Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA    APN: adoption à la majorité de plusieurs projets de lois    1.000 comprimés psychotropes saisis et 8 individus arrêtés à El-Harrach    GAID SALAH RASSURE : Le rendez-vous électoral sera sécurisé    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Reprise aujourd'hui du procès des anciens responsables    SIDI BEL ABBES : Titularisation de 705 contractuels à Télagh    PRESIDENTIELLE : L'équipe de l'ENTV violement agressée à Lyon    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Fin de la campagne électorale des candidats    UGTA: sit-in à Alger en appui à l'élection présidentielle et contre l'ingérence étrangère    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali    Coupe d'Algérie de Football : tirage au sort mardi, la succession du CRB ouverte    OGC Nice: Atal absent au moins 4 mois    Examen du projet de la loi de finances sous haute tension    Addis-Abeba rapatrie 840 de ses ressortissants d'Arabie Saoudite    Des anciens de «Boko Haram» achèvent un programme de déradicalisation    "Le pays est comme un avion sans pilote"    Mihoubi renouvelle ses promesses électorales    Doncic égale un record de Jordan et Dallas étrille New Orleans    Mellal : "Il nous faut un avant de pointe"    DE MARSEILLE Belmadi déjeune avec les stars du foot africain    Le PAD appelle à intensifier la mobilisation    Plusieurs communes paralysées à Bordj Bou-Arréridj    Les enseignants du primaire divisés sur la poursuite de la contestation    Mesbah Mohand-Ameziane s'en est allé    ...sortir...    La fonction miroitante de la poésie    Trois films algériens primés au Festival d'Al Qods    Tosca ouvre la saison de la Scala de Milan, dernière «Première» pour Pereira    Gregory Dargent : "Mon travail se veut poétique et non folklorique"    L'élection présidentielle scellera la rupture avec l'ancien système, affirme la presse oranaise    JSK: Rien de grave pour Addadi    MCA - Allati «On est tous responsables !»    On vous le dit    Naciria : Deux personnes tuées par le monoxyde de carbone    Abdelrahmi Bessaha. Economiste, expert international : «La corruption est une force formidable de blocage du progrès économique et social»    Sahara occidental : La Fondation Kennedy félicite Aminatou Haidar pour son prix Nobel alternatif    Deux morts et six blessés dans un carambolage    Bouira: Les prix des viandes, fruits et légumes flambent    A l'exception de quelques wilayas du centre: La grève générale très peu suivie    Tlemcen: Le nouveau port régional de pêche bientôt opérationnel    Automibile : Les enjeux économiques de la nouvelle polémique sur les SUV    Céréales La production mondiale atteindra 2,7 milliards de tonnes en 2019, un record (FAO)    Agonie des bourses mondiales : De plus en plus d'inquiétudes    Crise de gestion des clubs : Les premières propositions de solutions "dans un mois"    Russie : Vladimir Poutine dresse le bilan de l'économie russe en 2019    Chine : Un "super-porc" pour sauver l'économie du pays    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    Dramaturgie en tamazight : Lancement samedi du Prix national "Mohia d'Or" à Tizi-Ouzou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran a son orchestre symphonique
Musique
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 02 - 2019

La création d'un orchestre symphonique de la ville d'Oran, composé d'une quarantainede musiciens, a été annoncée par ses fondateurs,lors d'une conférence de presseanimée samedi au niveau du Théâtre régionald'Oran (TRO).Le fondateur de cet orchestre, MohamedAbbad, également directeur de l'Institutrégional de musique
La création d'un orchestre symphonique de la ville d'Oran, composé d'une quarantainede musiciens, a été annoncée par ses fondateurs,lors d'une conférence de presseanimée samedi au niveau du Théâtre régionald'Oran (TRO).Le fondateur de cet orchestre, MohamedAbbad, également directeur de l'Institutrégional de musique
d'Oran, s'est félicitéde la création de cet orchestre qui réunitdes professeurs de musique et des étudiantsde différentes wilayas de l'Ouest, remerciantla TRO partenaire "indispensable"qui abritera régulièrement des concerts del'orchestre symphonique. Pour sa part, ledirecteur du TRO, Mourad Senouci, aaffirmé que ce partenariat avec l'Orchestresymphonique est un plus pour le théâtre,car il contribue à enrichir son programme.Le concert inaugural est prévu pour le 18février en cours. Le chef d'orchestreAmine Kouider s'est proposé pour assurer les débuts guidant le jeune orchestre dans un
premier temps, a-t-on indiqué, ajoutantqu'un concert éducatif est programmé lelendemain, soit le 19 février au profit de500 collégiens et lycéens des différenteswilayas de l'Ouest. Le concert inauguralest parrainé par le ministère de la Culture etle concert éducatif est coparrainé par les ministères de la Culture et de l'Education nationale, a fait savoir le directeur du TRO. Sur ce plan,M.Abbad, également musicien et chef de pupitre de l'orchestre de l'Opéra d'Alger, a insisté sur la nécessité de soutenir financièrement le jeune orchestre, déclarant : "Nous avons beaucoup de projets, mais sans moyens. Il est difficile
d'aller aussi loin que nous voulons." L'orchestre ne dispose pas encore de siège et manque d'instruments musicaux dont une partie est empruntée, a-t-il indiqué, soulignant "si nous voulons organiser des manifestations de qualité et participer à des évènements à l'étranger, il nous faut des financements". L'organisation d'un "concert nécessite un million de dinars pour couvrir les cachets des musiciens et les frais d'hébergement, de transport et de restauration" (...), a-t-il estimé, ajoutant que "l'orchestre qui n'a bénéficié que d'une subvention de 2 millions DA ne peut pas compter sur cette somme, jugée très dérisoire pour préparer et participer à des évènements".
d'Oran, s'est félicitéde la création de cet orchestre qui réunitdes professeurs de musique et des étudiantsde différentes wilayas de l'Ouest, remerciantla TRO partenaire "indispensable"qui abritera régulièrement des concerts del'orchestre symphonique. Pour sa part, ledirecteur du TRO, Mourad Senouci, aaffirmé que ce partenariat avec l'Orchestresymphonique est un plus pour le théâtre,car il contribue à enrichir son programme.Le concert inaugural est prévu pour le 18février en cours. Le chef d'orchestreAmine Kouider s'est proposé pour assurer les débuts guidant le jeune orchestre dans un
premier temps, a-t-on indiqué, ajoutantqu'un concert éducatif est programmé lelendemain, soit le 19 février au profit de500 collégiens et lycéens des différenteswilayas de l'Ouest. Le concert inauguralest parrainé par le ministère de la Culture etle concert éducatif est coparrainé par les ministères de la Culture et de l'Education nationale, a fait savoir le directeur du TRO. Sur ce plan,M.Abbad, également musicien et chef de pupitre de l'orchestre de l'Opéra d'Alger, a insisté sur la nécessité de soutenir financièrement le jeune orchestre, déclarant : "Nous avons beaucoup de projets, mais sans moyens. Il est difficile
d'aller aussi loin que nous voulons." L'orchestre ne dispose pas encore de siège et manque d'instruments musicaux dont une partie est empruntée, a-t-il indiqué, soulignant "si nous voulons organiser des manifestations de qualité et participer à des évènements à l'étranger, il nous faut des financements". L'organisation d'un "concert nécessite un million de dinars pour couvrir les cachets des musiciens et les frais d'hébergement, de transport et de restauration" (...), a-t-il estimé, ajoutant que "l'orchestre qui n'a bénéficié que d'une subvention de 2 millions DA ne peut pas compter sur cette somme, jugée très dérisoire pour préparer et participer à des évènements".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.