
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a qualifie, jeudi à Alger, de "rare" dans le monde, le niveaude professionnalisme et d'expertise atteintpar le corps de Police, devenu "une
référence en matière de lutte contre le terrorismeet le crime organisé".Présidant la cérémonie d'installation de M. Abdelkader Kara Bouhadba dans ses nouvellesfonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacementde M. Mustapha Lahbiri, le ministre a déclaré que le professionnalisme et l'expertise atteints par notre institution policière, sont d'un niveau rare de par lemonde, ajoutant qu'elle est désormais, une référence en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi
que les autres fléaux sociaux, et un motif de fierté pour notre pays.L'Algérie demeurera forte et sûre, et saurapréserver ses acquis en matière de sécurité et de stabilité, réalisés au prix de grands sacrifices, durant la décennie noire, consentis par ses vertueux enfants, pour hisser haut l'étendard de la pérennité de l'Etat,a ajouté M. Bedoui, rappelant que "grâce aux efforts du président de la République, moudjahid Abdelaziz Bouteflika, le terrorismebarbare a été vaincu et le feu de la fitna éteint". Il a affirmé, à cet égard, que "l'histoire de cette honorable institution force l'hommage aux sacrifices de l'ensemblede ses éléments, à tous les niveaux deresponsabilité" et à leur abnégation au service de la Patrie et du citoyen, aux côtés de leurs collègues dans les rangs de l'Armée nationale populaire (ANP), "tous mobilisés pour une Algérie sûre et se fixantpour objectif principal, sa protection contre toute menace, qu'elle provienne de l'intérieur ou de l'extérieur".Se félicitant des progrès et de la prospérité réalisés dans le cadre de la sécurité et la quiétude retrouvées, et "sans lesquelles, rien ne peut être concrétisé", M. Bedoui aexpliqué que "c'est la raison pour laquelle nous comptons énormément sur l'institution de la Sûreté nationale, sous la nouvelle direction issue de ses rangs, pour préserver et consolider tous ces acquis".
Après avoir salué M. Lahbiri pour ses efforts et son professionnalisme à la tête de la DGSN, le ministre a appelé l'ensemble des cadres et agents à "n'épargner aucun effort dans l'accomplissement de leurs missions sous la direction de l'un de enfants de leur institution, et qui a progressé à travers différents postes en faisant montre d'un haut degré de professionnalisme, de compétence et de mérite, qui luiont valu, aujourd'hui, la confiance du président de la République", a-t-il ajouté.S'adressant aux cadres et agents, M.Bedoui les a exhorté à "se tenir en rang"derrière leur nouvelle direction, rappelant que notre pays connaîtra, en avril prochain, la plus importante échéance électorale d'où l'impératif de "placer la stabilitédu pays et la sécurisation de ses rendez-vous électoraux parmi vos priorités",a-t-il conclu.
Premières déclarations de Bouhadba
Le nouveau Directeur général de la Sûreté Abdelkader Kara Bouhadba, amis l'accent, avant-hier à Alger, sur l'importance du partenariat entre les différents corps de sécurité pour la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays. Intervenant lors de son installation dans ses nouvelles fonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacement du colonel Mustapha El- abiri, M.
Kara Bouhadba a fait part de sa conviction que la Police "tout en étant un service public, est une Institution sécuritaire par excellence, qui ne saurait agir sans un partenariat réel, efficace et durable avec l'Armée nationale populaire (ANP) et tous les autres corps de sécurité", précisant que son retour dans les rangs de la Police lui offrait l'opportunité d"'aller de l'avantavec détermination, pour servir le pays etmes concitoyens". Après avoir adressé ses remerciements au président de laRépublique, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance dont il l'a investi en le plaçant à la tête de la Police algérienne, M. Kara a invité les affiliés à ce corps de à faire preuve de discipline, de probité de rigueur. La Police "est un service public sociétal, avec tout ce qu'implique ce concept comme bases et critères visant l'amélioration continuelle de ceservice,
par le développement et la modernisation", a-t-il ajouté. Le nouveauDGSN a plaidé pour une intégration, àl'instar de toutes les institutions et organes du ministère de l'Intérieur, au sein des programmeset plans de modernisation, enconcrétisation du programme du présidentde la République, soulignant qu'il oeuvrerait"avec tous les secteurs concernés en de la consécration de la paix et de la sécurité, et pour la protection des personnes des biens". De son côté, le colonel Habiri a adressé ses remerciements au président Bouteflika, qui lui a permis deprendre les rênes de la Police algérienne dont les missions sont loin d"'êtresaisées".
Bouhadba, qui remplace à ce poste le colonel Mustapha El-Habiri, occupait plusieurs fonctions au sein dela DGSN, dont celui de directeur de laPolice judiciaire à partir d'octobre 2012 àaoût 2015.Diplômé en Droit et sciences juridiques,M. Bouhadba a intégré les rangs de laSûreté nationale en 1982, avec le grade decommissaire, avant d'être nommé à plusieurs hautes fonctions.A partir de 1984 et jusqu'à 1987, il estcommissaire de Police, chef de la Brigadede lutte contre le trafic illicite des stupéfiantsà la Sûreté de wilaya d'Oran. De 1987à 1989, il est commissaire de Police, chefdu Service régional de
lutte contre le traficillicite des stupéfiants (Tlemcen).De 1991 à 1994, il est membre élu duComité éxécutif d'Interpol pour l'Afrique lors de la 60eAssemblée générale de Puntad'El Este en Uruguay.Il a été désigné chef du Service des relations extérieures à la DGSN (1992), directeur de la Police judiciaire (1994), directeur de la Police des frontières (1995), et directeur de l'Enseignement et des Ecoles (2001). Bouhadba a été élu délégué du Comité exécutif de l'Organisation internationale de la police criminelle (Interpol), lors de sa 81e Assemblée générale tenue à Rome en 2012. Le Comité exécutif définit la politique de l'Organisation et oriente son action. Ses membres sont de hauts responsables depolice, dans leurs pays respectifs. A ce titre, il a pris part à plusieurs activités de ses structures, notamment dans le domainestratégique et financier. En reconnaissance de ses efforts dans le domaine sécuritaire, M. Bouhadba a reçuplusieurs distinctions, dont la médaille du mérite de la Police espagnole qui lui a étédécernée en 2000.
