Benflis propose un programme pour la construction d'une économie sociale de marché    4EME REGION MILITAIRE : Gaid Salah, aujourd'hui, en visite de travail à Ouargla    La MINURSO "devient progressivement une mission de consolidation de l'occupation marocaine"    Badminton: l'Algérie décroche quatre médailles de bronze    TRAFIC DE DROGUE DANS UN BUREAU FLN : Quatorze personnes impliquées dont un policier    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : 6 morts dans 5 accidents en 24 h    Un nouveau programme doté de 40 milliards DA pour la réfection des chemins de wilayas et vicinaux    ECOLES PRIMAIRES : La grève des enseignants se poursuit    Chergui met en avant "le rôle pionnier" de l'Algérie en matière de lutte antiterroriste    Sûreté d'Alger: Arrestation en octobre de plus de 3.400 individus impliqués dans plusieurs affaires à Alger    Le parquet de Sidi M'hamed requiert 2 ans de prison pour les 20 détenus d'opinion    Le cas Benzema divise les Français    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Une activité de proximité à Alger    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    Tunisie : Habib Jemli choisi pour être Premier ministre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions
Dgsn
Publié dans Le Midi Libre le 16 - 02 - 2019

Abdelkader Kara Bouhadba a été installé avant-hier dans nouvelles fonctions deDirecteur général de la Sûreté nationale (DGSN), par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et del'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.
Abdelkader Kara Bouhadba a été installé avant-hier dans nouvelles fonctions deDirecteur général de la Sûreté nationale (DGSN), par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et del'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.
Bouhadba, qui remplace à ce poste le colonel Mustapha El-Habiri, occupait plusieurs fonctions au sein dela DGSN, dont celui de directeur de laPolice judiciaire à partir d'octobre 2012 àaoût 2015.Diplômé en Droit et sciences juridiques,M. Bouhadba a intégré les rangs de laSûreté nationale en 1982, avec le grade decommissaire, avant d'être nommé à plusieurs hautes fonctions.A partir de 1984 et jusqu'à 1987, il estcommissaire de Police, chef de la Brigadede lutte contre le trafic illicite des stupéfiantsà la Sûreté de wilaya d'Oran. De 1987à 1989, il est commissaire de Police, chefdu Service régional de
lutte contre le traficillicite des stupéfiants (Tlemcen).De 1991 à 1994, il est membre élu duComité éxécutif d'Interpol pour l'Afrique lors de la 60eAssemblée générale de Puntad'El Este en Uruguay.Il a été désigné chef du Service des relations extérieures à la DGSN (1992), directeur de la Police judiciaire (1994), directeur de la Police des frontières (1995), et directeur de l'Enseignement et des Ecoles (2001). Bouhadba a été élu délégué du Comité exécutif de l'Organisation internationale de la police criminelle (Interpol), lors de sa 81e Assemblée générale tenue à Rome en 2012. Le Comité exécutif définit la politique de l'Organisation et oriente son action. Ses membres sont de hauts responsables depolice, dans leurs pays respectifs. A ce titre, il a pris part à plusieurs activités de ses structures, notamment dans le domainestratégique et financier. En reconnaissance de ses efforts dans le domaine sécuritaire, M. Bouhadba a reçuplusieurs distinctions, dont la médaille du mérite de la Police espagnole qui lui a étédécernée en 2000.
Bedoui S'adresse aux cadres et agents
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a qualifie, jeudi à Alger, de "rare" dans le monde, le niveaude professionnalisme et d'expertise atteintpar le corps de Police, devenu "une
référence en matière de lutte contre le terrorismeet le crime organisé".Présidant la cérémonie d'installation de M. Abdelkader Kara Bouhadba dans ses nouvellesfonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacementde M. Mustapha Lahbiri, le ministre a déclaré que le professionnalisme et l'expertise atteints par notre institution policière, sont d'un niveau rare de par lemonde, ajoutant qu'elle est désormais, une référence en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi
que les autres fléaux sociaux, et un motif de fierté pour notre pays.L'Algérie demeurera forte et sûre, et saurapréserver ses acquis en matière de sécurité et de stabilité, réalisés au prix de grands sacrifices, durant la décennie noire, consentis par ses vertueux enfants, pour hisser haut l'étendard de la pérennité de l'Etat,a ajouté M. Bedoui, rappelant que "grâce aux efforts du président de la République, moudjahid Abdelaziz Bouteflika, le terrorismebarbare a été vaincu et le feu de la fitna éteint". Il a affirmé, à cet égard, que "l'histoire de cette honorable institution force l'hommage aux sacrifices de l'ensemblede ses éléments, à tous les niveaux deresponsabilité" et à leur abnégation au service de la Patrie et du citoyen, aux côtés de leurs collègues dans les rangs de l'Armée nationale populaire (ANP), "tous mobilisés pour une Algérie sûre et se fixantpour objectif principal, sa protection contre toute menace, qu'elle provienne de l'intérieur ou de l'extérieur".Se félicitant des progrès et de la prospérité réalisés dans le cadre de la sécurité et la quiétude retrouvées, et "sans lesquelles, rien ne peut être concrétisé", M. Bedoui aexpliqué que "c'est la raison pour laquelle nous comptons énormément sur l'institution de la Sûreté nationale, sous la nouvelle direction issue de ses rangs, pour préserver et consolider tous ces acquis".
