JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    Quel sort pour le projet ?    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Medouar est devenu "encombrant" pour la FAF    La saga des victoires    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Toutes les conditions "propices" réunies
Gaïd Salah à propos de la présidentielle
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 09 - 2019

Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, viceministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a affirmé mercredi à Tamanrasset que toutes les conditions "propices" à la tenue de l'élection présidentielle dans "un climat de confiance et de transparence ont été réunies".
Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, viceministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a affirmé mercredi à Tamanrasset que toutes les conditions "propices" à la tenue de l'élection présidentielle dans "un climat de confiance et de transparence ont été réunies".
C'est ce qu'indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. "Nous soulignons que toutes les conditions propices à la tenue de cette échéance électorale, dans un climat de confiance et de transparence ont été réunies, à travers la mise en place de l'Autorité nationale indépendante des élections, l'élection de son président et son installation avec ses cinquante membres, qui comptent parmi les compétences nationales connues pour leur intégrité et leur loyauté", a affirmé le général de corps d'Armée dans une allocution d'orientation diffusée à l'ensemble des unités de la Région via visioconférence à l'occasion de sa visite de travail et d'inspection en 6e Région militaire à Tamanrasset. "Comme je tiens à féliciter Monsieur Mohamed Charfi qui a été plébiscité en tant que président de cette Autorité nationale indépendante et à lui souhaiter ainsi qu'à tous les membres, toute la réussite et le succès dans les missions sensibles qui leur sont assignées", a-t-il ajouté, faisant observer que "cette autorité jouit, pour la première fois, de toutes les prérogatives pour organiser le processus électoral du début à la fin".
Dans ce sens, il a assuré que "l'ANP l'accompagnera", soutenant qu'"il n'y a pas lieu, pour quiconque, de chercher des faux prétextes pour remettre en cause l'intégrité du processus électoral ou l'entraver". "En effet, les deux lois qui ont été approuvées, auront un rôle central dans l'organisation du processus électoral et sa réussite, conformément aux revendications populaires. Ces lois feront ainsi office de voies éclairées, qui mèneront vers la réussite escomptée dans ce domaine", a-t-il commenté Dans le même sillage, le général de corps d'Armée a affirmé que "l'attachement de l'ANP et son souci permanent à s'acquitter de son devoir national envers la nation et le peuple, conformément aux missions constitutionnelles qui lui sont dévolues, lui dictent l'impératif d'entreprendre, en cette phase cruciale, toutes les mesures à même de garantir la sécurité des citoyens et assurer leur bien-être".
"Dans cette optique, nous avons constaté sur le terrain que certaines parties, parmi les relais de la bande, aux intentions malveillantes, font de la liberté de déplacement un prétexte, pour justifier leur dangereux comportement, qui consiste à créer tous les facteurs qui perturbent la quiétude des citoyens, en drainant chaque semaine des citoyens issus de différentes wilayas du pays vers la capitale, afin d'amplifier les flux humains, dans les places publiques, avec des slogans tendancieux qui n'ont rien d'innocent que ces parties revendiquent", a-t-il relevé. "A cet effet, j'ai donné des instructions à la Gendarmerie nationale pour faire face avec fermeté à ces agissements, à travers l'application rigoureuse des réglementations en vigueur, y compris, l'interception des véhicules et des autocars utilisés à ces fins, en les saisissant et en imposant des amendes à leurs propriétaires".
Un complot se tramait en secret contre l'Algérie
Le général de corps d'Armée a souligné que "le Haut Commandement de l'ANP a adopté, dès le début de la crise, un discours clair et franc qui émane du principe du patriotisme dans son concept global, et a veillé à exprimer à l'opinion publique nationale, à chaque fois que l'occasion se présente, ses positions immuables". "Je voudrais, de prime abord, indiquer que nous savions, dès le début de la crise, qu'un complot se tramait en secret contre l'Algérie et son peuple, nous avons dévoilé ses tenants et aboutissants au bon moment, de même que nous avons élaboré une stratégie efficiente exécutée par étapes, conformément à ce que nous permettent la Constitution et les lois de la République", a-t-il indiqué. "Nous avons fait face à ce dangereux complot qui visait à détruire notre pays, et le Haut
Commandement de l'ANP a décidé, de par sa responsabilité historique, de faire face à la bande et avorter ses desseins abjects. Nous nous sommes engagés devant Allah et la patrie, à accompagner le peuple et les institutions de l'Etat et nous avons tenu parole", a-t-il soutenu. Il a souligné que "nous avons adopté, en nous adressant aux fidèles citoyens de cette chère patrie, un discours clair et franc, tel que nous l'a appris notre glorieuse Révolution de libération". Selon lui, "le peuple s'est ainsi rallié à son Armée tel un seul homme. Cette position, marquée par la communion, la solidarité et la compréhension commune de ce qui se passe dans le pays, restera gravée dans l'histoire". "Nous remercions Allah, nous avons préservé ensemble les institutions de l'Etat et sauvegardé leur bon fonctionnement.