Bedoui S'adresse aux cadres et agents
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a qualifie, jeudi à Alger, de "rare" dans le monde, le niveaude professionnalisme et d'expertise atteintpar le corps de Police, devenu "une
référence en matière de lutte contre le terrorismeet le crime organisé".Présidant la cérémonie d'installation de M. Abdelkader Kara Bouhadba dans ses nouvellesfonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacementde M. Mustapha Lahbiri, le ministre a déclaré que le professionnalisme et l'expertise atteints par notre institution policière, sont d'un niveau rare de par lemonde, ajoutant qu'elle est désormais, une référence en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi
que les autres fléaux sociaux, et un motif de fierté pour notre pays.L'Algérie demeurera forte et sûre, et saurapréserver ses acquis en matière de sécurité et de stabilité, réalisés au prix de grands sacrifices, durant la décennie noire, consentis par ses vertueux enfants, pour hisser haut l'étendard de la pérennité de l'Etat,a ajouté M. Bedoui, rappelant que "grâce aux efforts du président de la République, moudjahid Abdelaziz Bouteflika, le terrorismebarbare a été vaincu et le feu de la fitna éteint". Il a affirmé, à cet égard, que "l'histoire de cette honorable institution force l'hommage aux sacrifices de l'ensemblede ses éléments, à tous les niveaux deresponsabilité" et à leur abnégation au service de la Patrie et du citoyen, aux côtés de leurs collègues dans les rangs de l'Armée nationale populaire (ANP), "tous mobilisés pour une Algérie sûre et se fixantpour objectif principal, sa protection contre toute menace, qu'elle provienne de l'intérieur ou de l'extérieur".Se félicitant des progrès et de la prospérité réalisés dans le cadre de la sécurité et la quiétude retrouvées, et "sans lesquelles, rien ne peut être concrétisé", M. Bedoui aexpliqué que "c'est la raison pour laquelle nous comptons énormément sur l'institution de la Sûreté nationale, sous la nouvelle direction issue de ses rangs, pour préserver et consolider tous ces acquis".
Après avoir salué M. Lahbiri pour ses efforts et son professionnalisme à la tête de la DGSN, le ministre a appelé l'ensemble des cadres et agents à "n'épargner aucun effort dans l'accomplissement de leurs missions sous la direction de l'un de enfants de leur institution, et qui a progressé à travers différents postes en faisant montre d'un haut degré de professionnalisme, de compétence et de mérite, qui luiont valu, aujourd'hui, la confiance du président de la République", a-t-il ajouté.S'adressant aux cadres et agents, M.Bedoui les a exhorté à "se tenir en rang"derrière leur nouvelle direction, rappelant que notre pays connaîtra, en avril prochain, la plus importante échéance électorale d'où l'impératif de "placer la stabilitédu pays et la sécurisation de ses rendez-vous électoraux parmi vos priorités",a-t-il conclu.
Premières déclarations de Bouhadba
Le nouveau Directeur général de la Sûreté Abdelkader Kara Bouhadba, amis l'accent, avant-hier à Alger, sur l'importance du partenariat entre les différents corps de sécurité pour la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays. Intervenant lors de son installation dans ses nouvelles fonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacement du colonel Mustapha El- abiri, M.
Kara Bouhadba a fait part de sa conviction que la Police "tout en étant un service public, est une Institution sécuritaire par excellence, qui ne saurait agir sans un partenariat réel, efficace et durable avec l'Armée nationale populaire (ANP) et tous les autres corps de sécurité", précisant que son retour dans les rangs de la Police lui offrait l'opportunité d"'aller de l'avantavec détermination, pour servir le pays etmes concitoyens". Après avoir adressé ses remerciements au président de laRépublique, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance dont il l'a investi en le plaçant à la tête de la Police algérienne, M. Kara a invité les affiliés à ce corps de à faire preuve de discipline, de probité de rigueur. La Police "est un service public sociétal, avec tout ce qu'implique ce concept comme bases et critères visant l'amélioration continuelle de ceservice,
par le développement et la modernisation", a-t-il ajouté. Le nouveauDGSN a plaidé pour une intégration, àl'instar de toutes les institutions et organes du ministère de l'Intérieur, au sein des programmeset plans de modernisation, enconcrétisation du programme du présidentde la République, soulignant qu'il oeuvrerait"avec tous les secteurs concernés en de la consécration de la paix et de la sécurité, et pour la protection des personnes des biens". De son côté, le colonel Habiri a adressé ses remerciements au président Bouteflika, qui lui a permis deprendre les rênes de la Police algérienne dont les missions sont loin d"'êtresaisées".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.