Après avoir salué M. Lahbiri pour ses efforts et son professionnalisme à la tête de la DGSN, le ministre a appelé l'ensemble des cadres et agents à "n'épargner aucun effort dans l'accomplissement de leurs missions sous la direction de l'un de enfants de leur institution, et qui a progressé à travers différents postes en faisant montre d'un haut degré de professionnalisme, de compétence et de mérite, qui luiont valu, aujourd'hui, la confiance du président de la République", a-t-il ajouté.S'adressant aux cadres et agents, M.Bedoui les a exhorté à "se tenir en rang"derrière leur nouvelle direction, rappelant que notre pays connaîtra, en avril prochain, la plus importante échéance électorale d'où l'impératif de "placer la stabilitédu pays et la sécurisation de ses rendez-vous électoraux parmi vos priorités",a-t-il conclu.
Premières déclarations de Bouhadba
Le nouveau Directeur général de la Sûreté Abdelkader Kara Bouhadba, amis l'accent, avant-hier à Alger, sur l'importance du partenariat entre les différents corps de sécurité pour la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays. Intervenant lors de son installation dans ses nouvelles fonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacement du colonel Mustapha El- abiri, M.
Kara Bouhadba a fait part de sa conviction que la Police "tout en étant un service public, est une Institution sécuritaire par excellence, qui ne saurait agir sans un partenariat réel, efficace et durable avec l'Armée nationale populaire (ANP) et tous les autres corps de sécurité", précisant que son retour dans les rangs de la Police lui offrait l'opportunité d"'aller de l'avantavec détermination, pour servir le pays etmes concitoyens". Après avoir adressé ses remerciements au président de laRépublique, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance dont il l'a investi en le plaçant à la tête de la Police algérienne, M. Kara a invité les affiliés à ce corps de à faire preuve de discipline, de probité de rigueur. La Police "est un service public sociétal, avec tout ce qu'implique ce concept comme bases et critères visant l'amélioration continuelle de ceservice,
par le développement et la modernisation", a-t-il ajouté. Le nouveauDGSN a plaidé pour une intégration, àl'instar de toutes les institutions et organes du ministère de l'Intérieur, au sein des programmeset plans de modernisation, enconcrétisation du programme du présidentde la République, soulignant qu'il oeuvrerait"avec tous les secteurs concernés en de la consécration de la paix et de la sécurité, et pour la protection des personnes des biens". De son côté, le colonel Habiri a adressé ses remerciements au président Bouteflika, qui lui a permis deprendre les rênes de la Police algérienne dont les missions sont loin d"'êtresaisées".
Bouhadba, qui remplace à ce poste le colonel Mustapha El-Habiri, occupait plusieurs fonctions au sein dela DGSN, dont celui de directeur de laPolice judiciaire à partir d'octobre 2012 àaoût 2015.Diplômé en Droit et sciences juridiques,M. Bouhadba a intégré les rangs de laSûreté nationale en 1982, avec le grade decommissaire, avant d'être nommé à plusieurs hautes fonctions.A partir de 1984 et jusqu'à 1987, il estcommissaire de Police, chef de la Brigadede lutte contre le trafic illicite des stupéfiantsà la Sûreté de wilaya d'Oran. De 1987à 1989, il est commissaire de Police, chefdu Service régional de
lutte contre le traficillicite des stupéfiants (Tlemcen).De 1991 à 1994, il est membre élu duComité éxécutif d'Interpol pour l'Afrique lors de la 60eAssemblée générale de Puntad'El Este en Uruguay.Il a été désigné chef du Service des relations extérieures à la DGSN (1992), directeur de la Police judiciaire (1994), directeur de la Police des frontières (1995), et directeur de l'Enseignement et des Ecoles (2001). Bouhadba a été élu délégué du Comité exécutif de l'Organisation internationale de la police criminelle (Interpol), lors de sa 81e Assemblée générale tenue à Rome en 2012. Le Comité exécutif définit la politique de l'Organisation et oriente son action. Ses membres sont de hauts responsables depolice, dans leurs pays respectifs. A ce titre, il a pris part à plusieurs activités de ses structures, notamment dans le domainestratégique et financier. En reconnaissance de ses efforts dans le domaine sécuritaire, M. Bouhadba a reçuplusieurs distinctions, dont la médaille du mérite de la Police espagnole qui lui a étédécernée en 2000.