Ces institutions qui ont pu réaliser, en un laps e temps, des résultats notables, ont contribué à rassurer le peuple et à instaurer un climat de confiance mutuelle", a-til ajouté. "Il est évident que ce qui rassure le plus le peuple algérien, est qu'il ressente que son pays se dirige avec force et constance vers un avenir meilleur aux perspectives claires, qui sera bâti pierre par pierre".
C'est ce qu'indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. "Nous soulignons que toutes les conditions propices à la tenue de cette échéance électorale, dans un climat de confiance et de transparence ont été réunies, à travers la mise en place de l'Autorité nationale indépendante des élections, l'élection de son président et son installation avec ses cinquante membres, qui comptent parmi les compétences nationales connues pour leur intégrité et leur loyauté", a affirmé le général de corps d'Armée dans une allocution d'orientation diffusée à l'ensemble des unités de la Région via visioconférence à l'occasion de sa visite de travail et d'inspection en 6e Région militaire à Tamanrasset. "Comme je tiens à féliciter Monsieur Mohamed Charfi qui a été plébiscité en tant que président de cette Autorité nationale indépendante et à lui souhaiter ainsi qu'à tous les membres, toute la réussite et le succès dans les missions sensibles qui leur sont assignées", a-t-il ajouté, faisant observer que "cette autorité jouit, pour la première fois, de toutes les prérogatives pour organiser le processus électoral du début à la fin".
Dans ce sens, il a assuré que "l'ANP l'accompagnera", soutenant qu'"il n'y a pas lieu, pour quiconque, de chercher des faux prétextes pour remettre en cause l'intégrité du processus électoral ou l'entraver". "En effet, les deux lois qui ont été approuvées, auront un rôle central dans l'organisation du processus électoral et sa réussite, conformément aux revendications populaires. Ces lois feront ainsi office de voies éclairées, qui mèneront vers la réussite escomptée dans ce domaine", a-t-il commenté Dans le même sillage, le général de corps d'Armée a affirmé que "l'attachement de l'ANP et son souci permanent à s'acquitter de son devoir national envers la nation et le peuple, conformément aux missions constitutionnelles qui lui sont dévolues, lui dictent l'impératif d'entreprendre, en cette phase cruciale, toutes les mesures à même de garantir la sécurité des citoyens et assurer leur bien-être".
"Dans cette optique, nous avons constaté sur le terrain que certaines parties, parmi les relais de la bande, aux intentions malveillantes, font de la liberté de déplacement un prétexte, pour justifier leur dangereux comportement, qui consiste à créer tous les facteurs qui perturbent la quiétude des citoyens, en drainant chaque semaine des citoyens issus de différentes wilayas du pays vers la capitale, afin d'amplifier les flux humains, dans les places publiques, avec des slogans tendancieux qui n'ont rien d'innocent que ces parties revendiquent", a-t-il relevé. "A cet effet, j'ai donné des instructions à la Gendarmerie nationale pour faire face avec fermeté à ces agissements, à travers l'application rigoureuse des réglementations en vigueur, y compris, l'interception des véhicules et des autocars utilisés à ces fins, en les saisissant et en imposant des amendes à leurs propriétaires".
Un complot se tramait en secret contre l'Algérie
Le général de corps d'Armée a souligné que "le Haut Commandement de l'ANP a adopté, dès le début de la crise, un discours clair et franc qui émane du principe du patriotisme dans son concept global, et a veillé à exprimer à l'opinion publique nationale, à chaque fois que l'occasion se présente, ses positions immuables". "Je voudrais, de prime abord, indiquer que nous savions, dès le début de la crise, qu'un complot se tramait en secret contre l'Algérie et son peuple, nous avons dévoilé ses tenants et aboutissants au bon moment, de même que nous avons élaboré une stratégie efficiente exécutée par étapes, conformément à ce que nous permettent la Constitution et les lois de la République", a-t-il indiqué. "Nous avons fait face à ce dangereux complot qui visait à détruire notre pays, et le Haut
Commandement de l'ANP a décidé, de par sa responsabilité historique, de faire face à la bande et avorter ses desseins abjects. Nous nous sommes engagés devant Allah et la patrie, à accompagner le peuple et les institutions de l'Etat et nous avons tenu parole", a-t-il soutenu. Il a souligné que "nous avons adopté, en nous adressant aux fidèles citoyens de cette chère patrie, un discours clair et franc, tel que nous l'a appris notre glorieuse Révolution de libération". Selon lui, "le peuple s'est ainsi rallié à son Armée tel un seul homme. Cette position, marquée par la communion, la solidarité et la compréhension commune de ce qui se passe dans le pays, restera gravée dans l'histoire". "Nous remercions Allah, nous avons préservé ensemble les institutions de l'Etat et sauvegardé leur bon fonctionnement.
Ces institutions qui ont pu réaliser, en un laps e temps, des résultats notables, ont contribué à rassurer le peuple et à instaurer un climat de confiance mutuelle", a-til ajouté. "Il est évident que ce qui rassure le plus le peuple algérien, est qu'il ressente que son pays se dirige avec force et constance vers un avenir meilleur aux perspectives claires, qui sera bâti pierre par pierre".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.