Rachid Nekkaz sort de l'isolement    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Ouverture tous azimuts !    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés près de Sidi Ghiles    Baisse des hospitalisations à partir du 25 juillet    Le saviez-vous... ?    Installation d'une commission d'évaluation des dégâts    Le meurtrier de Djabanet-Lihoud placé sous mandat de dépôt    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Constantine: Deux morts et quatre blessés dans une collision    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Le stockage des produits dangereux est interdit depuis 45 ans    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    Les 4 samedis    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'affaire programmée le 20 mai
Incarcération de Louisa Hanoune
Publié dans Le Midi Libre le 13 - 05 - 2019

Louisa Hanoune a finalement pu voir sesavocats. Hier dimanche, en effet, le collectifd'avocats a rencontré la secrétaire généraledu Parti des travailleurs (PT), incarcéréeà la prison de Blida, après sa mise sous mandat dépôt par le tribunal militaire deBlida,
Louisa Hanoune a finalement pu voir sesavocats. Hier dimanche, en effet, le collectifd'avocats a rencontré la secrétaire généraledu Parti des travailleurs (PT), incarcéréeà la prison de Blida, après sa mise sous mandat dépôt par le tribunal militaire deBlida,
"Le collectif des avocats nous ainformé, que Louisa Hanoune a fait appel,24 heures après son arrestation, de la décisiondu juge d'instruction de sa mise en détention provisoire. L'appel sera examinélors de l'audience programmée pour lundi 20 mai. Le collectif nous a également informé, qu'elle avait un très bon moral etaffichait une grande sérénité, car elle n'aabsolument rien à se reprocher sur sesactions et ses activités, aussi bien commeresponsable politique que commecitoyenne", annonce un communiqué duPT.
"Informée des différentes prises deposition contre son incarcération, (LouisaHanoune) a tenu à saluer et remercier lespartis politiques, les organisations syndicales, les responsables politiques et syndicaux, les personnalités nationales, les avocats, les journalistes, les étudiants ainsique toutes les citoyennes et citoyens qui lui ont manifesté leur solidarité et ontappelé à sa libération", ajoute le communiqué. Le PT rappelle, qu'un Comité national pour la libération de Louisa Hanoune s'est constitué, samedi 11 mai, au siège national du parti à Alger, et qu'une Campagne internationale est menéeactuellement, par l'Entente internationaledes travailleurs et des peuples pour obtenir sa libération.
Une pétition circule sur,internet. Le Parti des travailleurs annonce qu'il organisera des déplacements quotidiens de militants, "avec tous les amis qui le souhaiteront", au tribunal militairejusqu'à la libération de Louisa Hanoune. "Pour nous, défendre Louisa Hanoune c'est défendre les libertés de tout le peuple algérien", conclut le communiqué du PT. Louisa Hanoune serait poursuivie dans la même affaire que Said Bouteflika, frère etconseiller de l'ex-président de la République, et les généraux Mohamed Mediène et AthmaneTartag, ex-directeursdes services secrets
"Le collectif des avocats nous ainformé, que Louisa Hanoune a fait appel,24 heures après son arrestation, de la décisiondu juge d'instruction de sa mise en détention provisoire. L'appel sera examinélors de l'audience programmée pour lundi 20 mai. Le collectif nous a également informé, qu'elle avait un très bon moral etaffichait une grande sérénité, car elle n'aabsolument rien à se reprocher sur sesactions et ses activités, aussi bien commeresponsable politique que commecitoyenne", annonce un communiqué duPT.
"Informée des différentes prises deposition contre son incarcération, (LouisaHanoune) a tenu à saluer et remercier lespartis politiques, les organisations syndicales, les responsables politiques et syndicaux, les personnalités nationales, les avocats, les journalistes, les étudiants ainsique toutes les citoyennes et citoyens qui lui ont manifesté leur solidarité et ontappelé à sa libération", ajoute le communiqué. Le PT rappelle, qu'un Comité national pour la libération de Louisa Hanoune s'est constitué, samedi 11 mai, au siège national du parti à Alger, et qu'une Campagne internationale est menéeactuellement, par l'Entente internationaledes travailleurs et des peuples pour obtenir sa libération.
Une pétition circule sur,internet. Le Parti des travailleurs annonce qu'il organisera des déplacements quotidiens de militants, "avec tous les amis qui le souhaiteront", au tribunal militairejusqu'à la libération de Louisa Hanoune. "Pour nous, défendre Louisa Hanoune c'est défendre les libertés de tout le peuple algérien", conclut le communiqué du PT. Louisa Hanoune serait poursuivie dans la même affaire que Said Bouteflika, frère etconseiller de l'ex-président de la République, et les généraux Mohamed Mediène et AthmaneTartag, ex-directeursdes services secrets


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.