Bedoui S'adresse aux cadres et agents
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a qualifie, jeudi à Alger, de "rare" dans le monde, le niveaude professionnalisme et d'expertise atteintpar le corps de Police, devenu "une
référence en matière de lutte contre le terrorismeet le crime organisé".Présidant la cérémonie d'installation de M. Abdelkader Kara Bouhadba dans ses nouvellesfonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacementde M. Mustapha Lahbiri, le ministre a déclaré que le professionnalisme et l'expertise atteints par notre institution policière, sont d'un niveau rare de par lemonde, ajoutant qu'elle est désormais, une référence en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi
que les autres fléaux sociaux, et un motif de fierté pour notre pays.L'Algérie demeurera forte et sûre, et saurapréserver ses acquis en matière de sécurité et de stabilité, réalisés au prix de grands sacrifices, durant la décennie noire, consentis par ses vertueux enfants, pour hisser haut l'étendard de la pérennité de l'Etat,a ajouté M. Bedoui, rappelant que "grâce aux efforts du président de la République, moudjahid Abdelaziz Bouteflika, le terrorismebarbare a été vaincu et le feu de la fitna éteint". Il a affirmé, à cet égard, que "l'histoire de cette honorable institution force l'hommage aux sacrifices de l'ensemblede ses éléments, à tous les niveaux deresponsabilité" et à leur abnégation au service de la Patrie et du citoyen, aux côtés de leurs collègues dans les rangs de l'Armée nationale populaire (ANP), "tous mobilisés pour une Algérie sûre et se fixantpour objectif principal, sa protection contre toute menace, qu'elle provienne de l'intérieur ou de l'extérieur".Se félicitant des progrès et de la prospérité réalisés dans le cadre de la sécurité et la quiétude retrouvées, et "sans lesquelles, rien ne peut être concrétisé", M. Bedoui aexpliqué que "c'est la raison pour laquelle nous comptons énormément sur l'institution de la Sûreté nationale, sous la nouvelle direction issue de ses rangs, pour préserver et consolider tous ces acquis".
Après avoir salué M. Lahbiri pour ses efforts et son professionnalisme à la tête de la DGSN, le ministre a appelé l'ensemble des cadres et agents à "n'épargner aucun effort dans l'accomplissement de leurs missions sous la direction de l'un de enfants de leur institution, et qui a progressé à travers différents postes en faisant montre d'un haut degré de professionnalisme, de compétence et de mérite, qui luiont valu, aujourd'hui, la confiance du président de la République", a-t-il ajouté.S'adressant aux cadres et agents, M.Bedoui les a exhorté à "se tenir en rang"derrière leur nouvelle direction, rappelant que notre pays connaîtra, en avril prochain, la plus importante échéance électorale d'où l'impératif de "placer la stabilitédu pays et la sécurisation de ses rendez-vous électoraux parmi vos priorités",a-t-il conclu.
Premières déclarations de Bouhadba
Le nouveau Directeur général de la Sûreté Abdelkader Kara Bouhadba, amis l'accent, avant-hier à Alger, sur l'importance du partenariat entre les différents corps de sécurité pour la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays. Intervenant lors de son installation dans ses nouvelles fonctions de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacement du colonel Mustapha El- abiri, M.
Kara Bouhadba a fait part de sa conviction que la Police "tout en étant un service public, est une Institution sécuritaire par excellence, qui ne saurait agir sans un partenariat réel, efficace et durable avec l'Armée nationale populaire (ANP) et tous les autres corps de sécurité", précisant que son retour dans les rangs de la Police lui offrait l'opportunité d"'aller de l'avantavec détermination, pour servir le pays etmes concitoyens". Après avoir adressé ses remerciements au président de laRépublique, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance dont il l'a investi en le plaçant à la tête de la Police algérienne, M. Kara a invité les affiliés à ce corps de à faire preuve de discipline, de probité de rigueur. La Police "est un service public sociétal, avec tout ce qu'implique ce concept comme bases et critères visant l'amélioration continuelle de ceservice,
par le développement et la modernisation", a-t-il ajouté. Le nouveauDGSN a plaidé pour une intégration, àl'instar de toutes les institutions et organes du ministère de l'Intérieur, au sein des programmeset plans de modernisation, enconcrétisation du programme du présidentde la République, soulignant qu'il oeuvrerait"avec tous les secteurs concernés en de la consécration de la paix et de la sécurité, et pour la protection des personnes des biens". De son côté, le colonel Habiri a adressé ses remerciements au président Bouteflika, qui lui a permis deprendre les rênes de la Police algérienne dont les missions sont loin d"'êtresaisées".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.