Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Les travailleurs du groupe de médias « Temps nouveau » d'Ali Haddad protestent devant la maison de la presse Tahar Djaout    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    L'UGTA n'a pas obtenu d'autorisation    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    Les Harambee Stars depuis hier au Caire    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi revient chez les Crabes    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    "La transition politique est une nécessité"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Début des inscriptions le 20 juillet    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La feuille de route des Moudjahidine
Conférence nationale et période de transition
Publié dans Le Midi Libre le 27 - 05 - 2019

L'Organisation nationale desMoudjahidine (ONM) a appelé, hierdimanche, à la tenue d'une conférencenationale pour l'élaboration d'une feuillede route, à même de répondre aux revendicationspopulaires,
L'Organisation nationale desMoudjahidine (ONM) a appelé, hierdimanche, à la tenue d'une conférencenationale pour l'élaboration d'une feuillede route, à même de répondre aux revendicationspopulaires,
dans les plus brefsdélais et permettre aux institutions du paysde poursuivre normalement leur processus,dans le cadre d'une vision nationale complémentaire.Cette conférence constitue "le cadre adéquatpour débattre et approuver les étapes àentreprendre, dans le cadre d'une visionnationale globale qui servirait de feuille deroute, à même de répondre, dans les plus brefs délais, aux revendications du peupleet de permettre aux institutions de l'Etat depoursuivre normalement leur fonctionnement",selon l'Organisation.
Dans un communiqué rendu public hier,l'ONM propose "le cautionnement oul'élection d'une personnalité nationale, oud'une instance regroupant plusieurs personnalités qui supervisent la direction del'étape de transition pour une durée maximaled'une année".Outre la poursuite de la révision de la loi relative au régime électoral, cette personnalité, ou instance, supervisera la gestionde la période de transition, et ce à travers laformation d'une commission indépendantechargée de la supervision de toutes lesétapes de l'élection.
L'organisation propose,dans ce cadre, la constitution d'unGouvernement technocrate par les dirigeantsde la période de transition, "lequelne sera pas en droit d'avoir un lien directavec le processus électoral", mais se chargeraplutôt de la mise en place des différentsmoyens, pour l'organisation de ces échéances. L'ONM a mis en avant le rôlede l'Armée nationale populaire (ANP),dans cette conjoncture que traverse le pays, qui, "au-delà de ses engagements d'assumer sa responsabilité dans la préservationde la pérennité de l'Etat (…), aprouvé son souci d'assurer et d'accompagner le mouvement populaire
dans les plus brefsdélais et permettre aux institutions du paysde poursuivre normalement leur processus,dans le cadre d'une vision nationale complémentaire.Cette conférence constitue "le cadre adéquatpour débattre et approuver les étapes àentreprendre, dans le cadre d'une visionnationale globale qui servirait de feuille deroute, à même de répondre, dans les plus brefs délais, aux revendications du peupleet de permettre aux institutions de l'Etat depoursuivre normalement leur fonctionnement",selon l'Organisation.
Dans un communiqué rendu public hier,l'ONM propose "le cautionnement oul'élection d'une personnalité nationale, oud'une instance regroupant plusieurs personnalités qui supervisent la direction del'étape de transition pour une durée maximaled'une année".Outre la poursuite de la révision de la loi relative au régime électoral, cette personnalité, ou instance, supervisera la gestionde la période de transition, et ce à travers laformation d'une commission indépendantechargée de la supervision de toutes lesétapes de l'élection.
L'organisation propose,dans ce cadre, la constitution d'unGouvernement technocrate par les dirigeantsde la période de transition, "lequelne sera pas en droit d'avoir un lien directavec le processus électoral", mais se chargeraplutôt de la mise en place des différentsmoyens, pour l'organisation de ces échéances. L'ONM a mis en avant le rôlede l'Armée nationale populaire (ANP),dans cette conjoncture que traverse le pays, qui, "au-delà de ses engagements d'assumer sa responsabilité dans la préservationde la pérennité de l'Etat (…), aprouvé son souci d'assurer et d'accompagner le mouvement populaire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.